video-swastika

swastika

Le "druide" des Monts Jura et la Swastika d'Alesia

 

 

                                                                                                                                                            

                      vercingetorix_statue              justice1             SAINTSUAIRE 

 

 

 

   Copie de FAUCHEUR-originelPourquoi s'interresser autant à la localisation d'une cité comme Alésia, disparue voici plus de deux millénaires sous le joug de l'envahisseur romain ?  Alors que l'actualité et nos problèmes de subsistance au quotidien semblent plus importants....

  En effet, qu'importe donc de savoir si cette péripétie historique s'est passée à tel lieu ou un autre... toutefois, pour qui connait la vérité sur les raisons de la disparition de cette cité antique -comme je m'évertue à la présenter ici- "pour savoir où l'on va , il faut savoir d'où l'on vient !
... à l'instar du récit biblique de La génèse... "Jadis, les hommes vivaient au paradis terrestre".  En clair et en termes plus politiquement corrects :

"les citoyens doivent prendre conscience de leur prédisposition à vivre libres et heureux dans la paix mondiale."

 J'en donne la projection par le sous-titre de mon livre "d'Alesia au Christianisme" et vous invite vivement à lire l'aperçu que j'en donne dans le dernier préambule de sa publication (Jura_Justice), fruit d'une compilation de plusieurs ouvrages sur le sujet, étalé sur une vingtaine d'années.  Vous imaginerez par quelles transmutations j'ai du passer pour en arriver à l'essence du droit fondamental. Soit en apparence bien au delà de l'objectif initial où, au moyen d'un roman publié en 1996  par les tribulations de personnages issus d'une légende locale (le druide Vivrax et sa fille Zaël amoureuse d'un centurion romain) je me proposais d'apporter matière et réflexions sur les prémisses de cette bataille d'Alésia où le monde "dit barbare" a basculé sous le joug romain et par la suite le corps structurant de l'Eglise.

  Vous comprendrez ainsi pourquoi, l'érudit disparu dont je fais l'éloge ci dessous, par sa sincérité et l'implication dans cette affaire ne pouvait apprécier à sa juste mesure -surprit dans son élan- ma démarche et se garde bien d'y apporter jugement tout en prenant soin de me citer et conclure... en marge des différentes thèses proposées au jour de sa publication.

Jean-Claude BONNOT

 

Ouverture  prochainement d'un nouveau sous-Dossier de L'Eclaireur-citoyen : "ALESIA DES MONTS-JURA"

 

Pas mal de visites sur ce blog à propos de l'affaire d'Alésia suite à l'inauguration du Muséoparc en Bourgogne.  Le moment est donc venu où je dois à mon tour faire part de mes arguments les plus pertinents justifiants ma démarche (ici des extraits d'un livre publié en 1997 par un auteur neutre Paul René Machin)  ... tout au moins en ce qui concerne les motivations historiques qui m'ont fait rentrer dans la dissidence autant dans l'analyse de l'actualité que par ma vision l'avenir....quand celui-ci ne peut tirer leçon d'un passé occulté.

 Comme prévu, j'ouvrirai sur ce blog un nouveau sous-dossier où seront regroupés mes messages sur cette affaire. Mais je tiens à livrer de suite ces éléments qui mettent en évidence les fameux "Mandubiens" Habitants d'Alésia et ce à partir de cartes et textes édités avant que l'état français dans la seconde moitié du 19 e siècle ne s'empare de cette péripétie historique pour mythifier (par la coalition gauloise venue au secours d'Alésia et Vercingétorix,) les fondements d'une Nation... " fille ainée de l'Eglise"

  Toujours est il que l'histoire, même escamotée finit souvent par refaire surface là où elle n'est pas forcément attendue.

Pour une meilleure visibilité, cliquez sur les images !

 

présentation Machin

carte visite Machin

 

Alesia-Machin-Bonnot

Ci-dessus, l’auteur qualifie ma démarche en  "approche intellectuelle particulière".  Intention délicate de sa part vu que mon roman historique venait d’être publié quelques mois auparavant.  Mr Machin, précisait qu'il ne pouvait en faire un commentaire dans son ouvrage. Mon approche romancée, si elle justifiait à l’époque juste cette simple  annotation de sa part, ne pouvait être mise en concurrence directe avec les différentes thèses présentées et sa relecture du texte de César.   De fait,  en suite au roman historique initial (publié depuis sous le titre "L'Eclaireur, D'Alésia au Christianisme")  , si vous avez ouvert le lien affiché plus haut (JURA, JUSTICE) vous pourrez lire l' aperçu " LES MONTS JURA ET LA JUSTICE ORIGINELLE" qui justifie amplement sa remarque

 

 

citation Mandubiens-Machin (2)

 

carte des mandubiens Strabon