ASSOCIATION ALTAR Europe Franche-Comté

 
 Je n'ai pas été volubile ces derniers temps, mais je me suis activé à préparer la rentrée ...  Pour preuve, voici la dernière mouture ( enfin déclarée) de mon association....  Les élections régionales approchant à grands pas , je compte bien de nouveau  me mêler à la partie et profiter de l'occasion pour faire connaître davantage mes assertions... Cette fois, par le biais du tourisme culturel identitaire... après tout  il y a longtemps que je suis de la partie " voir ici : circuit à thème "

 

ASSOCIATION

A.L.T.A.R. Europe Franche-Comté

66999866_p

                                                                                                                                                                            

67674195_pFlag_of_Franche-Comté

Moyenne

 

 

 

 

ARTICLE PREMIER - NOM

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : ALTAR  Europe Franche-Comté

Association Libérale Touristique  Archéo Régionionaliste  Europe   Franche-Comté



ARTICLE 2 - BUT OBJET

Développer l’archéo tourisme identitaire à partir de vestiges antiques apparents, voire redécouvrir par des lectures de paysages, transmissions orales, toponymique et prospections de surfaces …( Circuits touristiques, conférences, hébergements, restaurations, ventes de livres et produits dérivés.)

   L’impulsion de cette démarche provenant de la dénomination singulière de cette région charnière au cœur de l’ Europe  «  Franche Comté » « Franche Montagnes » et « JURA »  ( terme latin signifiant : DROIT, JUSS, JURIS, JUSTICE .)

  Fort de cette trame intuitive  ou postulat préfigurant des institutions juridiques insoupçonnées, nous nous proposons d’apporter ainsi un nouvel éclairage sur l’histoire de l’humanité.   Par ailleurs nous appuierons toutes publications ou actions sociales et culturelles émanant ou dérivant de notre cause. 

    En preuve manifeste, la présence en ces lieux de vestiges archéologiques - comme le théâtre gallo-romain de Mandeure-  d’une capacité de 20 000 places,  attestent de l’existence passée d’une grande métropole antique aujourd’hui occultée.  Laissant supposer que la ville disparue d’ Alesia pouvait très bien se trouver dans les environs.  A noter que les habitants de cette cité où furent vaincus les gaulois  s’appelaient  «  Mandubiens » (dixit Cesar) nom que portent toujours les habitants de Mandeure.

  A noter aussi la possible localisation d’ Alesia dans d’autres sites du massif jurassien que nous envisageons de faire connaître.

  Sans prétendre détenir la vérité historique dans l’absolu, ni même  s’opposer à ceux qui la revendiquent !  L’esprit de cette organisation - par le biais d’un tourisme culturel revisité- s’apparente pourtant à un défit révolutionnaire de part l’identification et l’origine du droit fondamental  dans cette contrée du monde. 

 

 

ARTICLE 3 - SIÈGE SOCIAL


Le siège social est fixé à 46, rue Combe Mirey  25400 AUDINCOURT


Il pourra être transféré par simple décision du conseil d'administration ;

 

http://www.eclaireurcitoyen.fr/

 

 

Article 4 - DUREE

La durée de l’association est illimitée.

 

ARTICLE 5 - COMPOSITION

L'association se compose de :
a) Membres d'honneur
b) Membres bienfaiteurs
c) Membres actifs ou adhérents

 

 

 


ARTICLE 6 - ADMISSION

Pour faire partie de l'association, il faut être agréé par le bureau, qui statue, lors de chacune de ses réunions, sur les demandes d'admission présentées.


ARTICLE 7 - MEMBRES – COTISATIONS

Sont membres actifs ceux qui ont pris l'engagement de verser annuellement une somme de 20€ à titre de cotisation.
Sont membres d'honneur ceux qui ont rendu des services signalés à l'association ; ils sont dispensés de cotisations ;
Sont membres bienfaiteurs, les personnes qui versent un droit d'entrée de 50 €uros et une cotisation annuelle (20 €)fixée chaque année par l'assemblée générale.

ARTICLE 8. - RADIATIONS

La qualité de membre se perd par  :
a) La démission ;
b) Le décès ;
c) La radiation prononcée par le conseil d'administration pour non-paiement de la cotisation ou pour motif grave, l'intéressé ayant été invité (par lettre recommandée ou courriel avec accusé de réception) à fournir des explications devant le bureau et/ou par écrit.


ARTICLE 9. - AFFILIATION

 

La présente association est affiliée à ALTAR Europe Franche Comté et se conforme aux statuts et au règlement intérieur de cette fédération (nom, logo, etc.).

Elle peut par ailleurs adhérer à d’autres associations, unions ou regroupements par décision du conseil d’administration.

 

ARTICLE 10. - RESSOURCES

Les ressources de l'association comprennent :
1° Le montant des droits d'entrée et des cotisations ;
2° Les subventions de l'Etat, des départements et des communes.

3° Toutes les ressources autorisées par les lois et règlements en vigueur. »


ARTICLE 11 - ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

L'assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l'association à quelque titre qu'ils soient.

 

Elle se réunit chaque année au mois de mai.

Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l'association sont convoqués par les soins du secrétaire. L'ordre du jour figure sur les convocations.
Le président, assisté des membres du conseil, préside l'assemblée et expose la situation morale ou l’activité de l'association.
Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet les comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) à l'approbation de l'assemblée.
L’assemblée générale fixe le montant des cotisations annuelles et du droit d’entrée à verser par les différentes catégories de membres.

Ne peuvent être abordés que les points inscrits à l'ordre du jour.

Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres présents ou représentés

Il est procédé, après épuisement de l'ordre du jour, au renouvellement des membres sortants du conseil.
La décision définitive en cas de carence du quorum sera prise par les membres du bureau à huis clos.

Toutes les délibérations sont prises à main levée, excepté l’élection des membres du conseil.

Les décisions des assemblées générales s’imposent à tous les membres, y compris absents ou représentés.

 


ARTICLE 12 - ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

Si besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres inscrits, le président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire, suivant les modalités prévues aux présents statuts et uniquement pour modification des statuts ou la dissolution ou pour des actes portant sur des immeubles.

Les modalités de convocation sont les mêmes que pour l’assemblée générale ordinaire.

Les délibérations sont prises à la majorité des suffrages exprimés.


ARTICLE 13 - CONSEIL D'ADMINISTRATION

L'association est dirigée par un conseil de X membres, élus pour 03 années par l'assemblée générale. Les membres sont rééligibles.

Le conseil d'administration se réunit au moins une fois tous les six mois, sur convocation du président, ou à la demande du quart de ses membres.

Les décisions sont prises à la majorité des voix; en cas de partage, la voix du président est prépondérante.

Tout membre du conseil qui, sans excuse, n'aura pas assisté à trois réunions consécutives sera considéré comme démissionnaire.


Depuis 2011, des précisions ont été apportées, par un nouvel article 2 bis, à la loi du 1er juillet 1901 pour faciliter la création et la gestion d’une association par des mineurs.


