Depuis la mise en ligne de la vidéo, je profite pour m'impliquer dans plusieurs forums et doit plus que jamais désamorcer certaines critiques ou remarques spontanées qui me font reproche de mon apparence et mon allocution "brute de fonderie" à laquelle ils sont peu accoutumés..et ce curieusement de la part de personnes de milieux pas forcément sur-diplômé , mais qui manifestent leur étonnement comme s'ils craignaient l'amalgamme avec eux mêmes. J'ai même été traité de " Bourvil raté" par quelqu'un qui se permet de me faire la leçon en me citant entres autres..
Wikipédia pour la dénomination du massif du Jura
 Voici ce que j'ai répondu : "
Quant au mot JURA pour JOUR, si tu n’as que Wikipédia, tu repasseras, d’autant que je suis là pour contester la version officielle… Si tu n’étais pas si embrigadée tu saurais que nos voisins Suisses et Allemands donnent pour JURA comme le GAFFIOT (dictionnaire latin) en définition au sens premier / LE DROIT donc par extension il est facile d’y voir LE JOUR , DIES, DIEU et la justice.
 

Quant à ma traductrice Maya Touvière, qui vient de mettre un bel article sur son blog à propos de cette vidéo, en lisant ce commentaire malveillant, elle m'a cité Hamelet de Shakespeare “La dame proteste de trop.” (signifiant une frustration)

Puis mon éffrontée, mais futée américaine  a renchérit aussitôt en me disant que je n'avais pas à m'inquieter. Sa traduction en anglais étant là pour rectifier est clarifier... C'est sans doute cela qui doit mettre en rage nos éduqués se croyants révolutionnaires..  Je leur dame le pion par une voie insoupçonnée.. Mais bon, visiblement nous ne jouons pas dans la même cour.. dommage et on me le fait sentir.
 Voici une partie de mes interventions du jours sur les forums où j'en arrive à menacer de les quitter, s'ils continuaient à tourner en rond avec leur théorie du complot..

@ Eclaireur .

Les Celtes étaient polythéistes, ils adoraient de nombreuses divinités qui étaient, à l’origine, des dieux de la végétation, de la guerre et en même temps des divinités tutélaires (protectrices).

Les dieux que l’on retrouve le plus souvent, sont issus de la nature : forces cosmique (le dieu du tonnerre est omniprésent), fleuves, animaux, montagnes…, des monstres : serpent à tête de bélier, dieu aux bois de cerf, dieux à trois visages, des petits génies…, des déesses collectives : les Mères qui annoncent les fées.

la suite ….et pas des moindre ( voir les symboles ).

http://jfbradu.free.fr/celtes/les-celtes/cadre-religion-celte.php3

  • Tes liens sur l’histoire sont pour la plupart dépassés Charly ! Même s’ils ne manquent pas d’intérêt. Il y a eu tellement de mensonges de la part des hagiographes d’État ou autres théologiens, que c’est à « l’historien poète de démêler  » le vrai du faux, l’utile de l’inutile, le pervers du structurant….
    Voir ici un lien sur Bernard Clavel
    http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2010/10/11/19302953.html

    Sur ce, de dire que « le Christianisme s’installe en gaule comme le bébé dans son berceau », stipule surtout que les croyances polythéistes ne sont pas antinomiques pour l’accueil d’un sauveur … Au contraire, la notion d’un Dis pater, ou Dieu le père ou père des dieux , se confond . Et cela va même plus loin en rejoignant le bouddhisme. Pour le païen, si ce sont les dieux qui font les hommes, ceux ci font aussi les dieux !
    En gaule, le matérialisme romain a laissé un grand vide dans le coeur des êtres.. Un peu comme aujourd’hui avec nos démocraties et la science, aussi tout était réunit pour accueillir la nouvelle foi.
    A noter encore que lorsque l’ Église choisi le rois païen des francs : Clovis comme bras armé, tout les autres peuples européens soit les descendants des celtes, étaient déjà chrétiens, mais ariens. Ce qui signifie leur prédisposition à cette culture… Je ne dis pas doctrine car la plupart ne reconnaissaient pas la divinité du Christ, ni sa résurrection. C’est Charlemagne qui unifia l’Europe chrétienne par l’épée pour le compte du Pape.

Bon , j’ai changé de forum et suis retourné à mes classiques vu qu’ici, vous ne cherchez pas de cause véritable, encore moins d’homme providentiel..et de fait hurlez dans la forêt sans que personne ne vous entendent.. ou alors êtes vous utilisez en caricature.
« Citoyen engagé » évite de faire savoir que tu es malade car même si je compati, beaucoup on comme un doute sur tes motivations et ta rancœur.. Encore que tu as le mérite de nous avertir..
Voilà où je viens de poster..Sur ce, vu que j’ai terminé mes supports (livre et vidéo) , je vais pourvoir être plus dispo et me montrer moins dispersé..

