monde_arabeCopie_de_FAUCHEUR_originel

 Si nous étions dans une vraie démocratie, notre président investi de tous les pouvoirs que lui donne le système Jacobin (c'est à dire le centralisme parisien) ne pourrait pas se permettre de jouer avec le feu en engageant nos troupes dans de multiples conflits insolubles.

  Le seul point positif à son actif sur l'heure est sa visite au Japon après une accalmie sur le front de la catastrophe en tant que premier chef d'état.  Mais bon, comme il devait se rendre en Chine, il a donc fait le détour... Ceci dit, la centrale nucléaire est toujours préoccupante au plan mondial, puisqu'on craint toujours une explosion pire que Tchernobyl

 Comme je l'ai déjà écrit, le drame du Japon est peut être indépendant des volontés humaines, mais la perspective de voir l'industrie française du nucléaire en question, a du précipiter Sarkozy dans les conflits.  Logiquement, sans l'approuver, je reconnais que l'opportunité était tentante. Seulement voilà, à force de jouer sur l'échiquier mondial et de s'auto-persuader que notre système socialo-capitaliste est le meilleur, on finit par mépriser l'indigène qui se complaît dans ses traditions.  La guerre, au corps à corps ayant toujours fait partie intégrante de celles ci. Qu'on le veuille ou non ! Donc une bataille se gagne au sol... et nous n'en avons pas les ressources ! ni la volonté !  Encore une fois vous avez perdu Mr Sarkozy ! A moins que vous ne soyez comme je le pense à la solde d'individus pour qui conflits et catastrophes sont vecteurs de profits.  Pour autant, mon accusation ne dédouane pas ceux qui ont cautionné ces guerres, ne voulant voir dans le dédain des dictateurs, qu'une entrave à leur propre avidité liberticide.

 

Voici ce je viens de poster ici, sous le pseudo de Phénix:

"L'affaire dure depuis plus de quinze jours avec une armada et les armes les plus sophistiquées du monde ne parviennent pas, loin s'en faut, à bout d'une armée plus efficace que prévue car dévolue à son guide (tout comme la population). Mais il n'est pas besoin d'être grand stratège pour savoir que l'aviation ne parvient jamais seule à gagner une guerre. Sarkozy croyait pouvoir gagner une guerre "propre" en offrant en prime un champ de manœuvres grandeur nature à nos aviateurs qui ne prennent pas trop de risques en bombardant à quelques dizaines de kilomètres d'altitude. C'est raté.
Voilà ce qui arrive quand on se fie à un bel esprit, un "Bernard Henry Levy", fût il surnommé "Dieu". Si la guerre est trop sérieuse pour n'être confiée qu'aux militaires, elle demeure suffisamment compliquée pour être déclenchée par des frimeurs !
Plus au sud dans sa « tour d’Ivoire » Gbagbo peut encore tenir longtemps ! Malgré les mensonges sur des élections douteuses et des massacres abominables !"

 

Comme vous pouvez le constater. Ce commentaire date de quelques jours et j’avais déjà prévu que Gbagbo ferait de la résistance. Mieux qu'il damerait le pion à tous pendant un long moment retranché avec ses fidèles lourdement armés comme dans un château fort !  Ceci dit, je suis de plus en plus enclin à croire qu'il a effectivement gagné les élections (objet du litige) vu qu'il vient de refuser une rente de 2 millions d'euros par an en échange sa reddition.  Par honnêteté, se disant très croyant, en prière avec des pasteurs protestants il affirme toujours être en accord avec sa conscience ! En tout cas , il ne lâche pas ses hommes !

Par le fait il faut s’attendre à ce que les troupes de Ouattara (le leader républicain, soutenu par la communauté internationale), qui ne sont pour la plupart que des barbares, armés en quelques semaines (comme en ce moment les rebelles contre Kdhafi)  ne se livrent à des exactions comme elles l’ont fait ici

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/04/07/a-duekoue-le-choc-d-un-massacre-de-grande-ampleur-en-cote-d-ivoire_1504453_3212.html