ARTICLE 14 – LE BUREAU

Le conseil d'administration élit parmi ses membres, un bureau composé de :
1) Un président

2) Une secrétaire

3) Une trésorière

 

ARTICLE 15 – INDEMNITES

 

Toutes les fonctions, y compris celles des membres du conseil d’administration et du bureau, sont gratuites et bénévoles. Seuls les frais occasionnés par l’accomplissement de leur mandat sont remboursés sur justificatifs. Le rapport financier présenté à l’assemblée générale ordinaire présente, par bénéficiaire, les remboursements de frais de mission, de déplacement ou de représentation.

 

 

ARTICLE - 16 - REGLEMENT INTERIEUR

Un règlement intérieur peut être établi par le conseil d'administration, qui le fait alors approuver par l'assemblée générale.

Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les présents statuts, notamment ceux qui ont trait à l'administration interne de l'association.


ARTICLE - 17 - DISSOLUTION

En cas de dissolution prononcée selon les modalités prévues à l’article 12, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés, et l'actif, s'il y a lieu, est dévolu conformément aux décisions de l’assemblée générale extraordinaire qui statue sur la dissolution

 

 

« Fait à Audincourt….., le 14 septembre…. 2015 »

 

Président, Jean-Claude BONNOT

 


Après l' Eclaireur... l' Eveillé !

 

 

grotteete[1]GROTTE ENTREE

GROTTE SEPTEMBRE 2015 001 (9)

Escaliers de la « descente aux enfers »  circuit touristique proposé par l’association  ALTAR Europe Franche-Comté

Grotte du Chateau de la Roche Saint-Hippolyte sur le Doubs

 

         Encore une manigance pour vendre mes livres ? Comme l'affichent mes détracteurs...  pourtant, nous sommes bien dans un cas de preuve manifeste !   desservi par la providence ou ma perséverance ...  Peut importe " le succès n'a pas besoin d'explication " .  Ci dessous, je vous informe de ma decouverte  (plusieurs dizaines de pièces gauloises dans la grotte où je situais le "sanctuaire des Mandubiens - habitants d' Alesia" voici maintenant plus de 20 ans !  J'en profite donc pour faire une réédition livres . Aidé en cela par l'association  
ALTAR Europe Franche-Comté 

  Cette publication tient lieu de déclaration officielle en prenant par là même la population à témoin !  Je viens même de prévenir la presse !... tout en étant conscient désormais que les services de l'archéologie ont été prévenus.... au vu de la défection d'un de mes futurs associés, témoin direct.... compétent et agréé pour  produire un rapport de fouilles en bonne et due forme. A l'entendre il aurait subit des pressions pour se retirer....   suite à notre déclaration d'association de " tourisme identitaire" à la Sous-préfecture de Montbéliard !

 

 

 

 

couv livre 1 mandoubiens

  

 

 

 

 

De l'Eclaireur à l'Eveillé (2)

 

 

 

decouvertes du 11 juillet 2015

                                                                

 

DSCF3906 - Copie

DSCF3926

Un aperçu des documents mis au jour dans  le lit du ruisseau souterrain... pour moi comparable au Styx, fleuve des enfers dans la mythologie grecque ...

  Espérons qu'un jour la frilosité des archéologues due à l'affaire d' Alesia s'estompe pour ne reconsiderer que leur vocation... Les offrandes aux defunts se trouvent sous la couche de tuff sur des centaines de mètres... avec en prime un "puits à offrandes" au lieu dit " la Tannerie" .... La sortie des égouts de Chamesol se deversent dans la grotte !

tombe caverne juillet 2015

Tombe sanctuaire 2Trefond

 Dans le tréfonds, plus question de propriété privée ou de dommages causés au patrimoine ! de nombreux objets, témoignages d’une identité et un savoir faire insoupçonné doivent être encore enfouis, perdu à jamais pour la science et l’éclairage sur les origines de notre civilisation… dont nous sommes encore aujourd’hui dépendant !

 

 Ci dessous l' ébauche du  4 e de couverture que je compte afficher au dos de mes livres en cours de réédition !

     

DSCF3551      L'EveilléDSCF3553

 

  

                                                     

 

 L’Eveillé ! Voilà bien un écho à ce livre, tout en inspirant  l’auteure de cette toile qui reproduit une monnaie gauloise significative et apporte ainsi indirectement son concours à cette intrigante affaire de la localisation d’ Alesia  (cité conquise par les romains en 52 av JC). Tout comme  l’étiquette d’historien romancier, sous laquelle je m’affiche ici.  

 En effet, l’archéologie est une matière trop importante pour être laissée aux seuls archéologues… Allant même s’opposer si l’on y prend garde au «  droit de savoir » le plus élémentaire et par là même l’éclairage salutaire à notre société en devenir. « Si tu ne sais plus où tu vas, regarde d’où tu viens ! »

   L’effigie de cette pièce attribuée aux Séquanes - peuplade celtique -  représente    l’être d’Eveil,  « druide savant » qui hante nos mémoires collectives, voire encore le «  Messie »  En attestent ses attributs : l’œil vif et démesuré d’éveillé, lèvres ouvertes dispensatrices de sagesses et directives etc…   (plusieurs dizaines d’exemplaires viennent  d’être mis à jour récemment , corroborant ce que j’écrivais dans mon précédent ouvrage en 1996 « le Mystère des Mandoubiens » )

    En  couverture, une autre toile reproduit  l’intrigue et la persévérance du chercheur, au gré de textes et ascèses  des plus obscurs aux plus éclairés. Alternant du roman historique à des comparaisons scientifiques des plus avancées, pour en arriver - via l’épopée Templière des croisades-  dans les  profondeurs d’une caverne où il situe l’aune de notre civilisation… de l’Enfer au Paradis.. soit aux « Monts-Jura »  (terme signifiant en latin : juss, juris, justice )

Jean-Claude BONNOT

  

 

 

Extrait de mon livre «  le Mystère des Mandoubiens » édité en 1996 où j’indique le lieu !

 

Vous comprendrez qu'il n'est pas dans mon intention de piller à mon profit ce genre de sanctuaire, mais je n'ai d'autre choix que de vous prendre à témoins afin que cette découverte vienne éclairer l'histoire de l'humanité !
Voici un extrait de mon livre publié en 1996/ et un article de mon blog, bonne lecture !


