Crise / les Islandais refusent de payer, un tribunal européen leur donne raison !

 

arton2664_9cec5 Copie_de_FAUCHEUR_originel

 

 

 

   Je remets à l'actualité cet ancien  billet car il se trouve que la justice européenne vient de donner raison à l'action du peuple islandais... à lire aussi ce qu'en dit Maya Touvière (ex employée au FMI) dans ses commentaires et sur son blog 

  Certains vont peut être penser que j'ai retourné ma veste et baigne maintenant dans le populisme, il n'en est rien, je relaie uniquement ce qui me paraît juste. Ce qui m'intriguais seulement, était de savoir si une telle décision de justice, pouvait faire jurisprudence et les répercussions encourues.   A lire l'article et les commentaires ci dessous, même le FMI donne son aval ..  alors qu'il ferait mieux de faire profil bas !

 

ÉCONOMIE

Faillites bancaires : la justice donne raison à l'Islande 

L’Islande avait le droit, lorsque ses banques se sont effondrées en octobre 2008, de refuser de rembourser les épargnants étrangers, a tranché lundi la cour de l’AELE (Association européenne de libre-échange). La Cour a rejeté les arguments présentés par le Royaume-Uni et les Pays-Bas, a affirmé le tribunal dans son arrêt. (lire la suite...)

 

 

 

Publié le 27 1 2011

Je publie ici un texte qui circule sur le Net... en fait, si je trouve légitime cette réaction (le peuple ayant le sentiment d'avoir été trahit par ses dirigeants), je ne cautionne pas pour autant l'exploitation démagogique de l'idée illusoire qu'une  démocratie peut se suffire entièrement à elle même.  Elle doit être cogérée ou éclairée par une justice fondamentale... et là je renvoie à l'objet de ce blog   

 

 

"

Bravo les islandais !

Aussi incroyable que cela puisse paraître, une véritable révolution démocratique et anticapitaliste a lieu en Islande en ce moment même, et personne n’en parle, aucun média ne relaie l’information, vous n’en trouverez presque pas trace sur « google »: bref, le black-out total …

Pourtant, la nature des évènements en cours en Islande est sidérante : un Peuple qui chasse la droite au pouvoir en assiégeant pacifiquement le palais présidentiel, une « gauche » libérale de remplacement elle aussi évincée des « responsabilités » parce  qu’elle entendait mener la même politique que la droite, un référendum imposé par le  Peuple pour déterminer s’il fallait rembourser ou pas les banques capitalistes qui ont plongé par leur irresponsabilité le pays dans la crise, une victoire à 93% imposant le  non-remboursement des banques, une nationalisation des banques, et, point d’orgue de ce processus par bien des aspects « révolutionnaire » : l’élection d’une assemblée constituante le 27 novembre 2010, chargée d’écrire les nouvelles lois fondamentales qui traduiront dorénavant la colère populaire contre le capitalisme, et les aspirations du Peuple à une autre société.
Alors que gronde dans l’Europe entière la colère des Peuples pris à la gorge par le rouleau-compresseur capitaliste, l’actualité nous dévoile un autre possible, une histoire en marche susceptible de briser bien des certitudes, et surtout de donner aux luttes qui enflamment l’Europe une perspective : la reconquête démocratique et populaire du pouvoir, au service de la population.
Plus bas, vous trouverez deux articles traitant de cette révolution en marche, à faire circuler le plus largement possible, puisqu’on ne doit compter sur aucun média pour le faire à notre place.
http://www.cadtm.org/Quand-l-Islande-reinvente-la
Depuis le samedi 27 novembre, l’Islande dispose d’une Assemblée constituante composée de 25 simples citoyens élus par leurs pairs. Son but : réécrire entièrement la constitution de 1944 en tirant notamment les leçons de la crise financière qui, en 2008, a frappé le pays de plein fouet.
Depuis cette crise dont elle est loin d’être remise, l’Islande a connu un certain nombre de changements assez spectaculaires, à commencer par la nationalisation des trois principales banques, suivie de la démission du gouvernement de droite sous la pression populaire. Les élections législatives de 2009 ont amené au pouvoir une coalition de gauche formée de l’Alliance (groupement de partis composé des sociaux-démocrates, de féministes et d’ex-communistes) et du Mouvement des Verts de gauche. C’était une première pour l’Islande, tout comme la nomination d’une femme, Johanna Sigurdardottir, au poste de Premier ministre.

http://www.parisseveille.info/quand-l-islande-reinvente-la,2643.html


05 décembre 2010

Attention l'appel à retirer l'argent des banques le 7 Décembre est un risque !

Voici un texte provenant de ce site d'initiative citoyenne http://www.lienenpaysdoc.com/   que je relaye volontiers. Sans doute ce genre d'écrits pourtant bien inspirés et réfléchis sont ils jugés par les professionnels de la politique comme naïfs et leurs auteurs comme mal dégrossis, mais ce sont de tels propos via Internet qui contraignent nos élus à être vigilants, voire même à y puiser des idées... Moi-même viens de poster le commentaire ci-dessous, où je dénonce la dérive du système socialo-capitalisme... ... [Lire la suite]