N'y a t'il pas d'Islam modéré ? Pourtant, ce terme signifie : "La PAIX"...

 Toujours pour éclairer  l'actualité, je remets à l'affiche ce message datant de decembre 2011

ISLAM MODERE

Copie de FAUCHEUR-originel

Voici  l‘interview de Jeannette Bougrad actuelle secrétaire d’état à la jeunesse… http://www.leparisien.fr/politique/jeannette-bougrab-je-ne-connais-pas-d-islamisme-modere-02-12-2011-1749609.php

J’ajoute également dans ce billet un texte (envoyé par l’un d’entre vous) qui dénonce les attentats « anti-chrétien » dans notre pays. D’habitude, je ne relaie pas ce genre de propos car même présentés comme innocents, ils véhiculent souvent la haine. En effet, une société avancée, aussi digne quelle se prétende, doit se placer au dessus de ce sentiment négatif. Ne serait ce pour éclairer les facultés de discernement de chacun .… Mais là, les faits sont présentés comme réels , ce qui porte à réfléchir.

 

Pour autant, dans mes différents messages, Je sous entends souvent le recours aux vertus religieuses…  A la seule différence et non des moindres, que la religion -en plus du recours à la foi- doit nous inviter à comprendre et participer aux phénomènes sociaux culturels et pas seulement à servir ou donner un sentiment d'appartenance à une communauté… Même si ses rituels restent rigides pour éviter le syncrétisme en mélangeant tout !

 Ce qui n’empêche pas l‘ouverture vers la laïcité comme tentait de le faire Kadhafi avec son livre vert !   Voir ici ce qu’en disait Mandela  http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2011/10/07/22269714.html

 

Subject: Fw: TR: Fw: A DIFFUSER LARGEMENT MERCI ! CECI EST TRES IMPORTANT ET SERIEUX !

 Le père Gabriel a brisé le silence après qu’un cyprès jouxtant l’église ait été incendié.

Tags insultants, jets d’excréments sur les murs de l’église,… et la semaine dernière, un « jeune » qui entre dans l’église en pleine messe, urine sur le parvis, et hurle aux paroissiens : « on va tous vous griller, vous et votre église ».
 1/ Carcassonne : des Catholiques caillassés en pleine messe. L'église est ensuite taguée :
 
      
 
2/  STRASBOURG : Une église catholique de Strasbourg a été profanée mardi par des islamistes qui ont tagué sur la porte un appel à la « croisade » pour l’Islam… Les médias et la classe politique ne semblent pas s’en émouvoir. Cette profanation intervient dans un contexte tendu à Strasbourg où le maire de la ville avait lancé un appel contre le racisme et l’antisémitisme… il aurait sans doute du préciser que le racisme peut également prendre pour cible les catholiques.
3/  Gironde : l’église Saint-Jean-Baptiste de Bazas profanée
   
4/ ECHILLAIS en Charente Maritime : Une église profanée. Des indices laissent penser que les vandales sont entrés à motocross dans ce chef d’œuvre de l’art roman. etc etc ! 
  
  5/ Même l’archevêque de Bruxelles a été entarté en pleine messe par un musulman !
 
Et ces scènes se répètent partout en Europe !!!!
  
 Selon le Figaro du 22 septembre dernier, il y a eu l’année dernière en France 226 profanations : 
 - six antimusulmanes, 
 - quatre antisémites et… 
 - 216 antichrétiennes.
 Et pendant ce temps, on autorise des campagnes publicitaires comme celle-ci qui a au moins le mérite d’énoncer clairement les choses quant aux possibilités d’intégration des musulmans :
 Inchallah.com : 450 panneaux publicitaires 4 m × 3 m affichant clairement un positionnement de marketing « affinitaire »
 
               
 Les politiques et les associations font mine de ne rien voir, hormis le Front National et un député de l’UMP qui dit ceci : UMP de Puteaux Gérard Brazon :
 « Ce site fait de la ségrégation en encourageant les rencontres entre personnes de même religion et uniquement de même religion. (…) La différence fondamentale est qu'aucun non-musulman ne pourra s'inscrire sur ce site sans se convertir de facto ! Car il ne faut pas oublier que si un musulman peut se marier avec une non-musulmane, l'inverse est interdit par l'islam, dont on connait l'extrême tolérance ».
 M. Brazon qualifie le site de rencontres comme un suppôt du « communautarisme » et du mariage « entre soi ».
 Le sacrilège ne pose aucun problème quand il s’agit de s’en prendre aux Chrétiens. Au risque de me répéter, ce genre de faits divers aurait fait les gros titres des médias s’ils avaient été commis dans une mosquée ou une synagogue.
 Les Chrétiens en revanche, première cible des actes de profanation, n’ont droit à aucun égard lorsqu’ils sont victimes d’agressions.
 Il est temps de nous révolter ! MAIS COMMENT FAIRE ?  
 
 Devant le silence des médias 
DIFFUSEZ SI VOUS VOULEZ DÉFENDRE VOS VALEURS ET VOTRE CULTURE

 


>


>