ALESIA/ Du microcosme au macrocosme.. d'un détail de l'histoire à l'enjeu politique fondamental !

 

   Bonjour,  arrivé au stade de ce blog et après mon implication aux dernières élections législatives du Doubs - donc mes intentions d'interferer dans le monde politique - un récapitulatif  s'impose.... 

   D'emblée, au vu des images et autres liens ci dessous, je souhaite couper court aux méprises de ceux qui voient dans nos statuts d'amateurs éclairés en l'archéologie et histoire : au mieux une activité de passionnés -doux rêveurs- loin des réalités quotidiennes et au pire de la malveillance  par une activité de pillage du patrimoine national.

     En fait, s'il est légitime de s'offusquer de barbares massacrant des vestiges antiques, encore faut il avoir conscience de mettre en valeur et tirer les enseignements de notre propre passé...  Ceci afin de poursuivre ou retrouver le cheminement de l'humanité vers la paix mondiale.  En effet, ne vous y trompez pas ! si on fouille et prenons note des empreintes du passé, c'est bien pour répondre aux trois questions fondamentales :  Qui sommes nous ? D'où venons nous ? Et où allons nous ? . et non pour un plaisir égoïste..! Même si c'est une réelle satisfaction d'accomplir un devoir -une mission- en fonction de causes et conditions.

 Donc pour ma part, tout est parti de la polémique sur la localisation d' Alesia, bataille qui a eu lieu en 52 av JC , date à laquelle l'empire Romain étendit son hégémonie sur l'Occident , engendrant par la suite le Christianisme... dont nous sommes sous tutelle encore aujourd'hui  .... Bien que celui ci se traduise plutôt par l'affirmation du Sionisme    ( que je décris à ma façon dans un billet précèdent) regroupant (bien que se méprisant l'un l'autre) tous les fils d' Abraham.. . soit pour les profanes toutes les religions du livre; laïcs et athées dans leur indifférence cautionnant involontairement le système.   Voilà donc comment, ceux qui veulent bien me relayer devront bien circonscrire l'objet de l'association que je tente de mettre en place association_ALARM

    Ici, à titre info sur nos activités sur le terrain ,je vous joins des photos de nos derniéres journées autour de l’oppidum  (colline fortifiée) que j’ai déclaré voici bien des années, comme étant celui d’Alesia

    Avec des amis ,  nous profitons donc  de ces belles journées au sortir de l’hiver, sans végétation pour aller repérer des débris de boulets de catapultes qui jonchent le sol sur un parking forestier aménagé voici quelques années par la commune de Feule  .  Les travaux mécanisés ont mis à jour des éclats de pierres rondes , qui pour moi sont bien caractéristiques..  Par les photos suivantes, je vous replace mes anciennes publications .. faites avec les moyens du bord.. Mais, les montagnes étant éternelles, vous pouvez voir que j’ai globalement décrites les lignes de fortifications  romaines qui encerclaient l’oppidum.  L’une pour contenir les assiégés et l’autre tournée vers l’extérieur pour arrêter l’armée de secours gauloise… Le tout décrit  par Jules César.

  Juste ci dessous, vous pouvez voir dans mon véhicule les débris de "boulets" ( je les aurait bien laissé  pour les archéologues, mais aucuns d’eux ne se déplacera au vu de mes prétentions (…) En effet, on risque sa carrière sur une telle affaire polémique.  Néanmoins je prends soin de photographier des témoins lors des récupérations de ce genre de documents .  Puis sur un autre plan, vous verrez des boulets entiers … (c'est-à-dire non encore utilisés par les assaillants romains )   ceux-ci se trouvent  adossés à une ferme qui est juste sur le versant en face de l’endroit où nous étions précédemment..  Soit à environs 1 Km ;

  Les boulets de catapultes pouvaient atteindre 1000 m pour une charge de 80 KG (Paul René Machin ancien officier supérieur, diplômé de l'école d'Etat Major; professeur de mathématique .. auteur de l'ouvrage " A la recherche d' Alesia, suivons César...

  Jean-Claude BONNOT

 

 

IMG_0654   IMG_0656

IMG_0706boulets

 

 

IMG_0719IMG_0723

 

carte GAULE  

logo_mandoubiens3

oppidum 4

SIEGEALESIA

 

 

Empire romain