STAR WARS une fiction qui pourrait seduire.... si elle ne nous éloignait pas de l'essentiel !

                                                              

  Je me suis risqué à aller voir Star Wars avec mon petit fils, le film présenté comme "un tir de barrage" pour nous permettre de relativiser après les sinistres attentats..

   Si j'ai apprécié les effets spéciaux avec les lunettes " 3 dimensions" ..en revanche question fond et forme, je m'attendais à meilleur au vu de l'effet d'annonce... Mais sans doute ne suis je pas vraiment dans le coup n'ayant pas vu les épisodes précédents..

  Je vous fais donc grâce de l'intrigue et ne retiendrai sur la fin que le " Jedi" sorte  de "druide guerrier" à qui une jouvencelle innocente vient remettre le "sabre de la loi démocratique " pour résister au mal absolu du "premier ordre" ...

   Toutefois, ne voulant pas rester sur  cette impression d'inachevé pour une série de films aussi dispendieuse, j'ai visité plusieurs  liens sur  "Futura-science" mais ce site de vulgarisation semble bien tenu sur le sujet ... j'ai retenu celui ci   " Les secrets de Star Wars " afin  de me faire une idée de la cohérence scientifique de cet imaginaire fantastique...  

   Certes à notre tour, il nous est facile d'imaginer que cette superproduction bénéficie de l'aval et de la collaboration du système de pensée consumérisme en place. Pour autant, les " complotistes" parmi lesquels je dois aussi compter ont ceci d'avantageux, c'est qu'ils ne s'étonnent de rien une fois passé au dessus d'une barrière au delà plus rien n'a d'importance (...)

   Mais si j'interviens sur ce sujet c'est surtout pour rappeler ma position à propos d'éventuels interventions extra terrestres ...  Je m'en explique d'ailleurs sur la fin de ma vidéo ... pour ceux qui le veulent il faut avancer le curceur jusqu'à la 30e mn

   En résumer, avant de d'extrapoler dans une forme de fuite en avant...  je pense que les aspects réels de nos personnalités débouchant sur le sens de l'existence sont encore plus fantastiques et merveilleux !  il n'y a qu'à se référer à la mythologie et en particulier à mes dernières decouvertes au fond d'une grotte    ... le Christianisme romain scientifique venant apporter la synthèse.. jusqu'à sa corrélation escamotée ..  la Laïcité (...)  

   En clair, si challenge il y a ici bas,  à savoir l'obtention de la paix mondiale, soit du paradis sur terre. .. nous devons nous débrouiller seuls !  En effet, aucune technologie connue et maîtrisée par nos frères humains ne sera capable de nous transporter dans une exo planète semblable à la terre..  Donc nous devons absolument nous tourner vers la recherche spirituelle et religieuse la plus adéquate et rationnelle ... Et en ce sens l'archéologie demande à être revisitée ! hemm... pour un peu je me prendrais pour un Jedi !!!  ... mais après tout... si chacun en faisait autant, l'esprit chevaleresque apporterait beaucoup à ce monde ici bas !

Jean-Claude BONNOT

 

 


L' écologie est une chose trop sérieuse pour être confiée aux seuls écologistes !

  

climat

 

La qualité des eaux au Moyen Âge, les naissances des grandes industries au XIXe siècle, la globalisation des échanges, etc. chaque époque fait face à ses défis environnementaux. Mais l’écologie est une chose trop sérieuse pour être laissée aux écologistes.

Inspiré par une telle maxime, je me risque ici à faire le parrallèle avec le titre d'un de mes messages publié en 2010 "L'archéologie est trop importante pour être confiée aux seuls archéologues !" (que j'ai copié ci dessous )

   Je viens de reprendre cette phrase sur ce site souverainiste porteur "Climat, l’autre arme du mondialisme" En fait, je relaie volontiers des propos qui peuvent aller dans le bon sens, même si pour ma part le nationalisme n'est pas une finalité.

( en espérant ne pas être un jour condamné pour visiter des sites qualifiés d'extrème droite.... vu que je viens d'entendre au JT que l'on risquait plusieurs années de prison et une forte amende pour consulter plus de 2 fois un site djhiadiste )


Voici donc le genre de commentaire que l'on peut encore poster ... (sur mon blog aussi... vous ne risquez pas encore la prison)

Jean Claude Bonnot ·

J'apprécie la phrase " Mais l’écologie est une chose trop sérieuse pour être laissée aux écologistes. " que j'applique volontiers à l' archéologie.. Discipline qui n'a dans les esprits que peut de chose à voir avec l'écologie, pourtant , les notions de : beau, bon, bien et juste étaient bien présentes dans le coeur des êtres dés l'antiquité.... c'était même une religion régie par le soleil.
En effet, une véritable démocratie doit se doter de "garde fous"

 

 

 

 

25 avril 2010

L'archéologie est trop importante pour être confiée aux seuls archéologues !

Copie_de_FAUCHEUR_originelVoici ce que je viens de poster sur un forum de france 2  ( forum difficile à retrouvé mais qui était très fourni à l'époque...  voici ici un aperçu du relais que j'ai pu en donner... L'archéologie et la détection électromagnétique 

 

 

