Les régions et leurs drapeaux, du cèdre du Liban au culte du Soleil ...

 

     

drapeau comtois                                                     Article Est Republicain du 20 04 2016

Drapeau à 10

     

Drapeau de Franche-Comté

 

     Le changement des régions administratives en France , semble s'être fait dans l'indifférence, tant les enjeux de notre politique Nationale sont primordiaux , qui plus est avec la pression du FN, en passe de ravir le pouvoir. 

    Sans doute une telle situation est elle accentuée par les médias parisiens, mais nous sommes tributaires d'un pays hypercentralisé. Dont l'organisation remonte aux temps où l' Église étendit son hégémonie en choisissant le rois des francs qui, en définitive le fit par l'épée..

    Pourtant, à l'époque médiévale différents seigneurs locaux ont su imposer  la reconnaissance et l'identité de leurs fiefs eux même définis par une géographie correspondant plus ou moins aux anciennes peuplade celtiques. Ces dernières étant délimitées par des critères païens, soit de l'ancien culte du soleil où les individus faisaient corps avec la terre nourricière;  d'un bassin versant à l'autre ou au-delà d'un fleuve, d'une chaîne de montagne etc.... 

       Au fil de l'histoire et des conquêtes, les considérations évoluèrent et au sommet subsista pendant presque un millénaire la concurrence entre la Bourgogne et la France . Querelle d'initiés et de filiation à propos de l'origine du " sang royal" . En effet, les souverains français sacrés à Reims par L'Eglise se prétendaient de " droit divins" ... à commencer par les premiers d'entre eux, Clovis et les mérovingiens .  Seulement, c'est par Clothilde, une princesse Catholique burgonde issue de l'actuelle Franche-Comté que le "sang divin" arriva dans les veines des rois Francs, jusqu' alors païens.

        Ce "sang royal" , pour certain" Saint Graal" , proviendrait de Jesus-Christ ou d'un lien de parenté très proche... soit d'êtres expatriés venus de la lointaine Judée ( ...)

         Le drapeau de Franche-Comté  " Lion d'or sur Azur"  (  le soleil sur le ciel bleu)   est en fait celui de Charles Quint surnommé " Roi du monde"  à la tête d'un Empire d'où le soleil ne se couchait jamais !   Seulement , ce grand monarque abdiqua pour vivre sa vie terrestre et renoncer à sa destinée céleste.

          Cet Empire était la survivance du Saint Empire Romain Germanique dont les territoires espagnols, l'Autriche et les Flandres faisaient partie intégrante , y compris la Franche-Comté qui faisait même fonction de "plaque tournante" et de légitimité en fonction de traditions aujourd'hui reléguées...

           Autres temps autres moeurs, de nos jours on feint une polémique à propos de ce drapeau qui d'après un représentant de la vielle école laïque...  n'existe pas et n'a jamais existé ! (voir article ER)  Avons nous vraiment mérité cela ?  A force de relativiser un passé, présenté comme douteux, dès lors qu'il ne dessert pas le pouvoir temporel on en néglige  la force de ses symboles ! Soit cet -étendard au lion d'or-  repris même par "Peugeot "ou "Belfort"   "  que nos "élites progressistes" occultent en se murant dans un politiquement correct négationniste...  un comble.

Jean-Claude BONNOT    


Le Saint Suaire et l'affaire d' Alesia ... réédition !

   Voici l' avant projet de la couverture de la réédition de mon livre... Un ajout sur le Saint Suaire sera mis en avant... De quoi surprendre bien du monde et aller à l'essentiel...

 

livre projet

Voir ici dans ce billet, une explication sur l'apparition du Saint Suaire dans l'affaire d' Alesia.. LA QUETE DU GRAAL... légende ou réalité à redécouvrir..