»… A ce moment, dans le tréfonds, le son des eaux bouillonnantes du cours d’eau se fait entendre. Sans la moindre hésitation, témoignant ainsi de leur accoutumance des lieux, les hommes s’engagent d’un pas sûr dans le ténébreux abîme… La progression semble périlleuse, mais des escaliers de bois ont été aménagés dans les passages les plus difficiles et tout se déroule en bon ordre. Une fois en bas, le cortège marche dans les graviers du lit du torrent qui, pour la circonstance a été savamment canalisé contre un côté de la paroi, avec des plateaux de bois joints à l’argile. Maintenant le vacarme de l’eau prend un net ascendant sur les chants funèbres et l’humidité glaciale envahit le corps de bien des participants. Une centaine de pas en amont, la clarté de plusieurs torches en travers de la galerie apparaît. Arrivé à cette hauteur, un énorme rocher entrave partiellement le couloir. Celui-ci, illuminé sur sa face plane, est disposé de façon à servir d’autel. Habitués à cette manœuvre, les porteurs déposent délicatement un corps sur l’édifice ; puis, l’ensemble des assistants s’assemble autour. Une ultime bénédiction doit avoir lieu… L’officiant principal s’avance, saisit l’encensoir et le balance au-dessus de la dépouille tout en prononçant les paroles rituelles ; de l’eau et du sel sont également au « menu ». Puis le second corps est à son tour « purifié ». Aucun autre discours n’est prononcé, tant ces lieux sont hostiles aux vivants. Ensuite les cadavres sont transportés en amont jusqu’à leur fosse respective (toujours dans le lit du cours d’eau) préalablement creusée par les serveurs du lieu. Sous la surveillance du prêtre qui récite une dernière prière, les corps sont déposés avec leurs offrandes, puis recouverts d’argile et ensuite de sable. L’eau chargée de calcaire viendra former une couche de tuf et le défunt sera préservé un long moment d’une décomposition inévitable… propre à tout corps matériel. Halmar présent avec son disciple, soulagé de voir leur mission accomplie, avant de remonter, finit d’expliquer l’aspect « mécanique » des choses, car pour eux la version symbolique est bien maîtrisée… « Tu vois Hamilcar, dès que nous aurons quitté les lieux, les « fossoyeurs » vont libérer le torrent et l’eau va envahir tout le fond de cette galerie, en période de crue celle-ci passe même par-dessus la pierre d’autel.
— La force en action doit être terrible, avec le temps les corps doivent être déterrés et emportés !
— Evidement, mais les restes des dépouilles prennent le chemin de ce trou obscur, là, à l’endroit où notre chemin se sépare du lit du torrent… Nul ne peut y accéder, cet endroit est considéré comme sacré, donc interdit. Ensuite, après un périple tumultueux, où rien ne lui résiste… l’eau jaillit à l’extérieur par la cascade que nous avons vue en montant.
— Cette perspective me glace le sang, j’espère que mon âme ne prendra pas ce chemin… et rejoindra les Champs Elysées.

                                    

LA QUETE DU GRAAL... légende ou réalité à redécouvrir...

      Voici de nouveau en tête d'affiche ce billet qui me permet d'étoffer de suite ma demarche vis à vis de l'association de " tourisme identitaire " que nous venons de créer ( ALTAR Europe Franche-Comté) 

 

 

grotte_enfersIMG_1046

 

Grotte du Château de la Roche ( La nature n’a pu donner cette forme trapézoïdale à cette caverne.. plus vaste que les salles des temples d’ Egypte !

 Ci dessus , me voici en « chercheur du Graal » à la résurgence du fleuve des enfers ( Le Styx du mythe grec d’ Eleusis)  qui coule au fond de ce temple du soleil..

 Voir aussi :  Alesia, Archéologie et les Champs Elyséens...Révelations !

 

 LA DIVINE RUSE ! Le Saint-Suaire "Relique des reliques" rapporté des croisades par Othon de La Roche...

A l'occasion de la démission et la réélection d'un Pape , je remets ce billet en tête d'actualité .. car il s'agit du "coeur du mystère " sur lequel repose le Christianisme !

 NOUVEAU :  chap / La_divine_supercherie_ L'ECLAIREUR D'Alesia au Christianisme 

SAINTSUAIRE

livre Othon de la Roche

 

  NOUVEAU :  chap / La_divine_supercherie_ L'ECLAIREUR D'Alesia au Christianisme 

Copie de FAUCHEUR-originel

Si ce n'est pas la caution scientifique que j'attendais, ça y ressemble ! En effet, à ma grande surprise, vient de sortir un livre sur  Othon De la Roche" ce seigneur Franc Comtois qui suite aux croisades finit par devenir "Duc d'Athènes" . La famille De la Roche a même encore des descendants en Grèce (sur la Photo de l'article en lien).

 L'auteur de ce livre "Gérald Barbet" était venu me rendre visite, voici bientôt une vingtaine d'années, à ma demande, suite aux découvertes archéologiques (notamment des pièces de monnaies antiques) que j'avais faites dans une grotte. Celle ci, dénommée "Grotte du Chateau de la Roche"étant devenue par la suite, le lieu de l'apogée de mon premier livre "le Mystère des Mandoubiens".

 Bien entendu, l'auteur de ce nouveau livre sur Othon de la Roche, pour rester crédible vis à vis du monde scientifique, ne mentionne surement pas cette rencontre, ni même ne se risquera pas à mettre un lien sur mes travaux... Si tant est qu'il considère ma démarche comme un travail sérieux !  Enfin, je n'en suis plus à somatiser sur ce genre de considérations incapacitantes ...Comme lui, j'ai poursuivi mon chemin et considère davantage avoir été  servi par la providence. Facteur qu'il est indéniable de considérer, si l'on veut vraiment se motiver pour aboutir, de façon consciencieuse et honnête vis à vis de nos contemporains et être fidèle à la mémoire de nos ancêtres. Mais bon, je conçois que dans sa position et sa formation d'archéologue académique, la première des choses pour lui, s'il voulait conserver le "crédit" de ses pairs, était de ne pas faire de lien avec l'affaire d'Alesia et encore moins avec les fondements du Christianisme...comme j'ai été amené à le faire avec le Saint- Suaire !

  En effet, comme ce livre de nouveau l'atteste, Othon de la Roche serait revenu des croisades avec cette relique tant controversée qui étrangement résiste par le mystère de sa conception et son étrange apparition (la foi chrétienne n'ayant point besoin de ce genre de preuves matérielles)  aux versions données par plusieurs analyses ....

 
   Pour ma part, et couper court en rentrant dans le vif de mon sujet, je pense aux vu de l'orientation de mes recherches et découvertes, que la famille De La Roche POSSEDAIT LE SAINT SUAIRE BIEN AVANT LES CROIDADES !

Tout au moins, la partie représentant le corps...La tête de cette "fausse-vraie relique" (comme je la nomme dans mon livre) étant celle de Jean-Baptiste ! Personnage reconnu à juste titre comme le précurseur de Jésus ! Soit pour les Templiers (liés à la famille de la Roche ) le véritable guide !

 De suite donc, avant d'y revenir plus en détails, je vous livre un extrait de mon livre. Je précise aussi que celui ci comporte des chapitres entiers sur les templiers, dont un intitulé "Othon de La Roche". Mais, bon l'important, pour tous les septiques et autres curieux reste de se concentrer sur le "principe-substance" duquel se base la religion qui soutient notre civilisation.

Si vous visitez mon site, ne vous étonnez pas de voir sur le forum, d'innombrables spams, dont je ne peux me débarrasser, si ce n'est en fermant cette plate forme... Heureusement, l'essentiel est préservé dans mon livre ! Pour autant, je vous encourage vivement à apposer quelques commentaires ici sur canalblog  où je suis plus à même de résister à ce genre de cancer !

 

 

 

D'ALESIA AU CHRISTIANISME page 92

LE SAINT-SUAIRE

- En effet, avec cette « Relique des Reliques » nous devrions aborder l’essentiel…  Mais, mon positionnement à ce sujet risque de faire grincer bien des chapelles…

- Tu ne serais pas le premier, c’est un sujet qui provoque encore plus de polémiques que l’affaire d’Alésia !