    A propos d’Alésia, le parc son et lumière en préparation sur le site officiel, compte justement sur la polémique pour faire son succès... Nous ne serions pas dans une telle situation si les véritables chercheurs s'intéressaient de plus près aux découvertes des détectoristes ; ces derniers, fouilleurs du dimanche, étant bien souvent des gens de terrain ... parfois plus renseignés, que les "spécialistes ayant avis autorisé"; moi-même m’étant documenté, chez ces "trafiquants".  Coté vertu officielle, il est indécent d'allé jouer les ethnologues chez les autres, quand on se montre incapable de faire la lumière sur l' histoire de notre propre civilisation. Le "complot" ne doit pas non plus servir de prétexte pour disculper  l'incapacité chronique de nos historiens à s'émanciper du pouvoir temporel. 
  Pour rappel, je vous signale que la commune de Mathay est voisine de Mandeure où les habitants s'appellent les Mandubiens, c'est à dire du même nom que les habitants d'Alésia (BG chap 68)     .
Sans doute d’inconséquents  archéos trouveront réconfort en supposant qu'il doit s'agir d'une dénomination ex –nihilo  (la plupart, se taisent pourtant par incompétence où de honte...) .   
  Puisque la situation est à ce point bloquée, en tant qu’ Eclaireur, je me charge donc d’avertir la «  population » des tenants et aboutissants de cette affaire sur notre vie quotidienne.  La France après ses monarques de droits divins ayant fait d’Alésia le symbole païen du nationalisme et de son hégémonie "unis les peuples celtiques pourraient défier l'univers" ( Bello Gallico). Du même coup, belle opportunité pour l’ Eglise de garder ses prérogatives, tout comme son consensus avec la laïcité…(laissons à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu)  Nous en sommes encore là aujourd’hui .  Le complot étant la complicité avérée entre la religion officielle et la république. 
  Sans doute tous nos "chercheurs-fouilleurs" amateurs ou archéologues, n'ont ils pas les mêmes visions des situations, mais un trésor attestant du raffinement d’une cité ignorée volontairement jusqu’à ce jour, vient de faire surface ! 
  Si la relation n’apparait pas évidente avec le présent d’aujourd’hui, sachez pourtant que l’archéologie est  une chose trop importante pour être confiée aux seuls archéologues !.  Le découverte de ce trésor par un amateur et sa publication immédiate dans la presse (d’autres cas hélas, ont été occultés, dans le secteur) restera dans l’histoire comme un grand bienfait pour l’éclairage de notre démocratie. 

Jean-Claude BONNOT

 

 

 COP 21

L’imposture éolienne

 

 

Voici ce que je viens de poster ici !

 

 

http://www.bvoltaire.fr/pierrevanommeslaeghe/limposture-eolienne-preuve-lexemple,222757?fb_action_ids=10153750176098622&fb_action_types=og.comments

 

 

Pour avoir été secrétaire d'une association contre une implantation d'éoliennes dans un massif forestier, j'en connais les nuisances... Mais comme il faut tjrs frapper au porte monnaie , autant que chacun sache où est vraiment l'incohérence de ce coté. En France nous avons des centrales nucléaires qui peuvent produire du courant bien au delà des besoins de l'hexagone... Pour preuve , nous en vendons à l'étranger ! Les éoliennes ne sont que des mirages voyants qui donne l'illusion de lutter pour la défense de la planète. Non seulement elles sont subventionnées par le rachat prohibitif du courant par EDF;... mais bénéficient en amont de moultes aides de service publics locaux ( régions, départements, ONF etc..)
Quant à mon site ( éoliennes du Lomont.. plus grande ferme terrestre de France) il a été revendu 3 mois après installation à une banque australienne.... Comme quoi, l'éolien français grâce à EDF dont la signature se porte garante est devenu un eldorado mondial pour les investisseurs

Jean Claude BONNOT

 

VOIR AUSSI EOLIENNES ... un leurre écologique !... énergivore d'argent public !

Posté par jc-bonnot à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Attentats de Paris... appel à la clairvoyance *...

 

femme kamikazeUne "femme kamikaze"  qui n'en n'est pas une....

 

 

 

 * Pour la " clairvoyance" au vu de la confusion, je retiens surtout la définition du Larousse : Faculté de voir avec clarté, sagacité, pénétration, lucidité : Analyser une situation avec clairvoyance.

Attaques à Paris... Il se trouve que j'ai écrit ceci sur BV sur mon facebook le 10 octobre..
je l'ai même collé plusieurs fois ! vous verrez que j'avais prédit cette attaque... n'en déduisez pas que je me prenne pour un voyant, cela était hélas facile à prévoir...même si je suis bien aise de témoigner encore de ma lucidité...

.....En tant qu'observateur, je n'ai qu'à copier / coller ce que j'ai écrit il y a quelques jours... faire semblant ou pas de frapper des troupes aguerries au sol, le resultat est le même...: médiocre !
" Les frappes " chirurgicales" de nos avions n'ont d'autre utilité pour le moment que de renforcer la détermination des djihadistes. De plus ils ont appris à se battre et se fondre dans l'environnement.. De telle manière que leur supériorité sur le terrain fait entrevoir des scénarios de défaite aux état majors d'où l'hésitation des politiques à envoyer des troupes au sol... Quant au recours au nucléaire, ce n'est qu'un concept occidental.... une série d'attentats et de résistance suicidaire par un commando d'une trentaine d'individus à Paris, ferait plus de dégâts..."

http://www.bvoltaire.fr/breves/syrie-lei-a-la-lisiere-dalep-un-general-iranien-tue,211322?fb_action_ids=10153660708823622&fb_action_types=og.comments

 

   Mes prévisions pour la suite des événements ne sont guères optimistes d'autant que nos policiers sont sur le qui vive... et gare aux bavures... Même si je reconnais le courage et le professionnalisme de nos forces de l'ordre..

Voici pourtant ce que je viens d'écrire de nouveau sur BV et mon Facebook

Cette opération me semble suspecte . Si ce sont vraiment des terroristes chevronnés... se préparant à faire un attentat à la Défense .... On est vraiment dans l'improvisation !
De plus la femme " Kamikaze " criait " au secours" avant qu'une explosion ne la fasse taire...
Nos policiers sont sur les dents... ça se comprend... mais gare aux bavures !

 

 Sur ce, certains vont peut être se lasser, mais j'envoie ce message en utilisant  l'adresse mail de la secrétaire de notre association vu que la plupart d'entre vous n'ont pas reçu mon message précédent où je vous sollicitais à propos de la réédition de mes livres suite à mes découvertes archéologiques ! ( la  souscription court toujours... Merci ! même si ce genre de livres ne semblent plus d'actualité.. Bien au contraire vu qu'il s'agit de la réhabilitation de la justice et de l'identité de chacun)

Tourisme Identitaire... de la récupération politique à l'éclairage salutaire... appel à dons..

 Jean-Claude BONNOT

 

 

 

 

 

 

 

Tourisme Identitaire... de la récupération politique à l'éclairage salutaire... appel à dons..

