La druidesse et Alesia enfin retrouvée !

IMG_1966

IMG_1950                                           IMG_1930    

IMG_1980

 

Ces jours derniers une druidesse de Bretagne est venue nous rendre visite et procéder à la cérémonie de Samonios ( coïncidant avec Halloween) pour célébrer la 2071 e année qui nous sépare de la chute d'Alesia en 52 av JC. Un grand message de paix a été envoyé aux points cardinaux par l'accomplissement d'un rituel empreint autant de tradition que de modernisme. Suivi d'un " banquet " à notre local de Pont de Roide... Localité où sur ses hauteurs, Claudine Bouchet confirme bien la localisation d' Alesia ! Et ce en vertu de mesures radiesthésistes et une croix celtique orientée aux points cardinaux... conçue par Paul Bouchet, Grand druide des Gaules.


Exposé sommaire sur / Alesia des Mandubiens

Exposé sommaire sur Alesia des mandubiens

IMG_0591

 

Exposé sommaire sur Alesia des mandubiens

 Comme annoncé je continue mon processus de diffusion de vidéo... 

Jean-Claude BONNOT

Des gilets jaunes au Sionisme, en passant par la culte du soleil !

 

 

video 4~1 011 _5__0001

Des gilets jaunes au Sionisme en passant par le culte du soleil

 Je viens de creer une chaine youtube .... avec un peu d'amélioration dans ma diction, j'espère apporter plus de clarté... mais l'essentiel est dit !

Jean-Claude BONNOT


Visites et exposés sur la localisation d'Alesia au bord du Doubs (massif du Jura)

39344129_10156575790403622_4853789214619205632_n

IMG_0763

Prochainement, des expositions et autres visites guidées sur le thème de la localisation d' Alesia sur les bords du Doubs (massif du Jura) seront organisées à partir de notre modeste local de Pont de Roide ( Doubs 25) ainsi qu'au Théâtre romain de Mandeure à quelques kms http://alesiamontsjura.canalblog.com/

IMG_0587

IMG_0586

IMG_0727

IMG_0756

IMG_0712

 

MIRACLE dans une grotte chapelle sur les bords du Doubs !

 Hier-fête de la vierge pour les catholiques- je suis allé bruler un cierge à la grotte de Remonot... et faire des vœux. Cela peut paraître superstitieux mais, la tradition structurante a prouvé que ce genre de pratique donnait des résultats parfois stupéfiants. Aussi, me paraît il utile de remettre à l'affiche ici un article de mon blog " MIRACLE dans une grotte chapelle sur les bords du Doubs !"

PS/ vous pouvez zapper les premiers liens, mais je rappelle ainsi ma démarche qui s'inscrit dans un ensemble cohérent... notez toutefois que cette grotte est la seule au monde à avoir reçu la consécration des églises !

Miracle à la grotte de Remonot ?

 

Jean Cairey-Remonay recrouvre la vue par l'eau de la source de la Vierge.

 Un habitant de Morteau (Doubs) considère avoir recouvré la vue après s’être nettoyé les yeux avec l’eau de la grotte de Remonot. Jean Cairey-Remonay, 74 ans, chimiste à la retraite à la Fabi, la grande usine de Morteau n’a rien d’un fantaisiste ou d’un illuminé. Il affirme pourtant avoir recouvré la vue après s’être frotté les yeux avec l’eau de la grotte-chapelle de Remonot située entre Morteau et Pontarlier. Lire le reportage complet sur le site de l’Est Républicain

 

Sans en tirer un  rapport direct avec la trame de ce blog où je mêle actualités et filiation historique , j'évoque tout de même ALTAR Europe Franche-Comté  cette récente affaire  de miracle , dans la grotte chapelle proche de chez moi. J'en avais d'ailleurs publié toute une page de mon site .  

Elle figure donc en bonne place dans les circuits à thèmes proposés par notre association. 

