Au vu du contexte que nous vivons, en ce debut d'année 2016, je  reposte cet article  écrit sur ce blog en septembre 2013...

 Pour vous encourager à apprécier la pertinence de ce texte, je tiens à apposer ici le commentaire poétique d'une personne qui a un temps tenté de booster ma démarche .. 

 

" La vie peut-être interprétée comme un art. Quand l'homme considère aussi la guerre comme de l'art, ce monde devient une toile où les pinceaux qui la peignent, ne choisissent pas toujours les bonnes couleurs... "

Posté par charlypostale, lundi 09 septembre 2013 |

 

cerveau


 


 

 

Le cerveau est composé de deux hémisphères qui présentent des différences. Les fonctions associées au langage seraient par exemple spécifiquement localisées dans la partie gauche. Une nouvelle étude montre cependant qu’il n’existe pas de tendance cérébrale, et que tous les individus utilisent les hémisphères de la même façon, quelle que soit leur personnalité. 

 

Les deux hémisphères du cerveau, siège de notre conscience ? Dans la catégorie "idée reçues" voilà encore une erreur "pseudo-scientifique" qui tombe... En effet d'après une récente étude publiée ici sur futura science http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-fin-mythe-personnes-cerveau-droit-gauche-48433/
cerveau gauche et cerveau droit seraient l'un et l'autre activé simultanément, quelques soient nos sujets de réflexion.     

    Je rebondis donc sur cette info car je ne cesse d'insister sur la nécessité de se forger une opinion fiable et consciente qui irait de paire avec une institution - soit une religion en qui nous placerions notre confiance - moi même en ai fait l'expérience et me félicite d'avoir pris cette option (au moins pour un temps bénéfique) qui me sert de "garde fou".. En atteste ce billet précédent où même en faisant alliance avec une personne que je trouvais à l'époque opportune, j'émettais déjà mes différences de vues.  Comme ici dans un passage de son livre où il prend en repère le concept des deux cotés du cerveau ( l'un intuitif et l'autre rationnel) ... alors que "l'intelligence du coeur" joue un rôle primordial.

 Disant cela, je voudrais également faire remarquer à nouveau ne pas me baser seulement sur des sentiments, tout en prenant  repère auprès d'une école bouddhiste qui m'apporte les éléments méthodologiques nécessaire au raisonnement.. Je ne suis donc pas seulement un autodidacte et ne vous encourage pas à l'être totalement. En effet, nous avons besoin d'être reliés les uns aux autres, d'où la nécessité d'une religion digne de ce nom...Contrairement  à cette "idée reçue" qui flatte les individus, les incitant à se croire " autonome et économe" sans l'assimilation de certaines règles de "vivre ensemble".

     Si je glisse ici cette digression , c'est qu'en ce moment nous sommes la cible d'une très forte propagande pour nous faire accepter la nécessité d'une intervention armée en Syrie...Aussi, la majorité d'entre nous, au nom de la démocratie se trouve pressurisée et indécise face à cette déconcertante volonté de faire la guerre, de la part d'un prix Nobel de la paix et d'un président de gauche successeur de Jaurès (lui  même assassiné pour son pacifisme en 1914) ; et ce sans même aucunes preuves avérées de la culpabilité  du gouvernement syrien.

   D'où mon insistance sur "l'intelligence du coeur " seule capable de nous éclairer au delà de constructions mentales propres à nous faire admettre comme juste, l'inacceptable ! Soit le recours à la guerre.. alors que les populations en question ne sont pas en danger imminent sauf en cas d'attaques extérieures massives où là, le régime de Damas , n'aurait pas d'autres choix que d'utiliser des armes abominables... ( comme nous l'avons fait en 14-18 avec les obus à gaz )

Pollution de la Loue... Obus du Puit de Jardel...Alerte citoyenne !