   

 

titre livrecouv livre 1 mandoubiens

Inutile de tergiverser. Je ne pensais pas vous solliciter pour la réimpression de mes livres, mais il faut que je trouve d'urgence 1500 Euros.... pour "amorcer" l'activité de l'association.  En effet, sur l'heure force est de reconnaître que nous nous heurtons à un silence méprisant des services de l'archéologie, donc des médias... De fait , nous ne pouvons intéresser un quelconque éditeur pour une diffusion conséquente de mes livres. La solution consiste donc en une impression à compte d'auteur numérotée..

    Je vous sollicite donc à participer à cette souscription ...  Pour ceux qui n'ont pas encore de livres, il va de soit que la somme envoyée sera déduite de la valeur de l'ouvrage ( 20 Euros)..

)..  Je rappelle qu’il s’agit de rééditions en deux livres distincts …. Mais ceux qui veulent de nouveau les commander, bénéficieront de la nouvelle couverture.. et du numéro dédicacé .

… déduction d’impôts possible pour dons aux associations loi 1901 (…)

 

 Certes, j'ai conscience de l'effort demandé... même pour l'envoi d'une somme modique... il faut prendre une enveloppe, faire le chèque, avoir un timbre et ensuite poster..  De plus, je ne dois pas être le seul à procéder ainsi...

 J'ose pourtant attirer votre attention sur l'imperieuse nécessite de faire reconnaître la découverte que je viens de faire dans cette grotte ( monnaies gauloises) .... Pour ce faire , il me faut l'appui de la population... c'est ainsi, surtout encore en cette période d'élection où les politiciens sont à l'affut de la moindre récupération...  (si je me présente parfois devant les urnes -sans étiquette- c'est bien pour cette raison) .

  Ci dessous, pour vous faire remarquer l'enjeu politique et fraternel de ma démarche, je vous joins un échange avec un de mes associés...  Encore rares certes, mais à l'heure du Web et de la fibre optique plus ou moins généralisée (d'où le choix de nos locaux en ville) ... cette situation ne saurait durer..

  Amicalement

Jean-Claude BONNOT

 Association ALTAR-EFC, 46 rue combe Mirey

25 400 AUDINCOURT FRANCE

 

 

 

 

Salut Denys , j'ai lu attentivement ton lien que je conseillerai à la moindre personne intriguée par notre démarche associative.

 Certes , ce texte n'est pas abordable facilement pour tous... tellement de manipulations mentales sont passées par là.  Mais nous sommes là pour éclairer !

  En ce qui concerne la terminologie que j'emploie " archéo tourisme identitaire" sache que celle-ci n'est pas le fruit d'une quelconque infiltration étrangère, nuisible à nos objectifs (pour reprendre tes termes).  J'assume en revendiquant haut et fort l'entité de la Franche Comté et du Jura qui tient son nom des origines de la justice. Donc tu n'as pas à craindre une récupération du FN... sans pour autant m'opposer à la montée du nationalisme français qui s'identifie volontiers au mythe gaulois. Nous n'avons pas à inventer l'histoire, mais juste la remettre dans les canons d'un langage véritable par l'éclairage de l'archéologie. Discipline qui ne doit pas être influencée par des aspirations politiques (nous le savons avec Alesia) , ni même par un manque volontaire de crédits sous prétexte d'autres priorités plus sociétales.

  En ce qui nous concerne, les fouilles de sauvetage que je cherche à provoquer (par la mise à jour récente de pièces de monnaies gauloises   http://www.eclaireurcitoyen.fr/archives/2015/10/08/32747220.html) celles-ci ne devraient plutôt avoir des retombées économiques bénéfiques ! Dans un premier temps avec le " pactole" , puis plus tard compter sur l'aspect "salutaire" de cette découverte par la prise de conscience des origines de la justice ... http://p6.storage.canalblog.com/63/10/710363/69669494.doc  Extrait... "Les Monts Jura et la justice originelle".

  Projet vaste, qui n'est pas utopique car réalisable avec une politique de communication étayée du site Web sur lequel tu comptes t'investir..

 Bien à toi

JCB

 Ps/ Je fais suivre cette réponse car elle vaut bien des réunions abscondes.. En effet, chacun depuis son point de situation peut apporter sa contribution en relayant..

Ps/  J'en viens aussi par ce biais au nerf de la guerre soit l'argent... La réimpression même limitée de mes livres a un coût , aussi je par la présente je profite de faire un appel aux dons .. 

 ----Message d'origine-----

De : den_dnv  Envoyé : mardi 27 octobre 2015 01:14 À : Jean-Claude Bonnot Objet : Re: Envoi d'un message : DSCF3880 _ OUBLi de P.J.

 Voici le lien, que j'avais oubié tt de suite !!!

 http://www.jeanpauldemoule.com/usages-et-mesusages-des-gaulois-nos-ancetres/

 Le 27/10/2015 01:11, den_dnv a écrit :

> Merci de bien vouloir prendre la patience  de me lire...

> J'avais évoqué, à la veille de l'officielle fondation de ALTARE-EFC, le

> risque par les statuts de laisser s'infiltrer des "forces" étrangères

> aux buts de l'association.

> Je viens de lire cet article, qui me semble corroborer l'idée de mon

> intervention.

> A bientôt

> Amicalement

> Den's


COMMUNIQUE : ALTAR Europe Franche-Comté

 

 Voici le communiqué que nous venons d'envoyer aux services de l'archéologie, à la presse et aux mairies les plus proches... ainsi qu'à certains médias suisses... accompagné de photos

 

 

  ALTAR Europe –Franche –Comté                                                                                                 

Association Libérale Touristique  Archéo Régionionaliste  Europe   Franche-Comté    

FAUCHEUR3

 

TEL / 06 71 29 29 59

http://www.eclaireurcitoyen.fr/

                               

                               COMMUNIQUE

 

 

Après concertation ….  Le bureau de l’association ALTAR * (déclarée récemment) décide de rendre  publique une découverte archéologique datant de l’été 2015 à la «  Grotte du château de la roche »  sur la commune de Chamesol.. proche de St Hippolyte  ( Doubs, France).