 

 

remonot

 L'Eclaireur-citoyen..Jean-Claude BONNOT

Voici une photo prise dans la semaine à la grotte où c’est produit un « miracle » dernièrement ..  J’ai laissé le grand format pour faire remarquer l’inscription en arrière plan où il est écrit que les druides (druidis) honoraient la mère de Dieu avant les chrétiens…  Etonnant une telle inscription de la part des catholiques… Comme si l’auteur (inconnu) cherchait à nous signaler l’origine du Christianisme. Ce que je ne cesse de révéler en filagramme dans pas mal de mes articles. 

 

 

 

Point important  … qui ne manquera pas d'intriguer.. pour peu que l'on fasse une petite recherche..

Il s’agit de la seule grotte au monde à avoir reçu la consécration des Eglises.. ! 

 

consécration

Dépliant à disposition dans la grotte-Chapelle

 

 ANNEXE/ STENDHAL semble évoquer cette grotte-chapelle dans son roman .. "Le Rouge et le noir " (voir en bas de page)

 

 



"GROTTE A MYSTERE" sur les bords du Doubs


L'étrange iconographie de la grotte Mariale de Remonot
--

03-morteau-remonot-06[1]

REMONOT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un méandre de la haute vallée du Doubs, blottie sous le rocher sur la route Morteau-Pontarlier, se trouve une "grotte chapelle" consacrée à la vierge, célèbre dans toute la région : "NOTRE DAME DE REMONOT" . Une fois franchi l'mposant portail, coté droit, enchâssée sur la paroi, nous pouvons apercevoir une imposante plaque de bronze comportant une bien étrange inscription propre à interpeller, jusqu'au moindre dévot...

 


Plaque_Remonot_W2[1]Ce texte apposé en 1863 lors de sa consécration stipule que: 


LES DRUIDES HONORAIENT LA MERE DE DIEU AVANT LES CHRETIENS... 
( le profane doit bien se demander pourquoi une telle référence aux druides gaulois, lors d'une consécration par l'église ? ) Un petit historique affiché aux abords de l'autel nous apprend aussi qu'il s'agit certainement de la seule grotte au monde à avoir reçu la consécration des églises. Les douzes croix rouges peintes sur le rocher en témoignent.

 

 

 

IMG_0737

 

 

 

Au centre le retable consacré à : "LA PITIE DE MARIE" Le tabernacle est surmonté d'un cadre renfermant un statue de bois de cèdre à l'éffigie de Marie soutenant son fils mort. Au sommet nous pouvons remarquer : la croix et "LE SAINT SUAIRE" A l'extrême gauche, contre la paroi, une originalité "LA PITIE DE DIEU" statue de bois peinte représentant "DIEU" tenant son fils mort ! Vu sous cet angle, le thème sous jacent de cette grotte n'est il pas la récupération du corps du Christ dans l'antre de la terre ? . Par honnêteté envers la gravité du sujet, à propos de cette figure unique (qui représente une incarnation du "DIS PATER" soutenant la dépouille de sa progéniture) j'indique ci-dessous la tentative d'explication officielle. 

"Dieu a tant aimé les hommes, qu'il a donné son propre fils " Evangile de JEAN"

 

IMG_0739

 

 

IMG_0721

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En face, Sainte Anne ou Marie Madeleine curieusement appuyée sur une tour...

 

 

 

 

 

ANNEXE : Dernière page du roman "le Rouge et le noir" De STENDHAL ... L'Eclaireur page 133, chap "Crânes et têtes coupées dans l'art et la littérature" 

Voici donc cet extrait de la dernière page du roman « Le Rouge et le Noir » : « Mathilde suivit son amant jusqu'au tom- beau qu'il s'était choisi. Un grand nombre de prêtres escortaient la bière et, à l'insu de tous, seule dans sa voiture drapée, elle posa sur ses genoux la tête de l'homme qu'elle avait tant aimé.

 

    Arrivés vers le point le plus élevé d'une des hautes mon- tagnes du Jura, au milieu de la nuit, dans cette petite grotte magnifiquement illuminée d'un nombre infini de cierges, vingt prêtres célébrèrent le service des morts. Tous les habitants des petits villages de montagne traversés par le convoi l'avaient suivi, attirés par la singularité de cette étrange cérémonie.

 

     Mathilde parut au milieu d'eux en longs vêtements de deuil et, à la fin du service, leur fit jeter plusieurs milliers de pièces de cinq francs.

