Le triomphe de la croix par la gloire de l'épée !

 

 Difficile de s'y retrouver parmi les publications des uns et des autres par le biais de légendes épiques plus ou moins avouées et d'autres  travaux d'historiens qui, malgré leur sérieux se basent sur des faits reconnus prioritairement pour entériner la légitimité du pouvoir en place. Comme c'est le cas pour l'affaire de la localisation d'Alesia qui pour ma part me sert de fil d' Ariane pour édifier l'histoire de l'humanité. 

  Je pourrais évoquer inlassablement les mythiques épées comme Excalibur, La Joyeuse et Durandal ...  Si pour les deux premieres, chacun pourra retrouver sur le Net diverses proses , toutefois il en est une sur laquelle  je vais rebondir car je lui ai consacré un message voici quelques années  , il s'agit de :

DURANDAL, l'épée qui ne rompt pas !  edité en juin 2015

roland durandal

La fameuse épée de Roland, le neveu de Charlemagne qui désespérément tente de briser son arme contre une roche.. afin quelle ne tombe pas aux mains des infidèles (...)

 

  Si je poste ceci au risque d'ajouter à la confusion, c'est en réponse à un bien étrange message que vient de m'envoyer un ami à propos de l'épée que Vercingétorix aurait jeté aux pieds de Cesar lors de sa reddition à Alesia en 52 av JC... 

"  

L'épée est celle de Jésus (La Joyeuse) échangée aux mandubiens contre l'étain apporté par Joseph d'Arimathie.Elle appartenait à Vercingétorix venu la mettre aux pieds de César qui ne l'a prit pas...L'échange eut lieu avec le calice devenu le graal par tradition,orné de pierres précieuses (le calice et l'épée de Riane Eisler) Ce même calice que Joseph d’Arimathie aurait recueilli le sang du Christ, qui coulait d’une blessure au flanc droit provoquée par Longin le Centurion avec la Sainte Lance.

 

 Je rappelle que les Mandubiens étaient les habitants d' Alesia selon Jules Cesar !  Comme dans ce bref message il est question également du calice  ( Le Graal ? )  je vais porter en référence le lien d'une publication de Persée qui mentionne bien le pays des " Mandubii" , habitants d' Alesia comme les principaux acteurs de la diffusion et la fabrication du bronze en gaule et en Europe . Bien entendu, l'auteur situe Alesia à Alise St Reine le site officiel. Il va de soit donc que pour comprendre l'ensemble il faut attribuer à Alesia un emplacement capital que n'ignoraient pas les écrivains latins et grecs de la période antique, de même que les gaulois. 

La route de l'étain en Gaule - Persée

persee.fr

 


Pollution/ Malgré la période estivale - profitable à l'élargissement de nos vues- les "bienpensants" veillent sur nos rêves...

  

 

le_chene_de_flagey_vercingeto_hiLe Chène de Flagey ou Chène de Vercingétorix... (Courbet)

loue-courbet Source de la Loue (Courbet) l'Origine du monde...

 

 

 

 

Copie de FAUCHEUR-originel

Sur le blog "France 3 vallée de la loue"   http://blog.france3.fr/vallee-de-la-loue/2012/06/, vient de s'afficher une nouvelle vidéo qui en cette période estivale invite à un regard plus global sur l'enjeu impliquant la protection de nos sources... dans tous les sens du terme. Outre de superbes vues sur le secteur où,  comble du comble le sous sol et les eaux sont suspectés d'empoisonnement majeur, si j'ai tenu à rebondir sur ce reportage, c'est que nous y voyons officier en tout condescendance  l'hydrogéologue -enfant du pays- chargé par les autorités de superviser l'inspection faite en "grandes pompes" au puit de Jardel où TF1 était invité à tourner pour son JT à l'occasion des commémorations du 11 novembre 1918.

   J'emploie le mot "condescendance" car une fois de plus, sans nier évidement les qualités professionnelles des acteurs, on voit l'emprise d'un système où les "demi-instruit' , politiquement corrects semblent tout filtrer, organiser jusqu' à "excuser" nos génies, comme Courbet qui ne pouvait être que sous l'emprise de troubles psychologiques, dans son obstination à peindre les sources et autres cavernes où il voyait "l'Origne du monde "... A aucun moment, il ne faut parler de "quête mystique" ou de "délires" vu que ce peintre réaliste était, comme son contemporain Victor Hugo, doué d'une conscience visionnaire.

   Pour autant, nous aurions tort de croire que les illustres personnages que je viens de citer, n'étaient que des poètes ou autres romanciers perclus dans leur imagination aussi féconde et fantastique qu'elle puisse être.  Courbet et Hugo, usent de leurs dons et moyens pour transmettre des informations et orientations dont ils sont les détenteurs conscients ! En effet, Courbet n'aurait pas tant insisté sur les thèmes que je viens de citer, idem aussi sur un tableau moins connu " Le chène de Flagey ou Chène de Vercingétorix" s'il n'avait pas été "initié" à Paris par un courant de pensée pourvoyeur de "secrets d'histoire" que nos scientifiques et autres journalistes patentés et serviles (malgré eux ? ) se refusent à comprendre...

  En attendant, nos rivières sont toujours polluées car nos "experts" en se renvoyant la balle, tout comme nos élus issus de notre démocratie "normale" se soucient surtout de s'assurer de la caution de la "Machine" avant de s'avancer dans une initiative qui pourrait leur coûter leur place.  De fait, les obus du gouffre de Jardel vont insensiblement atteindre leur niveau de corrosion qui laissera s'échapper leur contenu toxique dans des proportions insupportables... Mais bon, comme disait Louis XV (visionnaire lui aussi ?) << Après moi, le déluge ! >>