  Cette découverte ( plus ou moins fortuite)  a été réalisée dans le ruisseau sous terrain qui coule dans les profondeurs de la cavité .. http://www.ville-saint-hippolyte.fr/fr/information/55969/grotte-roche

« plusieurs dizaines de monnaies gauloises ( potins Séquanes, deniers d’argent accompagnés de mobilier funéraire succinct ) … Celle-ci laissant de fait supposer  l’existence d’une nécropole antique de la plus haute importance.. dissimulée dans le sol imperméable en tuf…. AVIS aux archéologues !

Ces documents une fois reconnus par les services ayant « avis autorisé » seront à la disposition du musée de Montbéliard  (copie de ce communiqué adressée à Me Grimaud conservatrice)

Cette découverte en ces lieux corrobore le «  roman-thèse » de Jean-Claude BONNOT  (Le  Mystère des Mandoubiens,  habitants d’ Alesia, paru en 1996 ) . Livre en réédition suite à cette preuve manifeste !

  A noter que ces exemplaires de pièces sont de toute beauté, conservés depuis plus de deux milles ans dans le tuf calcaire.. 

  Identifiés sur ce site universitaire comme «  les potins* d’ Alesia »

http://www.persee.fr/doc/galia_0016-4119_1995_num_52_1_3120

 

Le président                                                          

Jean-Claude BONNOT                                

 

*BUT OBJET

Développer l’archéo tourisme identitaire à partir de vestiges antiques apparents, voire redécouvrir par des lectures de paysages, transmissions orales, toponymique et prospections de surfaces …( Circuits touristiques, conférences, hébergements, restaurations, ventes de livres et produits dérivés.)

   L’impulsion de cette démarche provenant de la dénomination singulière de cette région charnière au cœur de l’ Europe  «  Franche Comté » « Franche Montagnes » et « JURA »  ( terme latin signifiant : DROIT, JUSS, JURIS, JUSTICE .)

En preuve manifeste, la présence en ces lieux de vestiges archéologiques - comme le théâtre gallo-romain de Mandeure-  d’une capacité de 20 000 places,  attestent de l’existence passée d’une grande métropole antique aujourd’hui occultée.  Laissant supposer que la ville disparue d’ Alesia pouvait très bien se trouver dans les environs.  A noter que les habitants de cette cité où furent vaincus les gaulois  s’appelaient  «  Mandubiens » (dixit Cesar) nom que portent toujours les habitants de Mandeure.

  A noter aussi la possible localisation d’ Alesia dans d’autres sites du massif jurassien que nous envisageons de faire connaître.

  Sans prétendre détenir la vérité historique dans l’absolu, ni même  s’opposer à ceux qui la revendiquent !  L’esprit de cette organisation - par le biais d’un tourisme culturel revisité- s’apparente pourtant à un défit révolutionnaire de part l’identification et l’origine du droit fondamental  dans cette contrée du monde. 

ASSOCIATION ALTAR Europe Franche-Comté

 
 Je n'ai pas été volubile ces derniers temps, mais je me suis activé à préparer la rentrée ...  Pour preuve, voici la dernière mouture ( enfin déclarée) de mon association....  Les élections régionales approchant à grands pas , je compte bien de nouveau  me mêler à la partie et profiter de l'occasion pour faire connaître davantage mes assertions... Cette fois, par le biais du tourisme culturel identitaire... après tout  il y a longtemps que je suis de la partie " voir ici : circuit à thème "

 

ASSOCIATION

A.L.T.A.R. Europe Franche-Comté

66999866_p

                                                                                                                                                                            

67674195_pFlag_of_Franche-Comté

Moyenne

 

 

 

 

ARTICLE PREMIER - NOM

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : ALTAR  Europe Franche-Comté

Association Libérale Touristique  Archéo Régionionaliste  Europe   Franche-Comté



ARTICLE 2 - BUT OBJET

Développer l’archéo tourisme identitaire à partir de vestiges antiques apparents, voire redécouvrir par des lectures de paysages, transmissions orales, toponymique et prospections de surfaces …( Circuits touristiques, conférences, hébergements, restaurations, ventes de livres et produits dérivés.)

   L’impulsion de cette démarche provenant de la dénomination singulière de cette région charnière au cœur de l’ Europe  «  Franche Comté » « Franche Montagnes » et « JURA »  ( terme latin signifiant : DROIT, JUSS, JURIS, JUSTICE .)

  Fort de cette trame intuitive  ou postulat préfigurant des institutions juridiques insoupçonnées, nous nous proposons d’apporter ainsi un nouvel éclairage sur l’histoire de l’humanité.   Par ailleurs nous appuierons toutes publications ou actions sociales et culturelles émanant ou dérivant de notre cause. 

    En preuve manifeste, la présence en ces lieux de vestiges archéologiques - comme le théâtre gallo-romain de Mandeure-  d’une capacité de 20 000 places,  attestent de l’existence passée d’une grande métropole antique aujourd’hui occultée.  Laissant supposer que la ville disparue d’ Alesia pouvait très bien se trouver dans les environs.  A noter que les habitants de cette cité où furent vaincus les gaulois  s’appelaient  «  Mandubiens » (dixit Cesar) nom que portent toujours les habitants de Mandeure.

  A noter aussi la possible localisation d’ Alesia dans d’autres sites du massif jurassien que nous envisageons de faire connaître.

  Sans prétendre détenir la vérité historique dans l’absolu, ni même  s’opposer à ceux qui la revendiquent !  L’esprit de cette organisation - par le biais d’un tourisme culturel revisité- s’apparente pourtant à un défit révolutionnaire de part l’identification et l’origine du droit fondamental  dans cette contrée du monde. 

 

 

ARTICLE 3 - SIÈGE SOCIAL


Le siège social est fixé à 46, rue Combe Mirey  25400 AUDINCOURT


Il pourra être transféré par simple décision du conseil d'administration ;

 

http://www.eclaireurcitoyen.fr/

 

 

Article 4 - DUREE

La durée de l’association est illimitée.

