Noël sur a Loue

Noël sur la Loue (photo asso 4 WINDS)

   Copie de FAUCHEUR-originel

Avant ce message, je tiens à signaler ici par cet ajout du 25 mai 2012 ma déception vis à vis du mouvement politique opportuniste  (AEI) auquel j'ai cru bon m'associer . Je viens donc d'en démissionner et en affiche ici les raisons

( Elections et écologie où sont les limites ? ) .

 

Vu mon engagement récent  dans un mouvement écologiste indépendant (AEI), à l'approche des élections législatives et présidentielles où les résultats seront serrés, j'en profite pour ressortir les dossiers les plus cruciaux. Opportuniste ou providentielle, l'adhésion à ce petit parti politique devrait m'apporter un considérable levier pour faire bouger les choses en ce qui concerne le dépôt d'obus susceptible  d'empoisonner les eaux de la région ! Celui ci se situant à quelques kms de chez moi ....

    Ceux qui suivent ce blog, devraient constater que mes engagements, ne sont pas dus principalement à l'influence de passions, mais bien de phénomènes qui surgissent dans ma proximité. Auxquels cas, comme tout être responsable, je me considère surtout comme "missionné". Que ce soit l'affaire d' Alesia, le retour du loup (dans mon village) et de nouveau ce problème récurrent de dépôt d'obus à quelques kms de chez moi susceptible d'empoisonner toutes nos rivières. En atteste cette dernière décision du préfet par sa  mise en place d'un "comité des sages" chargé de comprendre se qui se passe réellement dans nos rivières au vu de la forte mortalité piscicole.

    D'amblée voici donc mon commentaire /

Il va de soi, par la terminologie choisie "comité des sages" que ce dernier acceptera difficilement les propos alarmistes faisant référence au dépôt d'obus du gouffre de Jardel ... Par contre...les suisses ne semblent pas conviés.. toujours cette "sagesse" unilatérale de nos préfets. Toutefois, ce n'est pas plus mal, nous auront ainsi par la suite, l'avis indépendant de nos cousins helvètes qui partagent les effluents de nos rivières. Quant à nos "verts" locaux ils préfèrent être sous les caméras à faucher les OGM, que descendre au fond d'un gouffre glacial et dangereux où personne ne les remarque.
  
  Politique oblige, sans velléités personnelles envers les protagonistes ( je n'en dirai pas de même, contre ceux qui brillent pour leur indifférence) , j'accuse les "Verts" de quiétisme vis à vis de ce dépôt de munition datant de la première guerre mondiale, dont la corrosion est parvenue aujourd'hui au seuil critique.
  Sans doute, la direction de notre principale organisation écologique (EELV) a t'elle jugée que ce gouffre n'intérressait pas assez les électeurs et ce malgré une de leur publication http://franchecomte.eelv.fr/2011/09/28/jardel-du-gouffre-au-robinet/  qui confirme pourtant bien le réel danger que je souligne !
  Mais bon visiblement, encore ici le représentant des verts locaux : François Mandil confirme (cette décharge n'intérresse que moi même et je lutte "seul contre tous" sic !) http://www.macommune.info/article/legislatives-pas-de-candidat-ecologiste-a-besancon-planoise-64579
Jean-Claude Bonnot