FMI FOND MONÉTAIRE INTERNATIONAL OU FOND MONÉTAIRE INFERNAL ? (dixit ci dessous new commentaire pour Maya)

 Suite/Le druide à Washington /Droit de cuissage au FMI: Les dessous peu glorieux d'une institution internationale. Maya Touvière

 

Cet établissement est vraiment la vitrine des causes profondes des conflits actuels..  De le savoir, ne doit pas nous paralyser... car c'est aussi le but non avoué d'un protocole démoniaque... Heureusement, le pire n'est pas toujours sur ! N'en doutez pas, un être averti en vaut deux !     suivez mon fil d' Ariane-Alesia !

banque mondiale et FMI Banque mondiale etMaya fmi FMI Washington (photo JC Bonnot)banque mondiale 3

 

 

  Je remets de nouveau en tête de liste, le livre de mon amie Maya Touvière qui ne démérite pas dans son combat contre l'injustice qu'elle a subie, mais aussi pour dénoncer les préjudices que les dérives moraux et professionnels qu'une telle institution font courrir à l'ensemble de la planète.  J'y ajoute également les témoignages de ma visite sur son invitation à la banque mondiale située juste à coté du FMI.

 De fait, me mettant en retrait, j'ajoute encore ici l'adresse d'un des passages de son livre qui lui tient le plus à coeur.

Un nouveau témoignage vient encore d'arriver d'une de ses collègues de la banque mondiale !

 


Note de la part de Peter Koenig à Maya Touvière, ancien économiste de la Banque Mondiale (traduction de son message).

« A propos de votre livre sur le “Droit de cuissage au FMI,” je ne peux que sympathiser sur ce que vous avez vécu au FMI.
Pour le peu que j'ai lu, il me semble que le sujet principal de votre récit (réel) est l'étoffe « interne » des institutions, c’est-à-dire son népotisme, cynisme, arrogance, bureaucratie et dédain envers les plus « petits ».
Il y a aussi une autre vérité celle de l’étoffe « externe » du Fonds Monétaire Infernal qui maintient les pauvres sous la houlette de la dette, afin que les riches puissent mieux les exploiter (je ne plaisante pas).
La Banque mondiale, sœur du FMI, fait exactement la même chose en utilisant des ajustements structurels qui sont des politiques pro-cycliques, dont tout économiste, qui se dit décent et honore ses capacités d’économiste, sait que ces politiques ne favorisent guère le développement, à part la misère.
Après avoir travaillé pour à peu près une trentaine d'années dans cette institution néolibérale, la Banque mondiale, j'ai vu le monde devenir littéralement néolibéral grâce à l’aide du FMI, de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui, sans componction, n’hésitent guère à enterrer et à opprimer les pays pauvres en les étouffant sous des couches de dettes. Ils leur accordent des prêts « généreux » mais imposent des conditions de réformes structurelles, afin que les pays pauvres (mais riches en ressources) puissent dépouiller leur chair riche en « ressources naturelles » quand les commissaires viennent recouvrer les créances.
Mon expérience est illustrée dans un thriller économique intitulé « Implosion », une fiction basée sur des faits. Il est disponible sur Amazon ainsi que dans d’autres librairies en ligne. On peut également l’obtenir à la boutique de la Banque mondiale... (Oui, il y était, mais je ne sais pas s’il y est encore).
Je vous conseille de le lire afin que vous puissiez voir l'autre côté de l'équation, au cas où vous n’en disposeriez pas. Le film « Bamako » est excellent : il va droit au but. Quand je l’ai vu, j’ai pensé qu’un initié de la Banque mondiale avait dû y apporter sa contribution. Ils l’ont passé à Washington pour une petite semaine ; puis il disparut complètement des écrans étatsuniens. C'est là où le FMI utilise de son pouvoir politique. »
http://www.youtube.com/watch?v=onRjI8yLsy0

 

 

 