.http://www.eclaireurcitoyen.fr/.../2012/09/23/25166286.html

 

 

 

     Je précise que cette couverture de livre en projet  a été inspirée à partir d'un tableau (réalisé par Chantal Berard - Bernardin) auquel nous avons ajouté l'entrée de la caverne d' Altar et le crâne que j'évoque dans cet ouvrage... Voici cet extrait dans le chapitre " Crâne et têtes dans l'art et la littérature "

       "Cette scène, bien que singulière, ne susciterait pas tant d'intérêt si un autre auteur connu sous le pseudonyme célèbre de Stendhal, avec son fameux roman « Le Rouge et le Noir », ne reprenait la même intrigue pour son épilogue. En effet une certaine Mathilde de la Molle, descendante du personnage exécuté en place de grève le 30 avril 1574 a, sous la plume de Stendhal, effectué la même singulière action en enfouissant dans une « grotte-chapelle » la tête de son amant guillotiné la veille.
Mais, cette fois, la situation géographique de ce rituel est très significative pour notre enquête. Il s'agit d'une grotte des montagnes du Jura, lieu qui pourrait être l'ancien fief de la famille de la Roche.
Voici donc cet extrait de la dernière page du roman « Le Rouge et le Noir » : « Mathilde suivit son amant jusqu'au tombeau qu'il s'était choisi. Un grand nombre de prêtres escortaient la bière et, à l'insu de tous, seule dans sa voiture drapée, elle posa sur ses genoux la tête de l'homme qu'elle avait tant aimé.
Arrivés vers le point le plus élevé d'une des hautes montagnes du Jura, au milieu de la nuit, dans cette petite grotte magnifiquement illuminée d'un nombre infini de cierges, vingt prêtres célébrèrent le service des morts. Tous les habitants des petits villages de montagne traversés par le convoi l'avaient suivi, attirés par la singularité de cette étrange cérémonie.
Mathilde parut au milieu d'eux en longs vêtements de deuil et, à la fin du service, leur fit jeter plusieurs milliers de pièces de cinq francs.
Restée seule avec Fouqué, elle voulut ensevelir de ses propres mains la tête de son amant…
Pourquoi Stendhal a-t-il eu besoin de terminer son œuvre par une telle scène, qui déroge par rapport à l'intrigue de son roman ? Certes, en amont de son livre, il consacre tout un chapitre à la reine Marguerite… Mais pour quelle raison un être aussi modeste que Julien Sorel, le personnage principal du « Rouge et le Noir », aurait-il mérité un tel cérémonial ? Pourquoi donc cette quantité de prêtres et les milliers de pièces en offrande ? L'allusion et la supposition est si tentante qu'il nous est permis d'envisager cette scène finale comme le principal motif de la réalisation de ce roman – oh combien intrigant – à commencer par son titre « Le Rouge et le Noir », les couleurs de l'Église."

LA QUETE DU GRAAL... légende ou réalité à redécouvrir...

      Voici de nouveau en tête d'affiche ce billet qui me permet d'étoffer de suite ma demarche vis à vis de l'association de " tourisme identitaire " que nous venons de créer ( ALTAR Europe Franche-Comté) 

 

 

grotte_enfersIMG_1046

 

Grotte du Château de la Roche ( La nature n’a pu donner cette forme trapézoïdale à cette caverne.. plus vaste que les salles des temples d’ Egypte !

 Ci dessus , me voici en « chercheur du Graal » à la résurgence du fleuve des enfers ( Le Styx du mythe grec d’ Eleusis)  qui coule au fond de ce temple du soleil..

 Voir aussi :  Alesia, Archéologie et les Champs Elyséens...Révelations !

 

 LA DIVINE RUSE ! Le Saint-Suaire "Relique des reliques" rapporté des croisades par Othon de La Roche...

A l'occasion de la démission et la réélection d'un Pape , je remets ce billet en tête d'actualité .. car il s'agit du "coeur du mystère " sur lequel repose le Christianisme !

