centrales atomiques

 

     Copie de FAUCHEUR-originelPar cet enjeu au nucléaire, le débat pour la campagne présidentielle , semble vraiment  lancé.  Toutefois, avant d'engager un avis, beaucoup de paramètres sont à prendre en compte. Hier j'ai assisté à une conférence anti-nucléaire qui certes ne manquait pas d'arguments mais, bien que ceux ci recueillant toute ma sympathie, au delà des sentiments,  il m'apparait que les impératifs de l'actualité à mon avis peuvent changer la donne....   Averti sur les avantages et nuisance du nucléaire, que je devais mettre en évidence suite à mon poste de secrétaire d'une association "anti-éoliennes voir ici la reprise d'une de mes publications en lien avec le fil de ce blog" ,  j'ai bien essayé d'intervenir pour donner un avis, mais ne suis pas certain de m'être bien exprimé, donc compris. Je m'empresse donc de rebondir ici même sur cette affaire, en précisant bien que la carence de mon développement sur un tel thème, pourra être améliorée par la suite... notamment par les publications de membres de l'association à laquelle je viens d'adhérer (AEI Alliance Ecologiste Indépendante)  -J'ai depuis démissionné... et rapidement-
   Donc si, à juste titre, chacun des partis proposant le renoncement de l'atome savent nécessairement qu'il faudra passer par d'inévitables paliers... aucun n'a cependant droit à l'erreur au niveau sécurité . Les catastrophes comme celles de Tchernobyl  ou Fukuschima (cette dernière non encore résorbée, voir article sur ce blog "énergie nucléaire et paix mondiale") sont là pour nous le rappeler.  En effet, notre pays devra veiller à ce que la maintenance soit assurée !!! Ce qui nécessite la constante formation d'ingénieurs,  techniciens et autres personnels spécialisés...puis leur reclassement en fin de missions etc...
  D'autre part, dans l'exposé, j'ai également entendu qu'il fallait arrêter d’enrichir l'uranium pour se reporter sur celui contenu dans les ogives nucléaires militaires... Jusqu'à épuisement des stocks !!!! Sans doute s'agit il d'un vœux pieu auquel je souscris volontiers... mais , il faut raison garder...!  A l'heure où de nouveaux "bruits de bottes" au Moyen Orient se font entendre suite aux soupçons de la bombe nucléaire iranienne, je doute que notre ministère de la défense dégarnisse son "bouclier" atomique....voire ses capacités offensives..

   Je pourrais évoquer, d'autres raisons qui nous feraient tout autant hésiter, notamment le fait où en France 30 % des appartements soient chauffés à l'électricité ( en cause, le faible coût d'installation et sa promotion par EDF) soit 3 fois plus que nos voisins européens...

   Quant au prix de démantèlement, sans compter  -comble du comble- la technicité  complexe qu'il nous manque !... C'est assurément  inenvisageable sans en venir à de drastiques coûts sociaux... Mesures que les partis politiques en lice pour la présidentielle, se garderont bien d'annoncer ... Nous voyons ici les limites de nos démocraties !!!

  Pourtant.... en cas d'éffort de guerre.... gageons, comme par le passé que nous trouverions bien les moyens pécuniers et humains à la hauteur de ce qu'il en coûterait pour ce démantèlement  !  Voilà, qui m'amène donc une nouvelle fois   à vous préciser le fond sur lequel repose mon raisonnement, à savoir mon option religieuse et éthique "Democratie Eclairée"(n'engageant ici que moi) plus à même de conditionner la population dans ce défi de renoncement ou accompagnement forcé au nucléaire.

Jean-Claude Bonnot