 À ce moment, Jean-Charles se lève brusquement et, tout en toisant son interlocutrice, se dirige vers le lavabo pour prendre un verre d’eau.  Revenu à sa position de départ, il annonce en toute tranquillité :

- Les « trois Saintes reliques », à savoir : Le Saint-Suaire, le Saint-Graal, la couronne d’épines auraient été déposées à l’autel des Mandubiens… Les habitants d’Alésia.

- Que me racontes-tu encore ?

- Et l’autel des Mandubiens, Altare-Mandubiorum, est un ancien sanctuaire en tous points semblable à Eleusis où les comtes de la Roche ont leur fief. Donc il est fort probable que notre fougueux commandeur de la quatrième Croisade, Othon, possédait déjà le Saint-Suaire de par sa famille bien avant le saccage de Constantinople. Là où il est sensé avoir dérobé la Sainte Relique en 1205.

Cette fois, c’est Sophie tout empourprée qui se dirige vers le lavabo... et s’asperge entièrement le visage d’eau froide.  Nous pouvons être certains que de sérieuses explications vont avoir lieu… D’un ton calme, cependant, elle reprend la conversation.

-  Tu aurais pu, m’informer de ce genre d’argumentation avant notre départ, ne penses-tu pas ? Cela dit, inutile d’ajouter que je les trouve pour l’instant              " fumeuses".

Jean-Charles, après avoir tendu une serviette à son amie afin qu’elle s’essuie le visage, pose sur  son lit une documentation qu’il avait sans doute préparée à cette occasion puis répond, toujours avec la même décontraction.

-  Il n’est pas certain que tu m’aies suivie jusqu’ici, si je t’avais informé en détail de toutes mes aspirations et autres intentions. D’ailleurs, nous nous connaissons à peine et puis… avec les a-prioris que tu as, la « psyché » ou le « phénotype » que tu voulais voir en moi.  L’aubergiste inspiré, perdu dans sa montagne, se disant « druide-bouddhiste », qui propose un voyage en Grèce afin de rechercher les « mânes de ses ancêtres ». J’étais un beau sujet d’étude pour toi, même pourquoi pas un divertissement… Pour un peu, j’aurais été tenté d'en faire plus…  Non, pardon… C’est sans doute moi qui me fais des idées. Avec toutes mes implications sur les sujets spirituels, mythologiques, il m’arrive parfois de songer que la relation parfaite entre deux êtres puisse atteindre la fusion avec l’être d’éveil… À l'instar de Nicolas Flamel, le célèbre alchimiste, qui l’aurait accomplie avec son épouse Pernelle.

  Puis, comme si subitement il prenait conscience de molester sa compagne, sous prétexte de la jauger, notre druide en s’approchant aperçut aux coins de ses yeux perler de petites larmes. Bouleversé, saisi par l’émotion, il lui baisa le front et lui saisi la main.

- Pardon lui dit-il avec un accent sincère – Mais il importe que des choses soient émises dans la spontanéité car, parfois, attendre le bon moment est le meilleur moyen  de ne jamais se rencontrer…

  Sophie essuie ses larmes, visiblement émue, sans trop savoir d’où provient son désarroi. Partagée entre le fait de s’être laissée surprendre dans une intimité qui sied mal à sa profession, et de l’autre côté intérieurement apaisée par la compassion appuyée que vient de lui porter Jean-Charles. Voulant donner le change, elle se saisit des documents disposés sur son couchage.

-  Ah je vois, dit-elle – C’est l’imprimé de ton site Internet ! Il est vrai que je l’ai parcouru de façon très brève : il y a tellement de chose sur le Web…

- En lisant tu constateras que je ne t’ai rien dissimulé, comme je ne cache rien à personne. C’est un peu le propre de certaines vérités elles sont là, sous nos yeux, mais peu les remarquent. On comprend pourquoi Dieu a envoyé son fils pour être le verbe incarné… eh oui, il faut manifester l’envie d’être écouté ou… employer la ruse !

 Sur ce, tous deux se mirent à rire.

-         Bon, pour réparer, mais aussi par curiosité de constater avec quelle cohérence tu peux affirmer de tels arguments, je vais le lire à haute voix, ton site. 

 

AltarAlesia_Bandeau_2016-09v02

 JEAN CLAUDE BONNOT

ALESIA/ RESISTANCE COMTOISE !

BILLET ER ALESIA Voici un article de l' Est Republicain le 4 septembre 2015

 

Voici ma réponse... en espérant que celle ci soit publiée...

 

 

    ALESIA/ RESISTANCE COMTOISE !

 

   « La Gaule unie

Formant une seule nation

Animée d'un même esprit,

Peut défier l'Univers. »

De nos jours vouloir s’approprier cette citation pour unir Bourgogne et Franche Comté relève d’une arrogance très malvenue, propre à asservir une région fière de son histoire à l’origine de sa dénomination aux accents de liberté . Gageons pourtant que certains irréductibles comtois n’en attendaient pas tant pour réagir.  

  En effet, Mr Sauvadet candidat très en vue pour ravir le futur siège de cette « grande région » , en fanfaronnant devant la statue de Vercingétorix ( où le gouvernement français du 19 e siècle situait Alesia) se croit sans doute bien intentionné… Mais il va apprendre à ses dépends qu’on ne plaisante pas avec certaines revendications identitaires qui par essence puisent leurs sources dans le lointain passé.

     Bien  au-delà des revendications Comtoises de la localisation d’ Alesia en plusieurs lieux dans le massif du Jura ( de Mandeure à  Syam Chaux les Crotenay) , il n’en fallait pas plus pour que le MFC   ( Mouvement Franche-Comté)  profite de l’occasion pour annoncer prochainement une liste dissidente « anti-fusion »  aux prochaines élections régionales .

 

Jean-Claude BONNOT     ( Membre du MFC , auteur d’un « roman-thèse »  sur la localisation d’ Alesia dans le Doubs… ex « candidat pour la justice aux  législatives à Audincourt en 2015)

 

Bombe A sur Hiroshima / abattre le Japon et le Nazisme au coeur de leur foi !

 

220px-Atomic_blast_Nevada_Yucca_1951

 

 

hiroshima_child

 

Deesse japonaise

swastika

 

"Certes les américains n'avaient plus les moyens en hommes et en matériel pour investir ile par ile l'archipel du Japon. Pourtant , il fallait cette reddition sans condition pour abattre l' Empire du soleil au coeur de sa foi ! C'est là qu'il faut chercher la raison d'une telle abomination pour l'hegemonie du monde dit " civilisé" . Nous étions bien, comme de nos jours ou du temps de la guerre des gaules dans un conflit inter-religieux même si le causes avouées semblent toutes autres ... En fait, nazis et nippons avaient d'autres croyances que l'on prend bien soin d'occulter. La guerre mondiale a commencé par la création du Mandchoukouo !."

  Voici donc le commentaire que je viens de poster sur ce forum " 6 août 1945 : la leçon d’Hiroshima "   sans doute suis je aux antipodes de ce que les lecteurs de cette plate forme sont en droit de se penser à propos des causes ayant conduit à l'explosion de cette bombe...  mais au su de mes interprétations, je ne pouvais pas faire l'impasse..