"

Version française : Veuillez trouver ci-dessous un extrait de mon ouvrage "Droit de cuissage au F.M.I." s’agissant de Joan Dubinsky et son incompétence en tant qu’agent d’éthique au F.M.I. Elle est en ce moment Directrice d’éthique des Nations Unies, responsable de soixante-quinze mille employés ; belle promotion, comparativement aux quatre mille employés au F.M.I. Je me demande si les grosses institutions aiment recruter des incompétents, dont le tour de force est de savoir se vendre au-delà de leurs réelles possibilités. Ces incompétents seraient-ils aussi de ces malades mentaux qui s’imaginent pouvoir diriger des entreprises et même des nations ?

 

 

Ci dessous le billet publié le 10/10/ 2012

Droit de cuissage au FMI: Les dessous peu glorieux d'une institution internationale. Une employée du F.M.I ose parler

 édité chez Amazon.fr

 Je précise que ce livre venait d'être publié juste avant l'affaire DSK ! 


(on comprendra,
dès lors, la prudence complice des médias "aux ordres" à relayer ce témoignage alors que le présumé candidat socialiste avait le vent en poupe...)

  Copie_de_FAUCHEUR_originel En ce moment j'entretiens une correspondance avec l'auteure* d'un livre qui devrait faire sensation, s'il ne s'agissait pas d'un sujet qui éclabousse et met mal à l'aise la plupart des tenants de nos institutions... J'en fait aussi l'expérience, même si nos thèmes diffèrent.

  * Maya Touvière était éditée chez le même éditeur que moi (Paulo-Ramand)

  A l'heure où Anne Sinclair se repend sur les médias pour lancer son nouveau journal d'infos sur le Web, les voix dissonantes peines à se faire entendre.  Surtout si les moeurs de nos responsables financiers  et autres ténors de nos institutions peuvent être mis en lumière de façon peu glorieuses...attention, chasse gardée !

Anne Sinclair : «Je vais très bien, merci»

anne_Sinclair

Quand on lui demande ce qu'elle pense d'Isabelle Adjani qui va jouer son personnage dans l'affaire DSK ...voici ce quelle répond....

"En France, la presse est libre, ô combien, l’édition est libre, ô combien, le cinéma est libre, ô combien. Et moi, je suis libre de mener ma vie comme je l’entends sans en rendre compte à quiconque."

Bref, toujours la même dialectique destinée à maintenir le système en place et au passage flatter les égos...

Aucun journaliste dans ses questions surfaites ne se risquerait à lui demander les raisons de son aplomb lors des comparutions de son mari, alors président du FMI, accusé de viol sur une femme de ménage... Il fallait bien sauver le soldat DSK ! et toute la nomenklatura perverse qui se profile derrière cette affaire...

 Dommage donc que des auteurs tel que moi ou Maya Rivière (dont je retransmets ci dessous un de ses messages) ne jouissent pas plus de moyens d'actions (ou d'aide dans leur amateurisme) pour se faire entendre en livrant leurs témoignages. Mais bon, nous ne sommes pas les seuls dans ce cas. Pourtant, à l'heure du Web, telle une graine emportée par le vent, l'info peut passer...si tant est que chaque citoyen en prenne conscience au lieu de jalouser et dénigrer ceux qui leurs ressemblent et  pourtant : osent !

 J'ajouterai donc une citation trouvée sur la page facebook de Maya

Comme on dit, "Le dénigrement de l'héroïsme peut n'être qu'une facilité pour gens médiocres", comme disait Hogo Pratt."

