livre rousset

J'espace de plus en plus mes messages, mais comme je l'ai précisé ci avant, ce blog fait office de ré information et témoignage envers tous ceux , doués de conscience qui apprécient ou pas, ou n'ont simplement pas l'opportunité de s'investir comme je le fais.

  Là je tiens à répondre à l'article de Mr Rousset avec qui j'ai sympathisé -comme avec beaucoup- lors de son passage dans mon auberge.  Depuis, il a fait du chemin et je le félicite pour la poursuite de ses idées..  elles trouvent de plus en plus d'écho au vu hélas de l'actualité...  Il est ce qu'on appelle aujourd'hui un " lanceur d'alerte"

  Voici l'article de son blog et en illustration la couverture de son livre..

UNE NATION SANS HEROS NE PEUT PAS SURVIVRE ! (blog de Mr Rousset)

 

Voici mon commentaire :

Bien d'accord avec l'esprit de votre article Mr Rousset, seulement l'histoire interprétée par un mythe fondateur de notre société occidentale tel que l' Iliade, nous conte nos héros partis en guerre pour une femme " Hélène de Troie" ...  Motivation sublimée qui ne prend même pas la peine de d'évincer le véritable but de cette guerre à savoir la domination de la mer Egée..  Quant aux divinités sensées moraliser l'histoire... elles nous laissent bien le libre arbitre... pour autant les héros "demi-dieu" comme Achille meurent de leur orgueil : une flèche plantée par un plus faible dans son talon.

  De nos jours, si vous avez raison de faire le parallèle entre ces "barbares" non intégrés dans le système qui foncent au camion-belier dans la foule...et la passivité par manque d'idéalisme noble de nos concitoyens..  pour autant, le pire n'est pas toujours sur !   En effet, je m'étonne après tout du nombre restreint d'attentats.. C'est tellement simple une grenade dégoupillée dans la foule où des tirs à distance depuis une fenêtre.. comme autrefois avec un arc et des flèches...  Donc quelque part, la morale l’éthique –appelons-la comme on veut - a tout de même fait son œuvre... L'individu lambda est toujours capable de prouesses pour sauver son prochain.  C'est sur cette ferveur qu'il faudra compter à l'avenir ... en espérant que nos dirigeants actuels le comprennent assez vite , sinon ils seront emportés..

Jean-Claude BONNOT