 NOUVEAU :  chap / La_divine_supercherie_ L'ECLAIREUR D'Alesia au Christianisme 

SAINTSUAIRE

livre Othon de la Roche

 

  NOUVEAU :  chap / La_divine_supercherie_ L'ECLAIREUR D'Alesia au Christianisme 

Copie de FAUCHEUR-originel

Si ce n'est pas la caution scientifique que j'attendais, ça y ressemble ! En effet, à ma grande surprise, vient de sortir un livre sur  Othon De la Roche" ce seigneur Franc Comtois qui suite aux croisades finit par devenir "Duc d'Athènes" . La famille De la Roche a même encore des descendants en Grèce (sur la Photo de l'article en lien).

 L'auteur de ce livre "Gérald Barbet" était venu me rendre visite, voici bientôt une vingtaine d'années, à ma demande, suite aux découvertes archéologiques (notamment des pièces de monnaies antiques) que j'avais faites dans une grotte. Celle ci, dénommée "Grotte du Chateau de la Roche" (en vidéo en haut à gauche sur mon site "Alesia des Mandubiens")étant devenue par la suite, le lieu de l'apogée de mon premier livre "le Mystère des Mandoubiens".

 Bien entendu, l'auteur de ce nouveau livre sur Othon de la Roche, pour rester crédible vis à vis du monde scientifique, ne mentionne surement pas cette rencontre, ni même ne se risquera pas à mettre un lien sur mes travaux... Si tant est qu'il considère ma démarche comme un travail sérieux !  Enfin, je n'en suis plus à somatiser sur ce genre de considérations incapacitantes ...Comme lui, j'ai poursuivi mon chemin et considère davantage avoir été  servi par la providence. Facteur qu'il est indéniable de considérer, si l'on veut vraiment se motiver pour aboutir, de façon consciencieuse et honnête vis à vis de nos contemporains et être fidèle à la mémoire de nos ancêtres. Mais bon, je conçois que dans sa position et sa formation d'archéologue académique, la première des choses pour lui, s'il voulait conserver le "crédit" de ses pairs, était de ne pas faire de lien avec l'affaire d'Alesia et encore moins avec les fondements du Christianisme...comme j'ai été amené à le faire avec le Saint- Suaire !

  En effet, comme ce livre de nouveau l'atteste, Othon de la Roche serait revenu des croisades avec cette relique tant controversée qui étrangement résiste par le mystère de sa conception et son étrange apparition (la foi chrétienne n'ayant point besoin de ce genre de preuves matérielles)  aux versions données par plusieurs analyses ....

 
   Pour ma part, et couper court en rentrant dans le vif de mon sujet, je pense aux vu de l'orientation de mes recherches et découvertes, que la famille De La Roche POSSEDAIT LE SAINT SUAIRE BIEN AVANT LES CROIDADES !

Tout au moins, la partie représentant le corps...La tête de cette "fausse-vraie relique" (comme je la nomme dans mon livre) étant celle de Jean-Baptiste ! Personnage reconnu à juste titre comme le précurseur de Jésus ! Soit pour les Templiers (liés à la famille de la Roche ) le véritable guide !

 De suite donc, avant d'y revenir plus en détails, je vous livre un extrait de mon livre. Je précise aussi que celui ci comporte des chapitres entiers sur les templiers, dont un intitulé "Othon de La Roche". Mais, bon l'important, pour tous les septiques et autres curieux reste de se concentrer sur le "principe-substance" duquel se base la religion qui soutient notre civilisation.

Si vous visitez mon site, ne vous étonnez pas de voir sur le forum, d'innombrables spams, dont je ne peux me débarrasser, si ce n'est en fermant cette plate forme... Heureusement, l'essentiel est préservé dans mon livre ! Pour autant, je vous encourage vivement à apposer quelques commentaires ici sur canalblog  où je suis plus à même de résister à ce genre de cancer !