 

 

 

Maya Riviere
mercredi
Maya Riviere
  • La traduction de la deuxième édition de mon livre, je l’ai faite moi-même ce qui m’a permis de minimiser les dépenses sauf pour l’éditeur qui le relie en ce moment à la recherche des coquilles. Pour lui j’ai payé $750. J’ai aussi fait la mise en page et la couverture et j’ai payé zéro dollar. La publication de mon premier ouvrage fut un véritable fiasco. Si j’avais su qu’on pouvait le publier soi-même sur Amazon.com, j’aurais économisé beaucoup d’argent et je me serais même aventurée à traduire mon premier ouvrage. Car je vous le jure, je suis meilleure que ce traducteur XXXXX. Mais j’étais novice dans la matière et c’est à tâtons que je m’y suis lancée. Si vous voulez écrire un autre livre, je pourrais vous passer tous les tuyaux. Au fait vous recevez 50 % des bénéfices après les frais qui ne sont rien du tout. Le prix du livre n’étant que de 2 euros !

 

 

 

 Jean Claude Bonnot

Hier
Jean Claude Bonnot


J'ai hâte cette fois de faire vraiment connaissance avec vous par delà ce que vous décrivez et denoncez. 

  Votre insistance en dit long sur des contes érotiques écrits sous la contrainte, pour la lubricité de votre chef de service. C'est donc qu'il doit vraiment y avoir des effets symptomatiques d'une dérive ou dégénérescence de nos institutions et leurs corollaires... les marchés financiers.
Mais je ne voudrais pas donner, avant de vous avoir lu entièrement, un avis trop subjectif.
Je pense avoir compris que vous avez bien reçu l'envoi de mon premier tome en format Word. J'ai voulu commencer ainsi avec vous, car la trame romantique qui l'accompagne devrait vous apaiser (après les éprouvantes semaine que vous venez de passer à traduire votre livre)...Voire vous faire découvrir d'autres personnages, moins pervers et pour le moins plus sagaces que ceux décrits et côtoyés par vos soins au FMI.

 

 

 

  


Première page Facebook Christine Lagarde 2 mars 2013

 

 Voici la page Facebook de Christine Lagarde où moi même et  Maya Touvière (ex employée au FMI)
Auteur du livre  " Droit de cuissage au FMI  " sommes publiés en avant première. Seuls nos interfaces sont visibles par les intéressés.. comme quoi le FMI a bien pris acte de nos publications sur nos blogs respectifs !

Christine Lagarde

32 538 J’aime · 133 personnes en parlent
  • Personnage public
    International Monetary Fund Managing Director
    À propos
  • Photos
  • Facebook Live
  • Moderation Guidelines
  • Vidéos
1

février

  1. Maya Touviere a publié quelque chose à propos de Christine Lagarde dans son lien.
    2 février, à proximité de Rockville
    Outrageous Tax Exemptions Of Christine Lagarde's Paramour, Xavier Giocanti
    www.mayatouviere.com
    The article " Les_petites_affaires_de_Monsieur_Lagarde " by J acques-Marie Bourget was written on October 21, 2010 when the French Finance Minister Christine Lagarde was in Bercy. Ms. Lagarde is...

L’Éclaireur éclairé ! En version anglaise !

 

Maya anglais      LIVRE MAYA

http://www.mayatouviere.com/    

contes de fée

 

 

L'Eclaireur-couverture

1er chapitre traduit "L'Eclaireur éclairé", version anglaise :The_Enlightener__1_The Enlightener (chap p 347 version française)

 

 

 

Bonjour à tous,

 

 

Copie de FAUCHEUR-originel

Je viens de recevoir de Maya Touvière  (qui vient d’ouvrir un blog bilingue ) la traduction en anglais, d’un de mes chapitres les plus édifiants si ce n’est d'après elle, le plus difficile à retranscrire.. (sic) (L_Eclaireur__éclairé__ page 347) The_Enlightener__1_L'Eclaireur éclairé, version anglaise). En effet, les textes philosophiques, pour être retranscrits dans une autre langue, voire une autre culture, doivent être bien compris pour apposer le terme adapté correspondant. 