 

     Restée seule avec Fouqué, elle voulut ensevelir de ses propres mains la tête de son amant… 

 

     Pourquoi Stendhal a-t-il eu besoin de terminer son œuvre par une telle scène, qui déroge par rapport à l'intrigue de son roman ? Certes, en amont de son livre, il consacre tout un chapitre à la reine Marguerite… Mais pour quelle raison un être aussi modeste que Julien Sorel, le personnage principal du  « Rouge et le Noir », aurait-il mérité un tel cérémonial ? Pourquoi donc cette quantité de prêtres et les milliers de pièces en offrande ? L'allusion et la supposition est si tentante qu'il nous est permis d'envisager cette scène finale comme le principal motif de la réalisation de ce roman – oh combien intrigant – à commencer par son titre « Le Rouge et le Noir », les couleurs de l'Église. 

 

 

" Archéo-tourisme identitaire" dénomination sulfureuse ou disposition incontournable pour ouvrir les consciences ?

 

 

Alesia-ébauche000

presentation Altare

<< Si tu ne sais plus où tu vas, regarde d'où tu viens ! >> c'est par cette maxime que j'ai toujours justifié et clarifié ma démarche.  Aussi, en ces temps d'interrogation de -conflit de civilisation- n'ayons pas peur des mots,  le moment est venu pour moi et les membres futurs et actuels de mon association, d'ouvrir une nouvelle plate forme où seront recensés et diffusés les informations ayant attrait aux actions concrètes sur mon sujet de prédilection "la disparition mystérieuse d'Alesia au profit de l'oligarchie Judéo-Chrétienne" .... l'Islam n'en étant qu'une extension exaltée d'où les dérives fanatiques auxquelles nous devons faire face (...) .

  Sans doute serait il simple d'incriminer le phénomène religieux pour trouver la cause du problème, mais ce serait négliger l'élaboration même de notre civilisation et l'essence du droit sur lequel nos institutions sont sensées s'appuyer . Voilà pourquoi, je me permets , par cet humble blog d'ajouter mon grain de sel sur la véritable élaboration d'une justice universelle facteur de paix, insoupçonnée bien avant les dix commandements de Moïse soit disant gravés par Dieu dans le roc !

Jean-Claude BONNOT

 

Voici donc le nouvel appendice de ce blog !  

 ALTAR EUROPE FRANCHE COMTE

 

ARTICLE PREMIER - NOM

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : ALTAR  Europe Franche-Comté

Association Libérale Touristique  Archéo Régionionaliste  Europe   Franche-Comté



ARTICLE 2 - BUT OBJET

Développer l’archéo tourisme identitaire à partir de vestiges antiques apparents, voire redécouvrir par des lectures de paysages, transmissions orales, toponymique et prospections de surfaces …( Circuits touristiques, conférences, hébergements, restaurations, ventes de livres et produits dérivés.)

   L’impulsion de cette démarche provenant de la dénomination singulière de cette région charnière au cœur de l’ Europe  «  Franche Comté » « Franche Montagnes » et « JURA »  ( terme latin signifiant : DROIT, JUSS, JURIS, JUSTICE .)

  Fort de cette trame intuitive  ou postulat préfigurant des institutions juridiques insoupçonnées, nous nous proposons d’apporter ainsi un nouvel éclairage sur l’histoire de l’humanité.   Par ailleurs nous appuierons toutes publications ou actions sociales et culturelles émanant ou dérivant de notre cause. 

    En preuve manifeste, la présence en ces lieux de vestiges archéologiques - comme le théâtre gallo-romain de Mandeure-  d’une capacité de 20 000 places,  attestent de l’existence passée d’une grande métropole antique aujourd’hui occultée.  Laissant supposer que la ville disparue d’ Alesia pouvait très bien se trouver dans les environs.  A noter que les habitants de cette cité où furent vaincus les gaulois  s’appelaient  «  Mandubiens » (dixit Cesar) nom que portent toujours les habitants de Mandeure.

  A noter aussi la possible localisation d’ Alesia dans d’autres sites du massif jurassien que nous envisageons de faire connaître.