JC-BONNOT écrit
:http://www.zetetique.fr/index.php/forum/9-histoire-mysterieuse/1857-alesia-ou-ca-?limit=10&start=220#38066

L’empire romain représente le rationalisme scientiste qui conduit invariablement au fachisme.

Mais sans les romains, nos ancêtres gaulois en seraient encore à faire des sacrifices humains avec les serpes d’or des druides ! Les fascistes romains ont vaincu l’hyperfascisme des celtes.

Re:Alésia, où ça ?
Je me suis laissé dire que la serpe d’or, représentait en fait le premier cartier de lune…vu qu’il fallait cueillir le gui à cette époque au moment des mois sombres (la Toussaint ou fête de Samain )
Quant au fascisme ou national socialisme, avec la monnaie FIAT, on y va tout droit vu que seul l’ Etat mondial est seul à garantir la monnaie… Mon amie du FMI (qu’ils ont finit par virer) m’a très bien fait comprendre cela… Même si elle ne va pas aussi loin. C’est un peu comme la colombe qui revient nous chercher après avoir rencontré la terre ferme (que je représente).
Mais merci d’introduire le débat par une remarque sur l’actualité… Les druides de nos jours, n’en sont plus à grimper dans les arbres… mais postes des vidéos sur le Web sous titrées dans la langue de Shakespeare et en français (ex linga franca universalis.)
Pardon d’utiliser ce ton pompeux, mais je me mets au diapason des demi-instruits qui méprisent le ton « brut de fonderie » que j’emploie au coin du feu dans mon auberge.

L’établissement des Gaulois en Italie
(600 avant notre ère ?)

Tite-Live rapporte une tradition qui fait remonter les premières invasions gauloises en Italie à l’époque de Tarquin l’Ancien, c’est à dire aux environ de 600 av. notre ère. Cette tradition a été très contestée, car on a pensé que les Gaulois n’avaient dû s’établir que vers 400 av. notre ère. Il semble pourtant qu’avant la fameuse invasion de 390, des Celtes s’étaient déjà installés au Nord de l’Italie. http://www.cndp.fr/archive-musagora/gaulois/fichiers/gaulois_avant.htm

Merci de rebondir sur mon post Michel, mais avant d’ouvrir votre lien, je peux vous dire que de nos jours les archéologues ont tendance à prouver qu’il n’y a pas eu d’invasions barbares, pas plus qu’il n’y aurait eu d’invasion des celtes ou gaulois.. Tout porte à croire qu’il n’y a eu seulement continuité… Le plus grand changement pour ma part réside dans l’avènement du Christianisme, permis par la chute d’ Alesia.
http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2010/12/08/19819614.html

  • « L’histoire étant toujours écrite par les vainqueurs, c’est à Jules César que l’on doit le seul récit de la guerre qui, il y a plus de 2000 ans, a opposé ses légions aux armées gauloises de Vercingétorix… Cette « guerre des Gaules » comme l’appela César fut un véritable carnage. Un million de morts en 8 ans jusqu’à la défaite des Gaulois dans une des plus grandes batailles de l’Antiquité. Tout le monde, bien sûr, a entendu parler d’Alésia, des hauteurs sur lesquelles les Gaulois assiégés ont tenu tête aux légions romaines pendant des mois et des immenses fortifications sur lesquelles se sont brisées les armées gauloises venues au secours de Vercingétorix. César lui-même a consacré plusieurs pages de sa « Guerre des Gaules » à cette victoire qui lui ouvrait les portes du pouvoir à Rome. Mais il n’a jamais donné de précisions sur le lieu où s’était déroulée la bataille. Si bien que pendant des siècles on s’est demandé où était né un des mythes fondateurs de l’histoire de France. L’endroit exact où, en 52 avant J.C., Vercingétorix avait jeté ses armes aux pieds de Jules César. »

    http://jfbradu.free.fr/celtes/articles/alesia.php3

  • De nos jours, une bonne douzaine de sites ont fait l’objet d’une revendication pour la localisation de cette fameuse cité  » foyer et métropole de toute la celtique d’après Diodore de Sicile » . Mais avant Napoléon III qui a cru bon d’en faire un symbole fédérateur, personne ou presque n’en soupçonnait la péripétie qui pourtant aura marqué notre civilisation. César fût divinisé CAESAR DIVI et ainsi l’hégémonie romaine a pu s’étendre et pas la suite instaurer le Christianisme grâce au concours des gallo-romains… nous en sommes encore là !
    Tout laisse donc à penser que la « Nouvelle loi » ou Nouveau Testament s’installe en Gaule comme le bébé dans son berceau.
    http://www.alesiadesmandubiens.com/