   A vous donc de vous rendre compte ce que j'ai pu vouloir dire en citant le " MANDCHOUKO "  indice " Bouddhisme et langue Sanskrite viendraient des Mandubiens d' Alesia ! Même le nom de MANDELA...."

  

 


Grèce.. Economie- notre "normalité" va t'elle nous conduire au " National-socialisme" ?

...  suite à ce qui se passe avec la Grèce.... je crois qu'il est opportun d'éclairer sans cesse nos concitoyens ... voici ci dessous un message que j'avais publié en Octobre 2012!  A l'époque j'étais en contact avec une ex-employée du FMI et de la Banque Mondiale qui venait de publier un livre chez le même éditeur que moi ... depuis elle se fait discrète mais continue d'entretenir un blog où elle évoque en bonne place ma démarche. Je me suis d'ailleurs rendu chez elle à Washington pour y faire examiner un document archélogique très controversé..  En atteste la photo ci contre prise par les services de sécurité de l' établissement ...

banque mondiale2

 

voici les dernieres nouvelles.. 

DIRECT. La Grèce a rejeté une "contre-proposition" de ses créanciers... toujours en désaccord en ce qui concerne les retraites, la TVA et la fiscalité des entreprises, font savoir des responsables de l'Union européenne (UE). Les discussions n'avaient déjà guère avancé mardi.

 

 

 Article publié initialement en Octobre 2012

 Economie- notre "normalité" va t'elle nous conduire au " National-socialisme" ?

    

bourse 

 

Un homme manifeste devant le Parlement grec, à Athènes, la capitale grecque, le 22 juin 2015.

 

Copie de FAUCHEUR-originel

Voilà donc un titre qui fait ressurgir les vieux démons...et pourtant, avant de l'écrire, j'ai soigneusement pesé mes mots. A  l'heure du Web, chacun peut rapidement se renseigner sur ce qu'est la "monnaie Fiat" , comme l'indique ici mon amie , ex employée au FMI qui me répondait il y a quelques temps à mon questionnement au sujet de la déconcertante facilité de nos dirigeants à renflouer les banques . Voir ici un article du Parisien "Les banques européennes ont renforcé leurs capitaux de plus de 200 milliards d'euros"  

Voici ce qu'en dit " Maya"

"

Bonjour Jean-Claude, Moi-même je ne comprends pas grand-chose en économie (même les grands économistes du FMI n’y comprennent rien), mais je suis certaine que pour obtenir cet argent ils ont tiré des ficelles en utilisant la Monnaie Fiat. Lisez sur la Monnaie Fiat,  et vous serez sidéré—toute l’économie est fondée sur ce château de sable et nous le maintenons par des remèdes à court terme.

 

Je n’ai pris que deux cours d’économie à l’université avec de très bonnes notes sans vraiment étudier en utilisant seulement mon intuition. Ce n’est pas comme la comptabilité qui demande que 1 + 1 = 2 et demande à être étudiée avec toutes ses règles. Il y a tant de choses à apprendre et mon cerveau fut mis en friche pendant plus de 20 ans quand j’élevais mes enfants seule. Je suis obligée de travailler pour une question d’argent (je m’occupe toujours de ma fille)

Voilà, cherchez la Monnaie Fiat et les Banques centrales, vous allez tomber à la renverse.

 

Je crois que pour empêcher la panique, on ne nous dit rien. Mais un jour vous irez tirer votre argent du distributeur automatique pour vous apercevoir qu’il ne reste plus rien.  Cela pourrait être demain ou dans dix ans. Cependant je ne vois pas comment on peut durer pendant dix ans à ce rythme-là. On en sera au troc et à la soupe populaire. Je crois d’ailleurs que les USA sont en guerre avec tout le monde pour cacher leur économie qui est lamentable et en lambeaux. Les USA en faillite et c’est le monde entier qui s’écroulera, les Chinois et même les Russes en sont bien conscients. D’ailleurs les Chinois ont tellement investi dans les bons de trésor qu’ils se trouvent coincés en ce moment. Cela leur prendra un moment avant de se rétablir."

 


  Voilà certes un réponse qui est bien édifiante et même peut même être cataloguée de simpliste mais, ce n'est pas un langage de langue de bois ! Ma correspondante connait très bien son sujet et le relate dans son livre ! Tout comme elle n'hésite plus à me relayer dans mes interventions sur les forums... voir ici sa dernière intervention 

LIBYE, La malédiction de Kadhafi

Mariane Mistigri

27 octobre 2012

 

"Tout à fait par hasard quand je lisais sur les 4 000 tonnes d’or du FMI qui auraient vendu une partie avec l’intention de faire descendre le prix de l’or mais à sa surprise vit l’or augmenter (j’en parle dans mon livre), j’ai trouvé ces quelques phrases en anglais à propos d’Hitler. On nous aurait mentis. Comme pour Kadhafi, d’ailleurs. Je vous transmets ces quelques phrases que j’ai traduites de l’anglais. Elles sont intéressantes et soulèvent beaucoup de questions.
« Je commence vraiment à comprendre que ces guerres n’ont rien à voir avec les dictateurs ou les agressions ; elles se basent principalement sur le marché, le commerce, les corporations, comme Mussolini le disait et le fascisme, les choses ne sont que ce qu’elles sont. Les guerres sont tout cela en même temps et non basées sur des arguments-bidon entre deux nations. En fait, je commence à voir que les dirigeants de toutes les guerres mondiales étaient en collusion et contrôlés par les banquiers internationaux et la Grande-Bretagne.
Ce n’est pas la doctrine politique d’Hitler qui nous a précipités dans cette guerre mondiale. Ce fut son succès dans la construction d’une nouvelle économie. Les racines de cette guerre mondiale furent l’envie, l’avarice et la peur…
Tout cela pour vous dire qu’on nous ment sur tout, même sur Hitler !"

 

  
   Au vu de cette dernière référence, vous comprendrez donc mon allusion au "National socialisme" .  En fait, je n'ai même pas à craindre d'amalgame avec le Nazisme, d'autres économistes l'ont compris... Fabriquer de la "monnaie-papier" , qui n'a plus son équivalent en or ou en valeur marchande, mais est uniquement garantie par l'Etat, supprimera à terme toute forme de liberalisme... y compris celle de la pensée... Alors quand j'entends parler de "dialogues sociaux" de la part de notre premier ministre, pour justifier sa politique d'inertie... Je ne peux que chercher à vous alarmer !

  Toutefois, pour ceux qui en ont le temps et la sagesse, je vous invite à lire cet excellent texte, qui sied bien à cette journée dominicale. "Dieu est il mort ? "

Jean-Claude BONNOT

 

 

 

DURANDAL, l'épée qui ne rompt pas !

roland durandal Roland et son épée Durandal à Roncevaux

 

  Je viens de poster sur le site ci dessous  un commentaire qui peut surprendre ceux qui me voient en régionaliste convaincu. Mais nous avons tous le même soleill et devons finir par être fédérés par une même loi !

 

(21/6/2015    

Boulevard Voltaire"

Général Didier Tauzin"

La France n’est pas morte. Elle veut vivre.