  Sans prétendre détenir la vérité historique dans l’absolu, ni même  s’opposer à ceux qui la revendiquent !  L’esprit de cette organisation - par le biais d’un tourisme culturel revisité- s’apparente pourtant à un défit révolutionnaire de part l’identification et l’origine du droit fondamental  dans cette contrée du monde. 

 

 

ARTICLE 3 - SIÈGE SOCIAL


Le siège social est fixé à 46, rue Combe Mirey  25400 AUDINCOURT

COMMUNIQUE : ALTAR Europe Franche-Comté

 

 Voici le communiqué que nous venons d'envoyer aux services de l'archéologie, à la presse et aux mairies les plus proches... ainsi qu'à certains médias suisses... accompagné de photos

 

 

  ALTAR Europe –Franche –Comté                                                                                                 

Association Libérale Touristique  Archéo Régionionaliste  Europe   Franche-Comté    

FAUCHEUR3

 

TEL / 06 71 29 29 59

http://www.eclaireurcitoyen.fr/

                               

                               COMMUNIQUE

 

 

Après concertation ….  Le bureau de l’association ALTAR * (déclarée récemment) décide de rendre  publique une découverte archéologique datant de l’été 2015 à la «  Grotte du château de la roche »  sur la commune de Chamesol.. proche de St Hippolyte  ( Doubs, France).

  Cette découverte ( plus ou moins fortuite)  a été réalisée dans le ruisseau sous terrain qui coule dans les profondeurs de la cavité .. http://www.ville-saint-hippolyte.fr/fr/information/55969/grotte-roche

« plusieurs dizaines de monnaies gauloises ( potins Séquanes, deniers d’argent accompagnés de mobilier funéraire succinct ) … Celle-ci laissant de fait supposer  l’existence d’une nécropole antique de la plus haute importance.. dissimulée dans le sol imperméable en tuf…. AVIS aux archéologues !

Ces documents une fois reconnus par les services ayant « avis autorisé » seront à la disposition du musée de Montbéliard  (copie de ce communiqué adressée à Me Grimaud conservatrice)

Cette découverte en ces lieux corrobore le «  roman-thèse » de Jean-Claude BONNOT  (Le  Mystère des Mandoubiens,  habitants d’ Alesia, paru en 1996 ) . Livre en réédition suite à cette preuve manifeste !

  A noter que ces exemplaires de pièces sont de toute beauté, conservés depuis plus de deux milles ans dans le tuf calcaire.. 

  Identifiés sur ce site universitaire comme «  les potins* d’ Alesia »

http://www.persee.fr/doc/galia_0016-4119_1995_num_52_1_3120

 

Le président                                                          

Jean-Claude BONNOT                                

 

*BUT OBJET

Développer l’archéo tourisme identitaire à partir de vestiges antiques apparents, voire redécouvrir par des lectures de paysages, transmissions orales, toponymique et prospections de surfaces …( Circuits touristiques, conférences, hébergements, restaurations, ventes de livres et produits dérivés.)

   L’impulsion de cette démarche provenant de la dénomination singulière de cette région charnière au cœur de l’ Europe  «  Franche Comté » « Franche Montagnes » et « JURA »  ( terme latin signifiant : DROIT, JUSS, JURIS, JUSTICE .)

En preuve manifeste, la présence en ces lieux de vestiges archéologiques - comme le théâtre gallo-romain de Mandeure-  d’une capacité de 20 000 places,  attestent de l’existence passée d’une grande métropole antique aujourd’hui occultée.  Laissant supposer que la ville disparue d’ Alesia pouvait très bien se trouver dans les environs.  A noter que les habitants de cette cité où furent vaincus les gaulois  s’appelaient  «  Mandubiens » (dixit Cesar) nom que portent toujours les habitants de Mandeure.

  A noter aussi la possible localisation d’ Alesia dans d’autres sites du massif jurassien que nous envisageons de faire connaître.

  Sans prétendre détenir la vérité historique dans l’absolu, ni même  s’opposer à ceux qui la revendiquent !  L’esprit de cette organisation - par le biais d’un tourisme culturel revisité- s’apparente pourtant à un défit révolutionnaire de part l’identification et l’origine du droit fondamental  dans cette contrée du monde. 