 

ARTICLE 5 - COMPOSITION

L'association se compose de :
a) Membres d'honneur
b) Membres bienfaiteurs
c) Membres actifs ou adhérents

 

 

 


ARTICLE 6 - ADMISSION

Pour faire partie de l'association, il faut être agréé par le bureau, qui statue, lors de chacune de ses réunions, sur les demandes d'admission présentées.


ARTICLE 7 - MEMBRES – COTISATIONS

Sont membres actifs ceux qui ont pris l'engagement de verser annuellement une somme de 20€ à titre de cotisation.
Sont membres d'honneur ceux qui ont rendu des services signalés à l'association ; ils sont dispensés de cotisations ;
Sont membres bienfaiteurs, les personnes qui versent un droit d'entrée de 50 €uros et une cotisation annuelle (20 €)fixée chaque année par l'assemblée générale.

ARTICLE 8. - RADIATIONS

La qualité de membre se perd par  :
a) La démission ;
b) Le décès ;
c) La radiation prononcée par le conseil d'administration pour non-paiement de la cotisation ou pour motif grave, l'intéressé ayant été invité (par lettre recommandée ou courriel avec accusé de réception) à fournir des explications devant le bureau et/ou par écrit.


ARTICLE 9. - AFFILIATION

 

La présente association est affiliée à ALTAR Europe Franche Comté et se conforme aux statuts et au règlement intérieur de cette fédération (nom, logo, etc.).

Elle peut par ailleurs adhérer à d’autres associations, unions ou regroupements par décision du conseil d’administration.

 

ARTICLE 10. - RESSOURCES

Les ressources de l'association comprennent :
1° Le montant des droits d'entrée et des cotisations ;
2° Les subventions de l'Etat, des départements et des communes.

3° Toutes les ressources autorisées par les lois et règlements en vigueur. »


ARTICLE 11 - ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

L'assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l'association à quelque titre qu'ils soient.

 

Elle se réunit chaque année au mois de mai.

Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l'association sont convoqués par les soins du secrétaire. L'ordre du jour figure sur les convocations.
Le président, assisté des membres du conseil, préside l'assemblée et expose la situation morale ou l’activité de l'association.
Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet les comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) à l'approbation de l'assemblée.
L’assemblée générale fixe le montant des cotisations annuelles et du droit d’entrée à verser par les différentes catégories de membres.

Ne peuvent être abordés que les points inscrits à l'ordre du jour.

Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres présents ou représentés

Il est procédé, après épuisement de l'ordre du jour, au renouvellement des membres sortants du conseil.
La décision définitive en cas de carence du quorum sera prise par les membres du bureau à huis clos.

Toutes les délibérations sont prises à main levée, excepté l’élection des membres du conseil.

Les décisions des assemblées générales s’imposent à tous les membres, y compris absents ou représentés.

 


ARTICLE 12 - ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

Si besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres inscrits, le président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire, suivant les modalités prévues aux présents statuts et uniquement pour modification des statuts ou la dissolution ou pour des actes portant sur des immeubles.

Les modalités de convocation sont les mêmes que pour l’assemblée générale ordinaire.

Les délibérations sont prises à la majorité des suffrages exprimés.


ARTICLE 13 - CONSEIL D'ADMINISTRATION

L'association est dirigée par un conseil de X membres, élus pour 03 années par l'assemblée générale. Les membres sont rééligibles.

Le conseil d'administration se réunit au moins une fois tous les six mois, sur convocation du président, ou à la demande du quart de ses membres.

Les décisions sont prises à la majorité des voix; en cas de partage, la voix du président est prépondérante.

Tout membre du conseil qui, sans excuse, n'aura pas assisté à trois réunions consécutives sera considéré comme démissionnaire.


Depuis 2011, des précisions ont été apportées, par un nouvel article 2 bis, à la loi du 1er juillet 1901 pour faciliter la création et la gestion d’une association par des mineurs.


ARTICLE 14 – LE BUREAU

Le conseil d'administration élit parmi ses membres, un bureau composé de :
1) Un président

2) Une secrétaire

3) Une trésorière

 

ARTICLE 15 – INDEMNITES

 

Toutes les fonctions, y compris celles des membres du conseil d’administration et du bureau, sont gratuites et bénévoles. Seuls les frais occasionnés par l’accomplissement de leur mandat sont remboursés sur justificatifs. Le rapport financier présenté à l’assemblée générale ordinaire présente, par bénéficiaire, les remboursements de frais de mission, de déplacement ou de représentation.

 

 

ARTICLE - 16 - REGLEMENT INTERIEUR

Un règlement intérieur peut être établi par le conseil d'administration, qui le fait alors approuver par l'assemblée générale.

Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les présents statuts, notamment ceux qui ont trait à l'administration interne de l'association.


ARTICLE - 17 - DISSOLUTION

En cas de dissolution prononcée selon les modalités prévues à l’article 12, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés, et l'actif, s'il y a lieu, est dévolu conformément aux décisions de l’assemblée générale extraordinaire qui statue sur la dissolution

 

 

« Fait à Audincourt….., le 14 septembre…. 2015 »

 

Président, Jean-Claude BONNOT

 

Après l' Eclaireur... l' Eveillé !

 

 

grotteete[1]GROTTE ENTREE

GROTTE SEPTEMBRE 2015 001 (9)

Escaliers de la « descente aux enfers »  circuit touristique proposé par l’association  ALTAR Europe Franche-Comté

Grotte du Chateau de la Roche Saint-Hippolyte sur le Doubs

 

         Encore une manigance pour vendre mes livres ? Comme l'affichent mes détracteurs...  pourtant, nous sommes bien dans un cas de preuve manifeste !   desservi par la providence ou ma perséverance ...  Peut importe " le succès n'a pas besoin d'explication " .  Ci dessous, je vous informe de ma decouverte  (plusieurs dizaines de pièces gauloises dans la grotte où je situais le "sanctuaire des Mandubiens - habitants d' Alesia" voici maintenant plus de 20 ans !  J'en profite donc pour faire une réédition livres . Aidé en cela par l'association  
ALTAR Europe Franche-Comté 

  Cette publication tient lieu de déclaration officielle en prenant par là même la population à témoin !  Je viens même de prévenir la presse !... tout en étant conscient désormais que les services de l'archéologie ont été prévenus.... au vu de la défection d'un de mes futurs associés, témoin direct.... compétent et agréé pour  produire un rapport de fouilles en bonne et due forme. A l'entendre il aurait subit des pressions pour se retirer....   suite à notre déclaration d'association de " tourisme identitaire" à la Sous-préfecture de Montbéliard !

