Obus_de_JardelCopie_de_FAUCHEUR_originel

 

Le rapport officiel des prélèvements et visite du 11 novembre 2010 au gouffre de Jardel vient d'être délivré. Pour rappel, je signale qu'il s'agit d'un dépôt d'obus de la guerre 14/18 soupçonné de polluer les rivières du massif jurassien -Affaire évoquée plusieurs fois sur ce blog-

http://www.macommune.info/actualite/gouffre-de-jardel-ni-danger-d-explosion-ni-danger-de-pollution--19056.html#commentaires

Voici mes commentaires, sous les pseudo : "Veilleur" et "Phénix"...

 

 
 
Lun 11 avr à 08h39
Veilleur
Il est dit dans ce rapport qu'aucun obus à gaz de combat ne fait partie de ce dépôt... Pourtant cette image Lien
prise au fond de ce gouffre par un spéléo quelques années avant la dernière inspection, montre bien un spécimen, long d'environ 1,80 m qui correspond bien au obus à l'ypérite (c'est à dire des projectiles classique rallongés contenant le gaz). Lien (voir intervention "gros loup)
 
 
 
Dim 10 avr à 22h02
gaucher
Je ne comprend absolument pas pourquoi, on n'applique pas pour ce cas le principe de précaution, apparement tous les politiciens ignorent ce principe et prennent le risque de jouer avec la santé et l'environnement. Mais bon chez nous c'est monnaie courante après le sang contaminé, les médicaments, le nucléaire 3000 tonnes d'obus c'est pas grand chose, et après la catastrophe bien sur c'est la faute à personne !
 
 
 
Dim 10 avr à 15h07
France25
Curieux comme certaines questions environnementales sont aujourd'hui médiatisées à l'extrême ( réchauffement climatique, pesticides, OGM ) tandis que d'autres - comme le gouffre de Jardel - sont quasi ignorées par la presse régionale.
Apparemment, très peu de personnes s'intéressent au sujet.
Pourtant, 3000 tonnes d'obus n'ont rien d'une paille...
 
 
 
Dim 10 avr à 11h02
eureka
vous ne comprenez rien,vous n'êtes pas intelligents, si ont vous dit que "jusqu'à"à ce jour l'acide picrique n'a pas pollué" donc cela peut arriver. Que le milieu humide et calcaire protège de la corrosion,demandez à un chimiste ce qu'il en pense le taux d'humidité changeant dans le gouffre,et mettez un bout de ferraille dans un lieu humide il ne rouille pas (lol). bien sur ces obus en majorité en fer contenant beaucoup de carbone (se rapprochant de la fonte) ce qui fait peu de rouille mais une perméabilité plus importante. évidemment remonter tout cela couterait cher et serait dangereux, un ministre à dit Tchernobyl n'a pas passé la frontière, un préfet peut dire ce n'est pas polluant et sans risque, comment peut on dire une stabilité qui va durer, nul ne peut le dire le risque 0 n'existe pas.
 
 
 
Dim 10 avr à 10h37
dd25
Que de doutes sur les conclusions de ce rapport! Les alarmistes de tout poil se défoulent, et continueront de nier même l'évidence, quoi qu'il arrive. Ah, méfiance, quand tu nous tiens...!!!
 
 
 
Dim 10 avr à 08h28
alouette
Ces "3000 Tonnes", sont un chiffre donné par l'Etat pour maitriser la rumeur... Les gens ont besoin de chiffres... C'est comme pour la radioactivité dans l'air... le mystère fait toujours peur et un gouffre c'est l'Enfer ! Alors il faut rassurer !
 
 
 
Sam 09 avr à 22h46
gaucher
Si les 3000 tonnes d'obus ne représentent aucun danger pourquoi ne pas les transposer dans la cave de la maison du préfet, celui ci ne rique absolument rien selon les experts.....
 
 
 
Sam 09 avr à 16h00
Phénix
En ces temps de propagande et de désinformation, il ne fallait pas s'attendre à un autre rapport vis à vis des services commandités par la préfecture. En effet, il aurait été souhaitable d'avoir un double avis indépendant et pourquoi même Helvétique, vu que ceux ci partagent avec nous le même massif Karstique jurassien.
En effet on apprend que seulement 3% de l'eau de ce gouffre se dirige ver la Loue !!! Où s’écoule donc le reste ? Sur ce, difficile de croire que la plus petite des 2 sources de la rivière examinée a un aussi faible débit !
Un obus corrodé par simple implosion (en période d’étiage, les picrates sont dangereux) peut très bien provoquer une réaction en chaine. Après 90 ans d'immersion le risque de fissure invisible est majeur !
Quant à la quantité et la nature de ces explosifs...plus le mensonge est gros, plus ça passe !
Attendons donc les nouvelles séries de pollutions! y compris dans le Doubs et les autres cours d'eau... de part et d'autre du massif franco-suisse !