 

 

 

L'ECLAIREUR page 95

LE SAINT-SUAIRE

- En effet, avec cette « Relique des Reliques » nous devrions aborder l’essentiel…  Mais, mon positionnement à ce sujet risque de faire grincer bien des chapelles…

- Tu ne serais pas le premier, c’est un sujet qui provoque encore plus de polémiques que l’affaire d’Alésia !

 À ce moment, Jean-Charles se lève brusquement et, tout en toisant son interlocutrice, se dirige vers le lavabo pour prendre un verre d’eau.  Revenu à sa position de départ, il annonce en toute tranquillité :

- Les « trois Saintes reliques », à savoir : Le Saint-Suaire, le Saint-Graal, la couronne d’épines auraient été déposées à l’autel des Mandubiens… Les habitants d’Alésia.

- Que me racontes-tu encore ?

- Et l’autel des Mandubiens, Altare-Mandubiorum, est un ancien sanctuaire en tous points semblable à Eleusis où les comtes de la Roche ont leur fief. Donc il est fort probable que notre fougueux commandeur de la quatrième Croisade, Othon, possédait déjà le Saint-Suaire de par sa famille bien avant le saccage de Constantinople. Là où il est sensé avoir dérobé la Sainte Relique en 1205.

Cette fois, c’est Sophie tout empourprée qui se dirige vers le lavabo... et s’asperge entièrement le visage d’eau froide.  Nous pouvons être certains que de sérieuses explications vont avoir lieu… D’un ton calme, cependant, elle reprend la conversation.

-  Tu aurais pu, m’informer de ce genre d’argumentation avant notre départ, ne penses-tu pas ? Cela dit, inutile d’ajouter que je les trouve pour l’instant              " fumeuses".

Jean-Charles, après avoir tendu une serviette à son amie afin qu’elle s’essuie le visage, pose sur  son lit une documentation qu’il avait sans doute préparée à cette occasion puis répond, toujours avec la même décontraction.

-  Il n’est pas certain que tu m’aies suivie jusqu’ici, si je t’avais informé en détail de toutes mes aspirations et autres intentions. D’ailleurs, nous nous connaissons à peine et puis… avec les a-prioris que tu as, la « psyché » ou le « phénotype » que tu voulais voir en moi.  L’aubergiste inspiré, perdu dans sa montagne, se disant « druide-bouddhiste », qui propose un voyage en Grèce afin de rechercher les « mânes de ses ancêtres ». J’étais un beau sujet d’étude pour toi, même pourquoi pas un divertissement… Pour un peu, j’aurais été tenté d'en faire plus…  Non, pardon… C’est sans doute moi qui me fais des idées. Avec toutes mes implications sur les sujets spirituels, mythologiques, il m’arrive parfois de songer que la relation parfaite entre deux êtres puisse atteindre la fusion avec l’être d’éveil… À l'instar de Nicolas Flamel, le célèbre alchimiste, qui l’aurait accomplie avec son épouse Pernelle.

  Puis, comme si subitement il prenait conscience de molester sa compagne, sous prétexte de la jauger, notre druide en s’approchant aperçut aux coins de ses yeux perler de petites larmes. Bouleversé, saisi par l’émotion, il lui baisa le front et lui saisi la main.

- Pardon lui dit-il avec un accent sincère – Mais il importe que des choses soient émises dans la spontanéité car, parfois, attendre le bon moment est le meilleur moyen  de ne jamais se rencontrer…

  Sophie essuie ses larmes, visiblement émue, sans trop savoir d’où provient son désarroi. Partagée entre le fait de s’être laissée surprendre dans une intimité qui sied mal à sa profession, et de l’autre côté intérieurement apaisée par la compassion appuyée que vient de lui porter Jean-Charles. Voulant donner le change, elle se saisit des documents disposés sur son couchage.