  Je m’empresse donc de relayer ma collaboratrice providentielle. L'un et l'autre étant conscient de notre rôle de vulgarisateur, soit donc d'Eclaireurs... Bien qu'il y ait entre nous quelques différences d'appréciations, notamment ici entre les langues. Je viens seulement d'apprendre qu' Eclaireur pouvait aussi se traduire pas "scout" en anglais...ce qui n'a pas le même sens que je veux donner...Il faut évidement traduire par : The Enlightener , "celui qui éclaire", qui ouvre le chemin, l'éveilleur...

  Nos différences étant complémentaires, moi même versé autant dans la spiritualité que dans les intrigues de l’actualité et elle par sa longue expérience des tribulations de couloirs des grandes institutions sensées réguler  l’économie mondiale. Longtemps Maya a travaillé pour la Banque Mondiale avant d’entrer au FMI (Fond Monétaire International) où elle a servi de «  secrétaire paillassonne » ( c'est ainsi qu'elle se définissait à l'époque) à un de ses "Chef de Division". Elle fut exclue de cet organisme, suite à une mauvaise appréciation de son "patron-amant" , souhaitant s'en débarrasser. Mais gagna son procès devant la commission de discipline interne … Ensuite, comme  aux USA, tout se règle « à l’amiable » moyennant monnaie, au risque de tout perdre, elle accepta  l'indemnité proposée….  Néanmoins, la retraite sonnée, elle doit pourtant aujourd’hui encore exercer un emploi d’expert comptable et autres services commerciaux, dans une entreprise privée, pour joindre les deux bouts.  Aussi, en vertu de ses connaissances du milieu sclérosé  où elle travaillait, la voici publiant témoignage et appréciations  dans un livre qu’elle présente sur son blog.  

   En annexe, dans son ouvrage (d’une grande qualité de rédaction, très professionnelle et représentative de son abnégation et rigueur dans ses postes occupés) , elle ose même y ajouter les contes érotiques dédicacés alors à son patron, sous une complicité contrainte. Cet aveu peut certes heurter, voire discréditer l’ensemble, mais de mon coté, je vous assure y trouver plus d’authenticité à sa démarche.  Ensuite, vu notre époque… il faut bien se vendre ! (elle en sait quelque chose) . Ses ajouts, publiés indépendamment sur Kindle incitent à la lecture car ils relèvent d'un art communicatif où corps et esprit fusionnent pour nous retranscrire, l'humain dans tous ses états...du divin à la pure bestialité et ce dans le bon sens du terme. Démonstration (qui lui a valu le refus d'édition par de grandes maisons malgré le sujet porteur) mais dont les intentions n'ont d'autres but que nous faire comprendre l'état d’esprit où se joue notre avenir au FMI. Après, on peut toujours critiquer les religions… mais notre opinion pour se forger judicieusement doit avoir conscience d'une telle déviance propre à toute organisation humaine.  

 En parallèle,  de ses publications, Maya Touvière  a assimilé ma démarche et sans doute trouvé révélatrice ma candeur de justicier , s’appuyant sur une démarche historique et religieuse hors normes.  Ainsi donc a-t-elle  afficher sur son site mon livre en bonne place.

 

  Ceci dit, je ne cherche pas a créer d’amalgame, à chacun sa démarche. Mon associée de circonstance, souhaite surtout l’épuration du FMI . Non pour prendre sa revanche, mais bien pour que cet organisme redevienne l’outil de régulation économique créé au sortir de la deuxième guerre mondiale http://www.mayatouviere.com/hello-imf-basic-economic-principles.html

 plus que jamais nécessaire à la paix mondiale.

 

Bonne réception

Jean-Claude BONNOT

 

 

 

L'Eclaireur ... "Attachez votre charrue à une étoile ! " (Emerson)

 

video-swastika

swastika

Le "druide" des Monts Jura et la Swastika d'Alesia

L'Eclaireur-couverture   diagramme-mandala 002

 

 

 

 

  Voici les commentaires à chaud de mon interlocutrice des USA, auteure du livre que je présente dans le message précédent. Ca fait vraiment chaud au coeur, mais je ne doute pas de moi, tout comme des facultés d'analyse et et d'objectivité de "Maya" qui était experte comptable au FMI. Voici ci dessous un récent message que je viens de lui transmettre.