 

 

 

 

couv livre 1 mandoubiens

  

 

 

 

 

De l'Eclaireur à l'Eveillé (2)

 

 

 

decouvertes du 11 juillet 2015

                                                                

 

DSCF3906 - Copie

DSCF3926

Un aperçu des documents mis au jour dans  le lit du ruisseau souterrain... pour moi comparable au Styx, fleuve des enfers dans la mythologie grecque ...

  Espérons qu'un jour la frilosité des archéologues due à l'affaire d' Alesia s'estompe pour ne reconsiderer que leur vocation... Les offrandes aux defunts se trouvent sous la couche de tuff sur des centaines de mètres... avec en prime un "puits à offrandes" au lieu dit " la Tannerie" .... La sortie des égouts de Chamesol se deversent dans la grotte !

tombe caverne juillet 2015

Tombe sanctuaire 2Trefond

 Dans le tréfonds, plus question de propriété privée ou de dommages causés au patrimoine ! de nombreux objets, témoignages d’une identité et un savoir faire insoupçonné doivent être encore enfouis, perdu à jamais pour la science et l’éclairage sur les origines de notre civilisation… dont nous sommes encore aujourd’hui dépendant !

 

 Ci dessous l' ébauche du  4 e de couverture que je compte afficher au dos de mes livres en cours de réédition !

     

DSCF3551      L'EveilléDSCF3553

 

  

                                                     

 

 L’Eveillé ! Voilà bien un écho à ce livre, tout en inspirant  l’auteure de cette toile qui reproduit une monnaie gauloise significative et apporte ainsi indirectement son concours à cette intrigante affaire de la localisation d’ Alesia  (cité conquise par les romains en 52 av JC). Tout comme  l’étiquette d’historien romancier, sous laquelle je m’affiche ici.  

 En effet, l’archéologie est une matière trop importante pour être laissée aux seuls archéologues… Allant même s’opposer si l’on y prend garde au «  droit de savoir » le plus élémentaire et par là même l’éclairage salutaire à notre société en devenir. « Si tu ne sais plus où tu vas, regarde d’où tu viens ! »

   L’effigie de cette pièce attribuée aux Séquanes - peuplade celtique -  représente    l’être d’Eveil,  « druide savant » qui hante nos mémoires collectives, voire encore le «  Messie »  En attestent ses attributs : l’œil vif et démesuré d’éveillé, lèvres ouvertes dispensatrices de sagesses et directives etc…   (plusieurs dizaines d’exemplaires viennent  d’être mis à jour récemment , corroborant ce que j’écrivais dans mon précédent ouvrage en 1996 « le Mystère des Mandoubiens » )

    En  couverture, une autre toile reproduit  l’intrigue et la persévérance du chercheur, au gré de textes et ascèses  des plus obscurs aux plus éclairés. Alternant du roman historique à des comparaisons scientifiques des plus avancées, pour en arriver - via l’épopée Templière des croisades-  dans les  profondeurs d’une caverne où il situe l’aune de notre civilisation… de l’Enfer au Paradis.. soit aux « Monts-Jura »  (terme signifiant en latin : juss, juris, justice )

Jean-Claude BONNOT

  

 

 

Extrait de mon livre «  le Mystère des Mandoubiens » édité en 1996 où j’indique le lieu !

 

Vous comprendrez qu'il n'est pas dans mon intention de piller à mon profit ce genre de sanctuaire, mais je n'ai d'autre choix que de vous prendre à témoins afin que cette découverte vienne éclairer l'histoire de l'humanité !
Voici un extrait de mon livre publié en 1996/ et un article de mon blog, bonne lecture !


»… A ce moment, dans le tréfonds, le son des eaux bouillonnantes du cours d’eau se fait entendre. Sans la moindre hésitation, témoignant ainsi de leur accoutumance des lieux, les hommes s’engagent d’un pas sûr dans le ténébreux abîme… La progression semble périlleuse, mais des escaliers de bois ont été aménagés dans les passages les plus difficiles et tout se déroule en bon ordre. Une fois en bas, le cortège marche dans les graviers du lit du torrent qui, pour la circonstance a été savamment canalisé contre un côté de la paroi, avec des plateaux de bois joints à l’argile. Maintenant le vacarme de l’eau prend un net ascendant sur les chants funèbres et l’humidité glaciale envahit le corps de bien des participants. Une centaine de pas en amont, la clarté de plusieurs torches en travers de la galerie apparaît. Arrivé à cette hauteur, un énorme rocher entrave partiellement le couloir. Celui-ci, illuminé sur sa face plane, est disposé de façon à servir d’autel. Habitués à cette manœuvre, les porteurs déposent délicatement un corps sur l’édifice ; puis, l’ensemble des assistants s’assemble autour. Une ultime bénédiction doit avoir lieu… L’officiant principal s’avance, saisit l’encensoir et le balance au-dessus de la dépouille tout en prononçant les paroles rituelles ; de l’eau et du sel sont également au « menu ». Puis le second corps est à son tour « purifié ». Aucun autre discours n’est prononcé, tant ces lieux sont hostiles aux vivants. Ensuite les cadavres sont transportés en amont jusqu’à leur fosse respective (toujours dans le lit du cours d’eau) préalablement creusée par les serveurs du lieu. Sous la surveillance du prêtre qui récite une dernière prière, les corps sont déposés avec leurs offrandes, puis recouverts d’argile et ensuite de sable. L’eau chargée de calcaire viendra former une couche de tuf et le défunt sera préservé un long moment d’une décomposition inévitable… propre à tout corps matériel. Halmar présent avec son disciple, soulagé de voir leur mission accomplie, avant de remonter, finit d’expliquer l’aspect « mécanique » des choses, car pour eux la version symbolique est bien maîtrisée… « Tu vois Hamilcar, dès que nous aurons quitté les lieux, les « fossoyeurs » vont libérer le torrent et l’eau va envahir tout le fond de cette galerie, en période de crue celle-ci passe même par-dessus la pierre d’autel.
— La force en action doit être terrible, avec le temps les corps doivent être déterrés et emportés !
— Evidement, mais les restes des dépouilles prennent le chemin de ce trou obscur, là, à l’endroit où notre chemin se sépare du lit du torrent… Nul ne peut y accéder, cet endroit est considéré comme sacré, donc interdit. Ensuite, après un périple tumultueux, où rien ne lui résiste… l’eau jaillit à l’extérieur par la cascade que nous avons vue en montant.
— Cette perspective me glace le sang, j’espère que mon âme ne prendra pas ce chemin… et rejoindra les Champs Elysées.