 
   

 

Jean Claude Bonnot · Meilleur commentateur · Travaille chez Ecrivain/ conférencier

Merci mon général, vous êtes droit dans vos bottes comme l'épée Durandal qui ne rompt pas ! Même quand son servant Roland- aussi vaillant soit-il- tente de la briser sur la Roche pour ne pas que celle ci tombe aux mains des infidèles (...)
Voilà - comme disait Nietzsche- pourquoi il ne faut il parler que lorsqu'on a pas le droit de se taire ! Non pas en se croyant plus chrétien qu'il ne faut (...) mais par devoir structurant.
Pour preuve, Jefferson président du "Nouveau Monde" disait " Chaque homme a deux patries, la sienne et la France" ... en effet, le Christianisme a pris corps dans notre pays, c'est indéniable... de fait nous devrions être à même d'en supporter les contradictions ... comme le Phénix renait de ses cendres. Mauras aurait même dit " Par ces Catholiques par qui nous ne sommes pas chrétiens ! "
Oui, tout cela peut sembler contradictoire, mais c'est ainsi que la France est née et survécu ! Même la laïcité est devenue notre mode de gouvernance... "laïcité de droit divin" si j'ose dire... qui reste à redécouvrir.. l'idée fait son chemin !

 

En fait, je suis bien en droite ligne de ce que j'ai découvert... soit tourné vers le caractère structurant de l'antique culte du soleil.. dont Alesia était autrefois le centre religieux... si l'on croit ce texte de Diodore de Sicile apposé( ici en bas de page )

 Comme vous le voyez , je fais référence à DURANDAL... la fameuse épée de Roland ... que celui a tenté de briser à Roncevaux ...    Un légende que je reprends volontiers dans mon premier livre , pour expliquer la façon dont était édifié notre vocabulaire symbolique ...  Voyez ici d'où pour ma part pourrait provenir le mot DUR.... Durandal_Mandoubiens

  Comme vous le savez, j'ai de la suite dans les idées et dorénavant, je me consacre à valoriser ce que j'ai pu écrire dans mon "livre dossier"

  Là il est question d'intervenir sur des forums politiques... Certes, je ne me fais pas que des amis... Vu comme je prends à contre pied le discours de ce Général qui prône il est vrai le caractère structurant du Christianisme.. mais aussi la laïcité qu'il voit à juste titre ainsi :

"Une saine laïcité consisterait à faire collaborer les deux pouvoirs – spirituel et temporel – au bien de l’homme, à son service, au service de son épanouissement complet. Une telle pratique de la laïcité serait bien loin de celle qui nous est imposée… C’est celle que je propose."

 

   Je me dois aussi de rappeler que ce puissant symbolisme matérialise l'épée de la justice de la loi immuable ! D'où l'objet de mes recherches et autres implications  Extrait... "Les Monts Jura et la justice originelle"

 

     

justice

  

 

 

 

 

  

D'un détail de l'histoire... viendra la révolution !

  

othon_et_suaire

Vitrail de l'Eglise de St HIPPOLYTE  sur Doubs..Saint_suaire

 

 

 

  De nouveau je reviens sur le Saint Suaire.. suite à un article qui certes semble rébarbatif... mais dont la rigueur n'est pas en doute.  Qualificatif qui sied bien par definition à toute science qui traite du fondamental (...)

  « Présenter l’iconoclasme comme l’essence du christianisme n’a pas de sens »  

  Il s'agit d'une opposition avec justificatif d'une publication antérieure faite sur le site en question à propos de la fameuse " guerre des images" qui sépara les empires romains d'orient et d' Occident..   D'où la recurrente querelle entre l'Occident et les  entités de l'Est de l' Europe et principalement la Russie Orthodoxe.

   Dans l'article il est question d' Eusèbe de Cesarée ( une pointure selon l' Eglise)  qui serait l'auteur d'un texte ou épître  adressée vers 315  à l’impératrice de Byzance affirmant qu’il est impossible de représenter le Christ au motif que la fusion en Lui des deux natures humaine et divine rendrait l’entreprise blasphématoire.

   Par la suite, les empereurs Byzantin ce sont émancipés de Rome et ont détruit systématiquement les représentations du Christ..

  Donc, pour en revenir au Saint Suaire... Pour ma part, il parait peu probable que Othon de la Roche - présenté comme celui qui aurait dérobé l'icone sacrée lors du saccage de Constantinople ... pour le rapporter en France... voir mes articles precedents -  se soit rendu detenteur de ce forfait ! (...) 

 Mais en aucun  cas - si on s'en réfère à la rigueur de l'article précité-  le Suaire n'aurait pu séjourner durablement à Constantinople sans être détruit !

 

 

  En clair, et c'est toujours ce que j'ai affirmé...  La famille De la Roche detenait la relique avant les croisades ! voir ici dans la dernière partie de mon exposé..  " Alesia des Mandubiens"

 

 

Notons que le Suaire de Turin, est bien attesté en dépôt à l'église de St Hippolyte pendant 34 ans ( de 1418 à 1432 ). Les comtes DE LA ROCHE seigneurs du lieu en avaient la charge.

Afin d'éviter l'éclatement, un sujet en appelant un autre, résolument, dans cet exposé je ne suggère ici que les points originaux qui viennent étayer mon hypothèse . Voici donc un élément de poids:

. --Le Comte Othon De La Roche un des principaux chefs de la IV croisade aurait rapporté le Saint Suaire dans son fief du Comté de Bourgogne . Celui-ci fût même nommé " Duc d'Athènes " et établit par sa descendance une dynastie dites des " Megaskirs ".

Ce que l'on appela plus tard le " Duché français d'Athènes " dura de 1205 à 1311 ( date approximative de la fin des templiers). Ne trouvez-vous pas significatif ce " détail " après avoir suivi mon raisonnement ? Il est indéniable que, de par son nom et sa souche Othon De la Roche soit en lien direct avec la famille De la Roche à ST Hippolyte sur Doubs…. Mais allons encore plus loin…

Et si la famille De la Roche détenait le Saint Suaire depuis le début ?

En avançant une telle question, vous en conviendrez, nous changeons de POSTULAT !... Il nous faut imaginer cette fois que la dépouille du Christ et tous ses attributs (3 saintes reliques) auraient été déposée à "L'Autel des Mandubiens. Mon intime conviction m'incite dorénavant à relativiser cette orchestration, pour n'en retenir que le substrat. Avant tout, la religion chrétienne pour avoir été récupérée et imposée par les romains, reste bien un acte politique qui, se réclamant d'une légitimité spirituelle, certes contestable, en reste pourtant l'Echo. L'universalité qu'elle a toujours recherchée a fait office jusqu'à nos jours de véhicule au véritable message (…) . Les faits restant cependant les faits, la pérennité nécessaire au renouveau devra être établie par le " mea culpa " de l'Eglise, qui devra nous ouvrir ses archives secrètes. Affin d'insuffler cet acte salvateur, il me faut rappeler le rôle capital et révélateur des Templiers qui, à travers leur abnégation, ont maintenu la filiation sanguine et historique de la famille De la Roche (le sang Royal ou Saint Graal...). Ces chevaliers du Christ, en nous rétrocédant le Saint Suaire qu'il soit, fac-similé ou authentique, intercèdent donc de nos jours sept cent ans après, au rétablissement de la vérité historique. Cette dernière devant être constamment recherchée car elle est la Principale garantie de la voie pouvant conduire salut.