ASSOCIATION ALTAR Europe Franche-Comté

 
 Je n'ai pas été volubile ces derniers temps, mais je me suis activé à préparer la rentrée ...  Pour preuve, voici la dernière mouture ( enfin déclarée) de mon association....  Les élections régionales approchant à grands pas , je compte bien de nouveau  me mêler à la partie et profiter de l'occasion pour faire connaître davantage mes assertions... Cette fois, par le biais du tourisme culturel identitaire... après tout  il y a longtemps que je suis de la partie " voir ici : circuit à thème "

 

ASSOCIATION

A.L.T.A.R. Europe Franche-Comté

66999866_p

                                                                                                                                                                            

67674195_pFlag_of_Franche-Comté

Moyenne

 

 

 

 

ARTICLE PREMIER - NOM

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : ALTAR  Europe Franche-Comté

Association Libérale Touristique  Archéo Régionionaliste  Europe   Franche-Comté



ARTICLE 2 - BUT OBJET

Développer l’archéo tourisme identitaire à partir de vestiges antiques apparents, voire redécouvrir par des lectures de paysages, transmissions orales, toponymique et prospections de surfaces …( Circuits touristiques, conférences, hébergements, restaurations, ventes de livres et produits dérivés.)

   L’impulsion de cette démarche provenant de la dénomination singulière de cette région charnière au cœur de l’ Europe  «  Franche Comté » « Franche Montagnes » et « JURA »  ( terme latin signifiant : DROIT, JUSS, JURIS, JUSTICE .)

  Fort de cette trame intuitive  ou postulat préfigurant des institutions juridiques insoupçonnées, nous nous proposons d’apporter ainsi un nouvel éclairage sur l’histoire de l’humanité.   Par ailleurs nous appuierons toutes publications ou actions sociales et culturelles émanant ou dérivant de notre cause. 

    En preuve manifeste, la présence en ces lieux de vestiges archéologiques - comme le théâtre gallo-romain de Mandeure-  d’une capacité de 20 000 places,  attestent de l’existence passée d’une grande métropole antique aujourd’hui occultée.  Laissant supposer que la ville disparue d’ Alesia pouvait très bien se trouver dans les environs.  A noter que les habitants de cette cité où furent vaincus les gaulois  s’appelaient  «  Mandubiens » (dixit Cesar) nom que portent toujours les habitants de Mandeure.

  A noter aussi la possible localisation d’ Alesia dans d’autres sites du massif jurassien que nous envisageons de faire connaître.

  Sans prétendre détenir la vérité historique dans l’absolu, ni même  s’opposer à ceux qui la revendiquent !  L’esprit de cette organisation - par le biais d’un tourisme culturel revisité- s’apparente pourtant à un défit révolutionnaire de part l’identification et l’origine du droit fondamental  dans cette contrée du monde. 

 

 

ARTICLE 3 - SIÈGE SOCIAL


Le siège social est fixé à 46, rue Combe Mirey  25400 AUDINCOURT


Il pourra être transféré par simple décision du conseil d'administration ;

 

http://www.eclaireurcitoyen.fr/

 

 

Article 4 - DUREE

La durée de l’association est illimitée.

 

ARTICLE 5 - COMPOSITION

L'association se compose de :
a) Membres d'honneur
b) Membres bienfaiteurs
c) Membres actifs ou adhérents

 

 

 


ARTICLE 6 - ADMISSION

Pour faire partie de l'association, il faut être agréé par le bureau, qui statue, lors de chacune de ses réunions, sur les demandes d'admission présentées.


ARTICLE 7 - MEMBRES – COTISATIONS

Sont membres actifs ceux qui ont pris l'engagement de verser annuellement une somme de 20€ à titre de cotisation.
Sont membres d'honneur ceux qui ont rendu des services signalés à l'association ; ils sont dispensés de cotisations ;
Sont membres bienfaiteurs, les personnes qui versent un droit d'entrée de 50 €uros et une cotisation annuelle (20 €)fixée chaque année par l'assemblée générale.