                                    

LA QUETE DU GRAAL... légende ou réalité à redécouvrir...

      Voici de nouveau en tête d'affiche ce billet qui me permet d'étoffer de suite ma demarche vis à vis de l'association de " tourisme identitaire " que nous venons de créer ( ALTAR Europe Franche-Comté) 

 

 

grotte_enfersIMG_1046

 

Grotte du Château de la Roche ( La nature n’a pu donner cette forme trapézoïdale à cette caverne.. plus vaste que les salles des temples d’ Egypte !

 Ci dessus , me voici en « chercheur du Graal » à la résurgence du fleuve des enfers ( Le Styx du mythe grec d’ Eleusis)  qui coule au fond de ce temple du soleil..

 Voir aussi :  Alesia, Archéologie et les Champs Elyséens...Révelations !

 

 LA DIVINE RUSE ! Le Saint-Suaire "Relique des reliques" rapporté des croisades par Othon de La Roche...

A l'occasion de la démission et la réélection d'un Pape , je remets ce billet en tête d'actualité .. car il s'agit du "coeur du mystère " sur lequel repose le Christianisme !

 NOUVEAU :  chap / La_divine_supercherie_ L'ECLAIREUR D'Alesia au Christianisme 

SAINTSUAIRE

livre Othon de la Roche

 

  NOUVEAU :  chap / La_divine_supercherie_ L'ECLAIREUR D'Alesia au Christianisme 

Copie de FAUCHEUR-originel

Si ce n'est pas la caution scientifique que j'attendais, ça y ressemble ! En effet, à ma grande surprise, vient de sortir un livre sur  Othon De la Roche" ce seigneur Franc Comtois qui suite aux croisades finit par devenir "Duc d'Athènes" . La famille De la Roche a même encore des descendants en Grèce (sur la Photo de l'article en lien).

 L'auteur de ce livre "Gérald Barbet" était venu me rendre visite, voici bientôt une vingtaine d'années, à ma demande, suite aux découvertes archéologiques (notamment des pièces de monnaies antiques) que j'avais faites dans une grotte. Celle ci, dénommée "Grotte du Chateau de la Roche" (en vidéo en haut à gauche sur mon site "Alesia des Mandubiens")étant devenue par la suite, le lieu de l'apogée de mon premier livre "le Mystère des Mandoubiens".

 Bien entendu, l'auteur de ce nouveau livre sur Othon de la Roche, pour rester crédible vis à vis du monde scientifique, ne mentionne surement pas cette rencontre, ni même ne se risquera pas à mettre un lien sur mes travaux... Si tant est qu'il considère ma démarche comme un travail sérieux !  Enfin, je n'en suis plus à somatiser sur ce genre de considérations incapacitantes ...Comme lui, j'ai poursuivi mon chemin et considère davantage avoir été  servi par la providence. Facteur qu'il est indéniable de considérer, si l'on veut vraiment se motiver pour aboutir, de façon consciencieuse et honnête vis à vis de nos contemporains et être fidèle à la mémoire de nos ancêtres. Mais bon, je conçois que dans sa position et sa formation d'archéologue académique, la première des choses pour lui, s'il voulait conserver le "crédit" de ses pairs, était de ne pas faire de lien avec l'affaire d'Alesia et encore moins avec les fondements du Christianisme...comme j'ai été amené à le faire avec le Saint- Suaire !

  En effet, comme ce livre de nouveau l'atteste, Othon de la Roche serait revenu des croisades avec cette relique tant controversée qui étrangement résiste par le mystère de sa conception et son étrange apparition (la foi chrétienne n'ayant point besoin de ce genre de preuves matérielles)  aux versions données par plusieurs analyses ....

 
   Pour ma part, et couper court en rentrant dans le vif de mon sujet, je pense aux vu de l'orientation de mes recherches et découvertes, que la famille De La Roche POSSEDAIT LE SAINT SUAIRE BIEN AVANT LES CROIDADES !

Tout au moins, la partie représentant le corps...La tête de cette "fausse-vraie relique" (comme je la nomme dans mon livre) étant celle de Jean-Baptiste ! Personnage reconnu à juste titre comme le précurseur de Jésus ! Soit pour les Templiers (liés à la famille de la Roche ) le véritable guide !

 De suite donc, avant d'y revenir plus en détails, je vous livre un extrait de mon livre. Je précise aussi que celui ci comporte des chapitres entiers sur les templiers, dont un intitulé "Othon de La Roche". Mais, bon l'important, pour tous les septiques et autres curieux reste de se concentrer sur le "principe-substance" duquel se base la religion qui soutient notre civilisation.

Si vous visitez mon site, ne vous étonnez pas de voir sur le forum, d'innombrables spams, dont je ne peux me débarrasser, si ce n'est en fermant cette plate forme... Heureusement, l'essentiel est préservé dans mon livre ! Pour autant, je vous encourage vivement à apposer quelques commentaires ici sur canalblog  où je suis plus à même de résister à ce genre de cancer !

 

 

 

L'ECLAIREUR page 95

LE SAINT-SUAIRE

- En effet, avec cette « Relique des Reliques » nous devrions aborder l’essentiel…  Mais, mon positionnement à ce sujet risque de faire grincer bien des chapelles…

- Tu ne serais pas le premier, c’est un sujet qui provoque encore plus de polémiques que l’affaire d’Alésia !

