libyeCopie_de_FAUCHEUR_originel

 

 

Il y a parfois des logiques humanistes, tout comme certaines lois..., qui font obstacle à la justice ! donc à la paix.  Aussi, quand on croit posséder le bon jugement , malgré un choix difficile, il faut s'engager, même à contre courant.

  Plusieurs fois il m'est arrivé de signer des pétitions sur Avazz.org, mais là, entraînés dans leur élan humanitaire, les acteurs de cet organisme agissent vraiment comme des irresponsables (lire pétition avazz) car le remède serait pire que le mal... à moins que ce ne soit le dessein de certains.

  En effet, demander une zone d'exclusion aérienne, techniquement équivaut à mettre de l'huile sur le feu ! Les experts militaires précisent bien qu'il faudra avant toutes choses neutraliser la défense anti aérienne libyenne... Ce qui est impossible quand ont sait que le moindre missile "sol-air" peut être transporté et activé par un seul homme...

  De plus, jusqu'à preuve du contraire, les forces de Kadhafi ne bombardent pas les cités urbaines où très peu.. alors qu'ils en ont les moyens... Le plus inquiétant à mes yeux sera le sort de ces jeunes "rebelles" qui se sont lancés dans l'aventure de la guerre, manipulés par des extrémistes et survoltés par des médias avides de vendre de l'image à des populations demandeuses... soit beaucoup de nos ressortissants des démocraties occidentales, pour qui le maintient d'un dictateur est une insulte à leurs valeurs (...)

    Alors que l' Afrique, et en particulier la Libye ont toujours connus le système tribal.  De fait, Kadhafi ne pouvait étendre son hégémonie que sur son propre clan et autres marges d'influence.  En clair, son maintien est un moindre mal ! D'après mes infos, s'il a planté sa tente en visite diplomatique à l'Elysée et ailleurs.. c'est donc qu'il était devenu fréquentable... Mais nos élus, pour garder leur place, plutôt que de s'ériger en "guide" on tendance à suivre l'opinion publique! Du coup, nous subissons la dictature des médias... elles mêmes propriétés de grands groupes d'influence... qui lorgnent sûrement le pétrole libyen !  ainsi que la main mise sur toute la région.  Kadhafi a donc beau jeu d'évoquer le colonialisme et de s'ériger en rempart face à Al Qaida.

 

  Pour donner foi à ce que j'avance, constater que nos journaux télévisés ont quasi stoppés leurs images de cette guerre , sonne comme un aveu.  En effet, la situation sur la terrain ne tourne pas à l'avantage des "rebelles" .  Espérons que nos dirigeants à Bruxelles, tout comme la chef de la diplomatie Catherine Asthon auront de la retenue.