-  Ah je vois, dit-elle – C’est l’imprimé de ton site Internet ! Il est vrai que je l’ai parcouru de façon très brève : il y a tellement de chose sur le Web…

- En lisant tu constateras que je ne t’ai rien dissimulé, comme je ne cache rien à personne. C’est un peu le propre de certaines vérités elles sont là, sous nos yeux, mais peu les remarquent. On comprend pourquoi Dieu a envoyé son fils pour être le verbe incarné… eh oui, il faut manifester l’envie d’être écouté ou… employer la ruse !

 Sur ce, tous deux se mirent à rire.

-         Bon, pour réparer, mais aussi par curiosité de constater avec quelle cohérence tu peux affirmer de tels arguments, je vais le lire à haute voix, ton site. 

 Edité chez/

http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782748365696

L'eclaireur-livre-final

 JEAN CLAUDE BONNOT

Le Saint-Suaire fascine toujours ! la "Relique des Reliques" de nouveau exposée !

 

 L'une d'entre vous vient de me prévenir qu'une nouvelle exposition du Saint Suaire allait avoir lieu.   Je vous fais suivre ici cette info.. tout en y ajoutant à la suite un de mes anciens message sur le sujet , d'octobre 2012;

 

      

<img

 

 

 

A Turin, le Saint-Suaire fascine toujours

  •  

INFOGRAPHIE- Exposée à partir de ce week-end, la relique attend la visite du pape François, prévue le 24 juin. La dernière ostentation remontait à 2010.

Dimanche 19 avril, à Turin, le Saint-Suaire sort de son tombeau. Une chape où il repose à l'abri de toute lumière où il attend dans un gaz inerte, l'argon. Après l'ostension de cinq semaines en 2010 et ses deux millions de visiteurs il n'aurait pas dû revoir le jour avant 2025, année jubilaire. Mais le pape François qui visite cette ville industrieuse du nord de l'Italie le 24 juin a souhaité se recueillir devant cette relique qui demeure une fantastique énigme scientifique. Elle est donc à nouveau visible pour deux mois, sur inscription (www.sindone.org) ...

 

Le Saint Suaire : La fin d'un mystère

VIDEO SAINT SUAIRE 1

 Copie de FAUCHEUR-originel

 Saint Suaire et disparition d'Alésia, instruments du Mystere institutionnel !

  

Pourquoi donc s'interesser encore l'authenticité de cette relique, alors que la plupart de nos concitoyens considèrent cette affaire comme un sujet de polémique à n'en plus finir; nourrie par des fondamentalistes superstitieux qui joutent avec leurs détracteurs ?

