Copie_de_FAUCHEUR_originelCe blog, se voulant rétroactif, ouvert à la moindre initiative citoyenne, voici donc la requête tout à fait recevable d'un administré qui s'oppose à l'abattage indigne selon lui de plusieurs arbres vénérables  sur la commune de Besançon.

      Sur cette affaire, je relaie aussi un message passé presque inaperçu.

http://www.macommune.info/actualite/diaporama-abattage-d-039-un-arbre-sur-les-berges-du-doubs-a-besancon-13287.html 

Ven 26 fév à 10h31
Pseudo /« bonne fée »

Je viens d'apprendre l'abattage programmé de plusieurs arbres vénérables, inscrits de longue date au registre de notre patrimoine. Pourquoi, les citoyens n'en sont ils pas informés ? Au même titre qu'un ouvrage d'art, ceux-ci font partie intégrante de notre paysage, voire plus si on leur confère le symbole vital accompagnant nos vie. Peut on avoir plus d'information ? J'ai appris aussi que les services concernés de la mairie éludaient les questions sur ce sujet, avec comme prétexte l'attente de l'annonce d'un éventuelle réunion d'information allait (...) En attendant, les arbres tombent ! Comme d'habitude, pour en savoir plus, il nous faut donc faire pression. J'encourage donc vivement les intéressés à se regrouper et se manifester en affichant ici même (si c'est possible) , un numéro de tel ou une adresse mail.

Voici le texte que m'a envoyé dans l'urgence Jean-Pierre Moreau

AUX ARBRES CITOYENS !

Trois arbres du centre ville doivent être abattus.
• 1er mars, le saule de Chamars
• 2 mars, le saphora du japon du square Saint Amour
• 3 mars, l'accacia square Sarrail
Cela dans la plus grande opacité. Contrairement à ce qui est écrit dans l'Est Républicain du dimanche 21/02. Riverains et comité de quartier n'ont eu aucune présentation de ce projet. Pourtant ces arbres font parti du patrimoine et de notre vie quotidienne.
Si une présentation avait été faite, ce qu'affirme Mme PRESSE dans l'Est du 21/02, nous aurions au vu des études sanitaires la possibilité d'un jugement quant aux mesures envisagées.
Mais voilà la municipalité agit tout autrement et c'est fort regrettable
.
Souhaitant disposer des études sanitaires, je me les suis vues refuser aux espaces verts, la coodirectrice me disant ne pas être habilitée à me fournir ces données, mais qu'une réunion d'information devait se tenir au Kursaal le jeudi 25/02 cela sans me communiquer d'horaire. La réunion n'a pas eu lieu, bien sûr puisqu'elle n'avait pas d'horaire.
J'ai envoyé une lettre au Maire et au Préfet  pour surseoir à cet abattage tant que les études sanitaires n'étaient pas communiquées.  Un texte s'y référant a été envoyé à Ma commune-info, il n'a pas été accepté.
La démocratie est difficile !!
Quelques vices de forme quant à l'abattage :
• L'ONF est, pour les expertises dans une situation de monopole, cela n'est pas légal. Il est juge et partie (c'est lui qui fait l'abattage). On peut le soupçonner de faire une étude à charge.
• La municipalité doit pour couper un arbre sur un site é obtenir l'avis de l'architecte des monuments de France. Cela n'a pas été fait.
Changeons cette situation car cela est d'un grande violence et irrespect pour nous qui vivons dans ce cadre où nous côtoyons ces arbres qui nous sont d'une si grande importance, et pour nous en tant que citoyens.
Empêchons cette action. Ne nous laissons pas abattre.

Jean Pierre MOREAU
Contacter le 06.36.62.73.99 et
Le site «  http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/»
jc-bonnot@wanadoo.fr

J'ai bien tenté d'afficher ce texte sur le forum à la suite de «  bonne fée » mais celui-ci n'a pas été validé ! Evidemment, la concupiscence de cette plate forme d'info à l'égard de la mairie continue.  De plus, la requête de ce citoyen semblant ténue et isolée, susceptible de ne pas rapporter le pesant de crédit tant recherché par la rédaction  de « Macommune info », cette attitude ne surprend pas.  Dommage, on pourrait s'attendre à mieux pour un média de proximité.

« L'Eclaireur-Citoyen » reprends donc cette requête après avoir entendu les propos lucides et sages de son auteur.  Sa réaction, se veut être l'écho de l'homme de la cité à qui on ne demande jamais l'avis lorsque l'on décide de modifier son paysage.  L'abattage pour lui jugé intempestif de ces arbres en est le symbole.

    En cette période d'élections régionales (dont la tête de liste des verts est Alain Fousseret le frère du maire de Besançon) ,

http://www.macommune.info/actualite/regionales-alain-fousseret-candidat-a-la-candidature-11654.html 

il serait bon d'obtenir l'avis des candidats ! Affaire à suivre car l'abattage est prévu pour cette semaine.

  A moins que d'autres âmes émues se portent immédiatement au chevet de ces vénérables totems naturels... En tout état de cause, s'il s'avère qu'ils sont malades est dangereux, nous en aurons le cœur net !

  Ce genre de combat pathétique peut sembler insignifiant mais la dimension symbolique est incommensurable...si l'on en juge  les commentaires du cas ci dessous, où je suis fier d'avoir apporté mon assistance ainsi que nombre d'internautes, de toute la France.

1234461214http://www.macommune.info/actualite/les-tilleuls-de-villers-sous-chalamont-ont-ete-mastiques-7499.html 

http://www.macommune.info/actualite/-sauvons-les-tilleuls-avant-qu-il-ne-soit-trop-tard--6228.html#commentaires

http://www.macommune.info/actualite/tilleuls-de-villers-sous-chalamont-le-conseil-municipal-fait-marche-arriere-7692.html