  • Jean Claude Bonnot
    il y a 3 heures
    Jean Claude Bonnot
    • En fait, quand je dis "hégémonie de nos propos", j'admets que votre approche de la vérité aux moyens de contes érotiques, peut surprendre et choquer. Toutefois je maintiens cette expression car vous avez pris soin de préciser la communion que vous viviez avec vos partenaires, sans mépris; touchant ainsi à l'essentiel. De plus, tout comme moi, vous avez du vous faire violence pour écrire et publier...mais vous saviez au fond de vous que vous deviez le faire pour le bien de l'humanité . Et ceci à permis, même si la reconnaissance n'est pas encore au rdv, de se rencontrer.

      Voir également mon commentaire sur http://www.amazon.fr/Droit-cuissage-FMI-institution-internationale/dp/1478232099

 

 

Maya Riviere J’ai presque fini votre livre. Il est très compliqué à comprendre, cependant absolument fascinant. J’ai aimé la conclusion mais je crois avoir aimé le livre en entier avec ses trois styles différents appropriés à chaque époque. Le premier style m’a beaucoup plus 1) par son langage qui me rappelait la vieille France quand cela sentait bon le foin, 2) l’histoire des Mandoubiens pour faire passer un message absolument fascinant mais qui prendrait toute une vie pour en extraire la vérité, 3) l’intuition de ce que le monde devient et la recherche de la solution aux problèmes qui sévissent le monde entier. Tellement de questions et peu de réponses (malgré vos réponses). Certaines de vos références coïncident aux doutes que j’avais quand j’étais jeune. Votre sujet est tellement vaste aussi discutable qu’un fascicule de milliers de pages ne pourraient pas tout couvrir surtout lorsqu’on ne connait pas la réponse. Le parallèle entre le christianisme et le bouddhisme est aussi fascinant. Il n’est pas facile de s’exprimer dans un langage qui englobe tant de problèmes, tant de questions, et surtout l’histoire falsifiée pour les intérêts de l’Etat. J’écrirai plus longuement sur votre livre mais comme je suis pris par mon travail et une grosse traduction que je dois faire pour le Cameroun de l’anglais au français, je suis absolument débordée. Mais je vous assure votre livre me fascine. Vous écrivez aussi très bien avec beaucoup de clarté considérant la complexité du sujet.

 

Message commenté : Belle époque, drôle de paix et sens de l'histoire...
Adresse Internet du message : http://www.eclaireurcitoyen.com/archives/2011/01/22/20193639.html

Commentaire :

J’adore cette photo ! Au fait je n’ai pas seulement aimé l’introduction mais aussi la conclusion, tant de choses qui restent à comprendre et à soulever. D’ailleurs j’ai aimé votre livre en entier. C’est un livre qu’on ne lit pas une fois mais plusieurs fois car il y a tant à découvrir. C’est vrai que j’ai l’habitude de relire mes livres plusieurs fois mais ils doivent être bons du style Garcia Lorca ! Quel homme ! Ou apporter des idées particulières, même controversées.

Posté par Vhite Alaska, il y a une heure | | Répondre

Merci, cette introduction a vraiment été pour moi un réel plaisir à rédiger. Elle m'a d'ailleurs servi paradoxalement d'élan à la magistrale conclusion (...) Il m'a semblé ainsi tout avoir accompli...Du plus simple et terre à terre avec ces deux cultivateurs, au plus alambiqué avec ce "diagramme- mandala" que j'ose avancer dans cette dernière et troisième compilation où la cohérence du début à la fin de l'ouvrage m'est apparue.