 
  A mon sens donc, quitte à surprendre la plupart, le changement viendra plutôt de la perte de confiance en nos institutions, soit de ses piliers ...et en l'occurrence le Christianisme.  Non pas que je développe une quelconque et démagogue haine des religions, bien au contraire...mais tant qu'à faire.... comme dit l'adage "Si tu ne sais plus où tu vas, regarde d'où tu viens !" . Donc, et pour rester dans l'actualité je vais encore citer le président des USA dernièrement à l'ONU suite à cette provocation douteuse du dernier film "anti-Islam"
"Ici aux Etats-Unis, un nombre infini de publications constituent des offenses. Comme moi, la majorité des Américains sont chrétiens, et cependant nous n'interdisons pas le blasphème contre nos croyances les plus sacrées", a-t-il souligné
   Cette phrase "nous n'interdisons pas le blasphème contre nos croyances les plus sacrées" m'a vraiment choqué ! Non pas dans son hypocrisie , mais dans l'inconscience et la superficialité qu'elle véhicule.  Comment en effet, peut t'on vivre dignement en ne s'opposant pas à de telles pratiques ? Et bien je vais vous le dire.... en cultivant et entretenant le mystère ! En effet, et là j'entre enfin dans le sujet... Le Christianisme, pilier de nos institutions, n'est plus basé sur la croyance, mais sur le flou du Mystère !  malheur et honte à celui qui recherche ou croit avoir découvert la vérité sur l'authenticité du Christ.  Comme, je l'explique dans un chapitre de mon livre page 113 " La religion parfaite" que l'on soit protestant où d'un autre courant...toutes les spiritualités où philosophies déistes  émanent ou doivent l'être de ce même tronc: le Christianisme  . L'athéisme, pour moi n'existe pas . Quant à la voie médiane du bouddhisme dont je suis maintenant, elle reconnaît la prépondérance des moyens et des artifices dont le Christianisme donne la meilleure démonstration par la résurrection.
  Seulement voilà... pour que la merveille demeure...il faut entretenir le Mystère ! Moi même dans mon premier livre "Le Mystère des Mandoubiens...habitants d'Alésia" (intégré dans L'Eclaireur) soutiens : La Vérité du Mystère ! Page 309.
 Mais , cette "vérité" si je ne la conteste pas dans l'absolu, n'a de valeur que si elle n'est pas entachée de mensonges ou d'obsurantisme  ! Et c'est justement ce que j'éssaye de dévoiler (...) en faisant le rapprochement entre la disparition d'Alésia et les gesticulations autour du Saint Suaire, affaire qui toutes deux sont noyées et instrumentalisées pour les besoins du MYSTÈRE INTITUTIONNEL !
   En clair...ais je du nouveau ?  Oui, mais encore faut il se mettre à mon diapason ! Pour se faire, je vous invite à visionner la vidéo en annonce... Puis vous serez en mesure de comprendre pourquoi j'emploie l'expression "Faux vrai" à propos de cette relique.  Vous verrez que le film nous parle de deux linceuls , l'un du corps et l'autre de la tête  (suaire d'Ovièdo)  .  Dans mon livre j'explique que la relique du corps  provient de la "grotte du Chateau de  la Roche"; soit le fief du fameux Othon de la Roche "
 Seigneur Franc Comtois bourguignon, qui aurait rapporté le Suaire en France, suite aux croisades.  Quant à la "tête"- distinctement séparée du corps sur le linceul- il s'agirait de celle de : Jean Baptiste... personnage reconnu par les Templiers, comme le véritable élu ! Celui ci aurait été décapité par Hérode et sa tête présentée sur un plateau ! Delà à ce quelle soit momifiée est conservée...jusqu'à l'arrivée des croisés, c'est très plausible. D'autant pus que le procès des templiers évoque une relique, une tête ou "Baphomet" honorée par hérésie par ses moines soldats. 
  En fait donc, comme je l'évoque dans mon premier livre... Depuis la plus haute antiquité, un rituel subsistait consistant à ensevelir les hauts dignitaires ou élus dans les eaux d'une caverne située aux confins des voies de communication fluviales, lieu que je nomme "ALTARE MANDUBIORUM " - Autel des Mandubiens- Ces derniers sont cités par César comme les habitants d'Alésia ( BG chap 68 liv 7) .  Ce sanctuaire païen, serait devenu au fil des siècles un gisement considérable de reliques en excellent  état de conservation, du fait sans doute de leur conditionnement en cercueils de tuf immergés, soit en anérobie.
   Donc, voilà, comment j'explique la détention du suaire par la famille De La Roche...héritiers des contes de Bourgogne.  La TËTE de Jean- Baptiste ayant été habilement greffée sur un linceul où figurait (par un procédé impossible à démontrer..faute de temps)  le  corps d'un  supplicié, commun à l'époque! Et pourquoi pas celui du Christ ! 
  Dans une telle hypothèse...il n'est donc plus question de résurrection, le corps s'étant imprimé suite à un long séjour au contact de "l'objet" ...telle une feuille dans un livre.
  A vous de voir donc si je blasphème ou relance le Mystère. Il n'empêche que de ce point de vue, je peux vous assurer être au plus proche de la vérité...à vous de voir, si vos conceptions et foi peut en faire l'économie. Mais j'en doute.
Jean-Claude BONNOT
PS: Il est vrai que là, je ne risque pas ma tête... et j'en remercie nos institutions...quant à mon âme...