 

 

  

Le Saint-Suaire fascine toujours ! la "Relique des Reliques" de nouveau exposée !

 

 L'une d'entre vous vient de me prévenir qu'une nouvelle exposition du Saint Suaire allait avoir lieu.   Je vous fais suivre ici cette info.. tout en y ajoutant à la suite un de mes anciens message sur le sujet , d'octobre 2012;

 

      

<img

 

 

 

A Turin, le Saint-Suaire fascine toujours

  •  

INFOGRAPHIE- Exposée à partir de ce week-end, la relique attend la visite du pape François, prévue le 24 juin. La dernière ostentation remontait à 2010.

Dimanche 19 avril, à Turin, le Saint-Suaire sort de son tombeau. Une chape où il repose à l'abri de toute lumière où il attend dans un gaz inerte, l'argon. Après l'ostension de cinq semaines en 2010 et ses deux millions de visiteurs il n'aurait pas dû revoir le jour avant 2025, année jubilaire. Mais le pape François qui visite cette ville industrieuse du nord de l'Italie le 24 juin a souhaité se recueillir devant cette relique qui demeure une fantastique énigme scientifique. Elle est donc à nouveau visible pour deux mois, sur inscription (www.sindone.org) ...

 

Le Saint Suaire : La fin d'un mystère

VIDEO SAINT SUAIRE 1

 Copie de FAUCHEUR-originel

 Saint Suaire et disparition d'Alésia, instruments du Mystere institutionnel !

  

Pourquoi donc s'interesser encore l'authenticité de cette relique, alors que la plupart de nos concitoyens considèrent cette affaire comme un sujet de polémique à n'en plus finir; nourrie par des fondamentalistes superstitieux qui joutent avec leurs détracteurs ?

 
  A mon sens donc, quitte à surprendre la plupart, le changement viendra plutôt de la perte de confiance en nos institutions, soit de ses piliers ...et en l'occurrence le Christianisme.  Non pas que je développe une quelconque et démagogue haine des religions, bien au contraire...mais tant qu'à faire.... comme dit l'adage "Si tu ne sais plus où tu vas, regarde d'où tu viens !" . Donc, et pour rester dans l'actualité je vais encore citer le président des USA dernièrement à l'ONU suite à cette provocation douteuse du dernier film "anti-Islam"
"Ici aux Etats-Unis, un nombre infini de publications constituent des offenses. Comme moi, la majorité des Américains sont chrétiens, et cependant nous n'interdisons pas le blasphème contre nos croyances les plus sacrées", a-t-il souligné
   Cette phrase "nous n'interdisons pas le blasphème contre nos croyances les plus sacrées" m'a vraiment choqué ! Non pas dans son hypocrisie , mais dans l'inconscience et la superficialité qu'elle véhicule.  Comment en effet, peut t'on vivre dignement en ne s'opposant pas à de telles pratiques ? Et bien je vais vous le dire.... en cultivant et entretenant le mystère ! En effet, et là j'entre enfin dans le sujet... Le Christianisme, pilier de nos institutions, n'est plus basé sur la croyance, mais sur le flou du Mystère !  malheur et honte à celui qui recherche ou croit avoir découvert la vérité sur l'authenticité du Christ.  Comme, je l'explique dans un chapitre de mon livre page 113 " La religion parfaite" que l'on soit protestant où d'un autre courant...toutes les spiritualités où philosophies déistes  émanent ou doivent l'être de ce même tronc: le Christianisme  . L'athéisme, pour moi n'existe pas . Quant à la voie médiane du bouddhisme dont je suis maintenant, elle reconnaît la prépondérance des moyens et des artifices dont le Christianisme donne la meilleure démonstration par la résurrection.
  Seulement voilà... pour que la merveille demeure...il faut entretenir le Mystère ! Moi même dans mon premier livre "Le Mystère des Mandoubiens...habitants d'Alésia" (intégré dans L'Eclaireur) soutiens : La Vérité du Mystère ! Page 309.
 Mais , cette "vérité" si je ne la conteste pas dans l'absolu, n'a de valeur que si elle n'est pas entachée de mensonges ou d'obsurantisme  ! Et c'est justement ce que j'éssaye de dévoiler (...) en faisant le rapprochement entre la disparition d'Alésia et les gesticulations autour du Saint Suaire, affaire qui toutes deux sont noyées et instrumentalisées pour les besoins du MYSTÈRE INTITUTIONNEL !
   En clair...ais je du nouveau ?  Oui, mais encore faut il se mettre à mon diapason ! Pour se faire, je vous invite à visionner la vidéo en annonce... Puis vous serez en mesure de comprendre pourquoi j'emploie l'expression "Faux vrai" à propos de cette relique.  Vous verrez que le film nous parle de deux linceuls , l'un du corps et l'autre de la tête  (suaire d'Ovièdo)  .  Dans mon livre j'explique que la relique du corps  provient de la "grotte du Chateau de  la Roche"; soit le fief du fameux Othon de la Roche "
 Seigneur Franc Comtois bourguignon, qui aurait rapporté le Suaire en France, suite aux croisades.  Quant à la "tête"- distinctement séparée du corps sur le linceul- il s'agirait de celle de : Jean Baptiste... personnage reconnu par les Templiers, comme le véritable élu ! Celui ci aurait été décapité par Hérode et sa tête présentée sur un plateau ! Delà à ce quelle soit momifiée est conservée...jusqu'à l'arrivée des croisés, c'est très plausible. D'autant pus que le procès des templiers évoque une relique, une tête ou "Baphomet" honorée par hérésie par ses moines soldats. 
  En fait donc, comme je l'évoque dans mon premier livre... Depuis la plus haute antiquité, un rituel subsistait consistant à ensevelir les hauts dignitaires ou élus dans les eaux d'une caverne située aux confins des voies de communication fluviales, lieu que je nomme "ALTARE MANDUBIORUM " - Autel des Mandubiens- Ces derniers sont cités par César comme les habitants d'Alésia ( BG chap 68 liv 7) .  Ce sanctuaire païen, serait devenu au fil des siècles un gisement considérable de reliques en excellent  état de conservation, du fait sans doute de leur conditionnement en cercueils de tuf immergés, soit en anérobie.
   Donc, voilà, comment j'explique la détention du suaire par la famille De La Roche...héritiers des contes de Bourgogne.  La TËTE de Jean- Baptiste ayant été habilement greffée sur un linceul où figurait (par un procédé impossible à démontrer..faute de temps)  le  corps d'un  supplicié, commun à l'époque! Et pourquoi pas celui du Christ ! 
  Dans une telle hypothèse...il n'est donc plus question de résurrection, le corps s'étant imprimé suite à un long séjour au contact de "l'objet" ...telle une feuille dans un livre.
  A vous de voir donc si je blasphème ou relance le Mystère. Il n'empêche que de ce point de vue, je peux vous assurer être au plus proche de la vérité...à vous de voir, si vos conceptions et foi peut en faire l'économie. Mais j'en doute.
Jean-Claude BONNOT
PS: Il est vrai que là, je ne risque pas ma tête... et j'en remercie nos institutions...quant à mon âme...