 À ce moment, Jean-Charles se lève brusquement et, tout en toisant son interlocutrice, se dirige vers le lavabo pour prendre un verre d’eau.  Revenu à sa position de départ, il annonce en toute tranquillité :

- Les « trois Saintes reliques », à savoir : Le Saint-Suaire, le Saint-Graal, la couronne d’épines auraient été déposées à l’autel des Mandubiens… Les habitants d’Alésia.

- Que me racontes-tu encore ?

- Et l’autel des Mandubiens, Altare-Mandubiorum, est un ancien sanctuaire en tous points semblable à Eleusis où les comtes de la Roche ont leur fief. Donc il est fort probable que notre fougueux commandeur de la quatrième Croisade, Othon, possédait déjà le Saint-Suaire de par sa famille bien avant le saccage de Constantinople. Là où il est sensé avoir dérobé la Sainte Relique en 1205.

Cette fois, c’est Sophie tout empourprée qui se dirige vers le lavabo... et s’asperge entièrement le visage d’eau froide.  Nous pouvons être certains que de sérieuses explications vont avoir lieu… D’un ton calme, cependant, elle reprend la conversation.

-  Tu aurais pu, m’informer de ce genre d’argumentation avant notre départ, ne penses-tu pas ? Cela dit, inutile d’ajouter que je les trouve pour l’instant              " fumeuses".

Jean-Charles, après avoir tendu une serviette à son amie afin qu’elle s’essuie le visage, pose sur  son lit une documentation qu’il avait sans doute préparée à cette occasion puis répond, toujours avec la même décontraction.

-  Il n’est pas certain que tu m’aies suivie jusqu’ici, si je t’avais informé en détail de toutes mes aspirations et autres intentions. D’ailleurs, nous nous connaissons à peine et puis… avec les a-prioris que tu as, la « psyché » ou le « phénotype » que tu voulais voir en moi.  L’aubergiste inspiré, perdu dans sa montagne, se disant « druide-bouddhiste », qui propose un voyage en Grèce afin de rechercher les « mânes de ses ancêtres ». J’étais un beau sujet d’étude pour toi, même pourquoi pas un divertissement… Pour un peu, j’aurais été tenté d'en faire plus…  Non, pardon… C’est sans doute moi qui me fais des idées. Avec toutes mes implications sur les sujets spirituels, mythologiques, il m’arrive parfois de songer que la relation parfaite entre deux êtres puisse atteindre la fusion avec l’être d’éveil… À l'instar de Nicolas Flamel, le célèbre alchimiste, qui l’aurait accomplie avec son épouse Pernelle.

  Puis, comme si subitement il prenait conscience de molester sa compagne, sous prétexte de la jauger, notre druide en s’approchant aperçut aux coins de ses yeux perler de petites larmes. Bouleversé, saisi par l’émotion, il lui baisa le front et lui saisi la main.

- Pardon lui dit-il avec un accent sincère – Mais il importe que des choses soient émises dans la spontanéité car, parfois, attendre le bon moment est le meilleur moyen  de ne jamais se rencontrer…

  Sophie essuie ses larmes, visiblement émue, sans trop savoir d’où provient son désarroi. Partagée entre le fait de s’être laissée surprendre dans une intimité qui sied mal à sa profession, et de l’autre côté intérieurement apaisée par la compassion appuyée que vient de lui porter Jean-Charles. Voulant donner le change, elle se saisit des documents disposés sur son couchage.

-  Ah je vois, dit-elle – C’est l’imprimé de ton site Internet ! Il est vrai que je l’ai parcouru de façon très brève : il y a tellement de chose sur le Web…

- En lisant tu constateras que je ne t’ai rien dissimulé, comme je ne cache rien à personne. C’est un peu le propre de certaines vérités elles sont là, sous nos yeux, mais peu les remarquent. On comprend pourquoi Dieu a envoyé son fils pour être le verbe incarné… eh oui, il faut manifester l’envie d’être écouté ou… employer la ruse !

 Sur ce, tous deux se mirent à rire.

-         Bon, pour réparer, mais aussi par curiosité de constater avec quelle cohérence tu peux affirmer de tels arguments, je vais le lire à haute voix, ton site. 

 Edité chez/

http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782748365696

L'eclaireur-livre-final

 JEAN CLAUDE BONNOT

ALESIA/ RESISTANCE COMTOISE !

BILLET ER ALESIA Voici un article de l' Est Republicain le 4 septembre 2015

 

Voici ma réponse... en espérant que celle ci soit publiée...

 

 

    ALESIA/ RESISTANCE COMTOISE !

 

   « La Gaule unie

Formant une seule nation

Animée d'un même esprit,

Peut défier l'Univers. »

De nos jours vouloir s’approprier cette citation pour unir Bourgogne et Franche Comté relève d’une arrogance très malvenue, propre à asservir une région fière de son histoire à l’origine de sa dénomination aux accents de liberté . Gageons pourtant que certains irréductibles comtois n’en attendaient pas tant pour réagir.  

  En effet, Mr Sauvadet candidat très en vue pour ravir le futur siège de cette « grande région » , en fanfaronnant devant la statue de Vercingétorix ( où le gouvernement français du 19 e siècle situait Alesia) se croit sans doute bien intentionné… Mais il va apprendre à ses dépends qu’on ne plaisante pas avec certaines revendications identitaires qui par essence puisent leurs sources dans le lointain passé.

     Bien  au-delà des revendications Comtoises de la localisation d’ Alesia en plusieurs lieux dans le massif du Jura ( de Mandeure à  Syam Chaux les Crotenay) , il n’en fallait pas plus pour que le MFC   ( Mouvement Franche-Comté)  profite de l’occasion pour annoncer prochainement une liste dissidente « anti-fusion »  aux prochaines élections régionales .

 

Jean-Claude BONNOT     ( Membre du MFC , auteur d’un « roman-thèse »  sur la localisation d’ Alesia dans le Doubs… ex « candidat pour la justice aux  législatives à Audincourt en 2015)