Dieu est il Gaulois ? Qui ose encore se prononcer sur la génétique des populations ?

 

jesus-gauloisCopie de FAUCHEUR-originel

 

  Ci dessus le Christ entouré d'enfants de différentes origines, cette image m'a été remise dernièrement par un couple de Mormons 

de passage dans mon auberge, en retour d'un séjour dans leur communauté en Suisse.   je l'ai prise pour illustrer les propos qui suivent .  L'un d'eux est celui d'une historienne , Marie Roca  qui ne se prive pas de sortir de son carcan académique pour publier des romans historiques capables -à l'instar de ce que j'ai choisi également- de nous faire appréhender le quotidien, par l'aventure humaine du passé.. et éviter ainsi de reproduire les mêmes erreurs.  L'identification des races en est une  (ce que j'aborde dans mon second commentaire) tout comme l'est à n'en point douter la détermination de sémite et juive de Jésus-Christ !

  Je sais que de tels propos peuvent choquer, mais l'heure n'est plus à la persuasion quiétiste!  Si la France est fille aînée de l'Eglise, c'est bien que le Christianisme s'y est installé comme le bébé dans son berceau !  Soit pour nos puristes académiques " dans le milieu social et culturel destiné à l'accueillir " . C'est en fait ce que je m'évertue à dire en dénonçant l'escamotage de la cité d'Alesia... Par l'Eglise et par l'Etat ! En effet, même notre institution laïque y a bien trouvé avantage lors de la loi de 1905 où la séparations de ces deux entités est devenue effective... 

 En fait, même l'ordre du  monde se satisfait, de l'an O et de la résurrection du Christ.. Nous venons de le voir lors de la réélection d'un nouveau Pape.. suite à la confusion créée par la départ surprise de Benoit XVI ...  on aurait presque cru à la démission de l'Eglise..   L'ordre est maintenant rentré dans la maison... même si la prophétie de Saint Malachie nous assure qu'il s'agit bien du dernier successeur de Pierre le Romain. 

 Toujours est il que juifs, musulmans, et mêmes athées  se déterminent par rapport au Christianisme... Qui donc auraient entendu parler des sémites, sans les chrétiens !

 

 Chacun pourra donc se rapporter sur mon site qui, certes aurait bien besoin d'une refonte.. mais restera , comme mon livre à l'avant garde de tout ce qui est susceptible de rétablir la vérité historique sur laquelle notre civilisation devrait se baser !

 " D'ALESIA AU CHRISTIANISME "

 

 Voici sans plus tarder les commentaires cités plus haut .. 

 Bonjour cher Jean-Claude, c'est Marie Roca


Peut-être le savez-vous,je suis une grande spécialiste des Celtes, et particulièrement des Gaulois et de leur civilisation, d'abord parce-que sans le chercher du tout, j'ai revécu toute une vie antérieure de femme druide de l'époque de la conquête, et donc, toute cette connaissance s'est réactivée, ensuite, parce que j'ai étudié la question. Je ne puis qu'encourager toute personne voulant avoir la juste connaissance de nos ancêtres et de leur art de vivre, comme de leur philosophie religieuse, à lire ma saga celte en deux volumes, inspirée de tout ce revécu : l'Aigle Arverne, et : Arianrhod. Ces livres peuvent se commander par la FNAC. 
Les druides de cette époque annonçaient l'incarnation proche de "l'enfant Mabon", ou autrement dit I-Esus (incarnation d'Esus). IESUS s'entend quasiment comme Jésus.
De ce fait, les pays celtes qui avaient toujours refusé les cultes romains, ont tout de suite adopté le christianisme, et le christianisme s'est imbriqué dans les anciennes traditions, tout en interdisant assez tardivement, certaines particularités. Bref, certains soi-disant druides d'aujourd'hui, lesquels sont en fait en franc-maçonnerie, opposent un culte dit païen et fait à leur sauce, au christianisme, et ils ont tort. D'autres ont compris qu'il y a bien un lien. 
Il faut savoir que les Galiléens, chez lesquels Jésus s'incarna étaient comme l'indiquent leur nom, des Celtes, tout simplement ! Jésus n'était pas juif, mais Celte, et si on lit les évangiles, de nombreux indicateurs le confirment.  lire la suite....