EOLIENNES ... un leurre écologique !... énergivore d'argent public !

 

 

Eoliennes du LomontEoliennes du Lomont

 

     J'en viens de nouveau à relayer les groupes de citoyens qui comme mon ex association où j'étais secrétaire ( ALED ) luttent contre l'escroquerie écologique des éoliennes....

 Voici ci dessous des arguments ainsi qu'un témoignage suivi d'une sollicitation que je ne peux honorer pour l'instant ... Pour autant,   avoir raison... au détriment de l'interêt public, n'est pas une fin en soi (...)

 Bonjour, Mr BONNOT

 

Le combat des Franc-Comtois contre l’éolien industriel que vous avez initié, n’est pas terminé. Devant la multiplicité des investissements à venir, un vent de fronde se lève des quatre coins de la Région au travers d’un Collectif dont la prochaine réunion se tiendra à Besançon (lieu non encore défini) samedi 14 février prochain.

 

J’ai bien aimé vos réactions de juillet 2008 :

----- Original Message -----
From: jc-bonnot
Sent: Monday, July 28, 2008 9:02 PM
Subject: Eoliennes

Jean-Claude BONNOT ex secrétaire de ALED (Alerte Lomont En Danger)


LE SOUFFLE DU DOUTE...

Après l'engouement en faveur des éoliennes, il semble bien que l'Eldorado promis soit un mirage ! Trop beau pour être vrai... Pourtant, l'alerte avait bien été donnée par quelques opposants, mais ceux ci ont été à dessein ridiculisés et utilisés (...) .
Les contraintes économiques, environnementales et sécuritaires qui viennent d'être infligées aux porteurs de projets éoliens (article de l'Est Républicain du 23/7/2008), arrivent certes un peu tard (comme au Lomont) mais accréditent les arguments que notre association avaient évoqués en son temps...
A savoir entre autres que cette "guerre pour l'environnement" était en fait une affaire d'argent ! on comprend dés lors pourquoi le promoteur du parc du Lomont EOLRES, a rapidement vendu à la banque australienne Macquarie... Derrière la présentation altruiste, faisant apparaître la viabilité du processus comme salutaire, se cachait la loi impitoyable du marché. La privatisation d' EDF étant inéluctable, le rachat du courant à prix prohibitif , sera donc revu à la baisse, condamnant de fait l'énergie éolienne (entre temps , l'abonné devra supporté les frais). Vont suivre également toutes les contraintes de la désaffection des investisseurs... comme l'entretien et la garantie de fonctionnement des "fermes" en exploitation.
Causes et conditions sont donc réunies pour que les budgets (déjà faméliques) des collectivités locales ayant été tentées par cette manne " courant d'air" doivent prochainement, supporter les nouvelles friches industrielles.
Espérons (pour terminer sur une note positive) à la vue et au son de ces futurs totems brinquebalants , que les citoyens prennent enfin conscience de la responsabilité de leur environnement et que la résistance s'organise.
Dans cette affaire beaucoup vont avoir l'impression d'avoir été abusés... Cependant, si les acteurs "des maquis du Lomont" ont été honorés comme il se doit à la libération... Je doute néanmoins de voir un jour les membres de notre association recevoir une médaille...

[...]

Jean-Claude BONNOT juillet 2008 Chapelle d'Huin
http://www.relaisdessalines.com/

 

Si ce combat est encore le vôtre, je suis prêt à vous transmettre plus d’informations sur le Collectif Franc-Comtois qui s’est formé le 10 janvier dernier.

(A ce jour, environ 180 machines devraient hérisser à cour terme, le ciel franc-comtois.)

Dans l’attente, vous trouverez en pièce jointe, une carte régionale qui  répertorie tous les sites actuellement à notre connaissance sensés promouvoir la Franche-Comté au rang de ‘’Terre de Tourisme’’, de ‘’Curiosité remarquable’’, d’  ‘’Avenir de l’Ecologie Industrielle’’….  Et plus si affinité !

 

Très sincèrement vôtre,

 

André CHAVANNE

5, Le Sorbier

70000 ANDELARRE

Président de ‘’ l’Association des Evêques aux Cordeliers’’

Association anti-éoliennes

Tél :    0 384  750  215

Port : 0 686  432  610

Andrechavanne0569@orange.fr

 

 

 

 

L’énergie nucléaire est beaucoup plus écologique que les éoliennes!!

 

 

LE VENT N'EST PAS ÉCOLOGIQUE !

http://metamag.fr/metamag-2820-LE-VENT-N-EST-PAS-ÉCOLOGIQUE---.html



Michel Gay
le 10/04/2015

 

Qui l'eut cru : la production d'électricité par les éoliennes n'a rien d'écologique !

 

Les éoliennes ne poussent pas sous le soleil en les arrosant. Ce moyen de production d'électricité dit "écologique" nécessite des matériaux ainsi que des travaux industriels et d'entretien. Il ne suffit pas juste de récupérer l'énergie produite… quand il y a du vent.

 

Une éolienne récente de puissance 2 mégawatts (MW) mesure environ 150 m de haut en bout de pale (environ 100 m pour le mât) et sa durée de vie est de 20 ans. Sa construction nécessite 425 mètres cubes (m3) de béton et 40 tonnes d'acier . Le poids total des matériaux de construction atteint presque 1200 tonnes .(Rotor (moyeu et pales) 50 T, nacelle 90 T, mât 180 T, fondation 800 T). Des "composites" entrent dans la fabrication des pales (3 fois 7 tonnes, soit 21 tonnes par hélice), des métaux (dont le cuivre) et des "terres rares" composent la nacelle et le générateur, ainsi que 300 à 400 litres d'huile de lubrification et de refroidissement.

En étant optimiste, son facteur de charge, en moyenne en France, est de 23% (temps de fonctionnement en équivalent pleine puissance), soit environ 2000 heures par an .(Un an = 8760 heures).

Sur sa durée de vie, cette éolienne produira donc 80 gigawattheures.(2 MW x 20 ans x 2000 h/an = 80.000 MWh = 80 gigawattheures).

 

Or, la durée de vie d'un réacteur nucléaire EPR de 1650 MW est de 60 ans (minimum prévu). Sa construction nécessite  85.000 m3 de béton et 40.000 tonnes d'acier . Son facteur de charge prévu est de 85%, soit environ 7500 heures/an.

Pendant sa durée de fonctionnement, ce réacteur produira donc au minimum… 9000 fois plus que l'éolienne (742.500 GWh) En d'autres termes, il faudrait 9000 éoliennes de 2 MW pour produire autant d'électricité que l'EPR, mais de manière beaucoup plus erratique puisqu'il n'y a pas toujours du vent, et pas forcément corrélé avec le besoin.

 

Ainsi, chaque GWh produit par une éolienne de 2 MW nécessite environ 0,2 m3 de béton et 0,5 tonne d'acier tandis qu'un réacteur nucléaire de 1650 MW n'en nécessite respectivement que… 0,12 m3 (soit presque deux fois moins de béton) et 0,05 tonne (soit.. 10 fois moins d'acier) !

 

Qui a dit que produire de l'électricité avec du vent était écologique et minimisait l'impact sur la nature ?

 

 

M.Rousset
www.marcrousset.over-blog.com