ARTICLE 8. - RADIATIONS

La qualité de membre se perd par  :
a) La démission ;
b) Le décès ;
c) La radiation prononcée par le conseil d'administration pour non-paiement de la cotisation ou pour motif grave, l'intéressé ayant été invité (par lettre recommandée ou courriel avec accusé de réception) à fournir des explications devant le bureau et/ou par écrit.


ARTICLE 9. - AFFILIATION

 

La présente association est affiliée à ALTAR Europe Franche Comté et se conforme aux statuts et au règlement intérieur de cette fédération (nom, logo, etc.).

Elle peut par ailleurs adhérer à d’autres associations, unions ou regroupements par décision du conseil d’administration.

 

ARTICLE 10. - RESSOURCES

Les ressources de l'association comprennent :
1° Le montant des droits d'entrée et des cotisations ;
2° Les subventions de l'Etat, des départements et des communes.

3° Toutes les ressources autorisées par les lois et règlements en vigueur. »


ARTICLE 11 - ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

L'assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l'association à quelque titre qu'ils soient.

 

Elle se réunit chaque année au mois de mai.

Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l'association sont convoqués par les soins du secrétaire. L'ordre du jour figure sur les convocations.
Le président, assisté des membres du conseil, préside l'assemblée et expose la situation morale ou l’activité de l'association.
Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet les comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) à l'approbation de l'assemblée.
L’assemblée générale fixe le montant des cotisations annuelles et du droit d’entrée à verser par les différentes catégories de membres.

Ne peuvent être abordés que les points inscrits à l'ordre du jour.

Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres présents ou représentés

Il est procédé, après épuisement de l'ordre du jour, au renouvellement des membres sortants du conseil.
La décision définitive en cas de carence du quorum sera prise par les membres du bureau à huis clos.

Toutes les délibérations sont prises à main levée, excepté l’élection des membres du conseil.

Les décisions des assemblées générales s’imposent à tous les membres, y compris absents ou représentés.

 


ARTICLE 12 - ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

Si besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres inscrits, le président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire, suivant les modalités prévues aux présents statuts et uniquement pour modification des statuts ou la dissolution ou pour des actes portant sur des immeubles.

Les modalités de convocation sont les mêmes que pour l’assemblée générale ordinaire.

Les délibérations sont prises à la majorité des suffrages exprimés.


ARTICLE 13 - CONSEIL D'ADMINISTRATION

L'association est dirigée par un conseil de X membres, élus pour 03 années par l'assemblée générale. Les membres sont rééligibles.

Le conseil d'administration se réunit au moins une fois tous les six mois, sur convocation du président, ou à la demande du quart de ses membres.

Les décisions sont prises à la majorité des voix; en cas de partage, la voix du président est prépondérante.

Tout membre du conseil qui, sans excuse, n'aura pas assisté à trois réunions consécutives sera considéré comme démissionnaire.


Depuis 2011, des précisions ont été apportées, par un nouvel article 2 bis, à la loi du 1er juillet 1901 pour faciliter la création et la gestion d’une association par des mineurs.


ARTICLE 14 – LE BUREAU

Le conseil d'administration élit parmi ses membres, un bureau composé de :
1) Un président

2) Une secrétaire

3) Une trésorière

 

ARTICLE 15 – INDEMNITES

 

Toutes les fonctions, y compris celles des membres du conseil d’administration et du bureau, sont gratuites et bénévoles. Seuls les frais occasionnés par l’accomplissement de leur mandat sont remboursés sur justificatifs. Le rapport financier présenté à l’assemblée générale ordinaire présente, par bénéficiaire, les remboursements de frais de mission, de déplacement ou de représentation.

 

 

ARTICLE - 16 - REGLEMENT INTERIEUR

Un règlement intérieur peut être établi par le conseil d'administration, qui le fait alors approuver par l'assemblée générale.

Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les présents statuts, notamment ceux qui ont trait à l'administration interne de l'association.


ARTICLE - 17 - DISSOLUTION

En cas de dissolution prononcée selon les modalités prévues à l’article 12, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés, et l'actif, s'il y a lieu, est dévolu conformément aux décisions de l’assemblée générale extraordinaire qui statue sur la dissolution

 

 

« Fait à Audincourt….., le 14 septembre…. 2015 »

 

Président, Jean-Claude BONNOT