 

 http://lecitoyenengage.fr/dieudonne-doit-choisir-entre-la-vie-et-la-mort-4377

 

Eclaireur citoyen

2 avril 2013 at 15 h 16 min

La génétique des populations est une science jeune , aussi celle ci pêche t’elle , par les déductions trop hâtives exploitées par les politiciens.. On l’a vu pour Darwin, on le revoit avec des généticiens comme Jacquard qui sans avoir l’envergure de son aïeul en est cependant l’illustration.
C’est aussi simpliste, d’affirmer la supériorité de l’homme blanc que de dire pour se rattraper que les races n’existent pas !
En effet, mettez en élevage des souris blanches, si vous ne les mélangez pas.. elles ne donneront jamais des souris noires et vice versa.
La décortication du génome humain devrait certes nous en apprendre… mais bizarrement cela semble laborieux et traîne en longueur .. Comme si les « révélations » seraient dérangeantes pour l’ordre établit .
D’après mes échos, il semble bien que les mutations imaginées au départ, ne soient pas au rendez vous. Il est toujours impossible de savoir pourquoi nous avons des yeux bleus ou verts..
Pour ce qui est des races « dominantes » pour ma part, il n’y a que deux engeances , les blancs et les noirs.. Les jaunes étant des blancs qui ont récupérés d’accouplement trisomiques (…)
Quant aux arabes ou sémites, ils proviennent de l’esclavage des noirs, donc les hommes étaient émasculés et les femmes étaient fécondé par les blancs.
Voilà, après ça ne venez pas me dire que je n’amène rien de nouveau sous le soleil.. Ce dernier n’étant que faiblement en cause dans l’évolution des populations.

 

        • Certaines lois sont bonnes Eclaireur .

          les tables de la loi : via l’Egypte , reprise par celui qu’on appelle MOÏSE

          ( pour info ) les tables sont amenées d’Egypte : idem pour l’arche :

          je suis mdrrrrr avec les mensonges via la juiverie ! pourvu que ça dure , j’aime trop la rigolade ! vite un oscar :lol:

  1. . Dans sa manière de faire de la politique, il était l’archétype du Florentin, au sens de la Renaissance s’entend.  » Un homme politique se doit d’être cruel et menteur « , écrit Machiavel dans  » Le Prince « . La morale du  » pas vu, pas pris  » y est consacrée.  » Le Prince  » fête cette année ses 500 ans. Il n’a pas pris une ride. Et Jérôme Cahuzac n’est sans aucun doute pas le seul à en avoir retiré quelque chose… ;)

    http://www.sudouest.fr/2013/04/03/affaire-cahuzac-l-homme-double-1013171-3603.php

 

 

06 février 2011

L'ordre des Templiers... "Eclaireurs du temps" alternative à la crise financière ?

VIDEO/ Le druide des Monts Jura et la Swastika d' Alesia !   Le "druide" des Monts Jura et la Swastika d'Alesia      J'affiche intentionnellement ce message sur les Templiers, à la suite de cette "micro révolution Islandaise"  qui est l'une des conséquences manifestes de la crise financière qui sévit en ce moment .  Celle ci provenant , volontairement ou pas d'une dérégulation du marché. Pour qui cherche à s'informer plus en profondeur sur les Templiers... [Lire la suite]